Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
L'Etrange Monsieur Peppino
note moyenne
2,9
15 notes dont 4 critiques
0% (0 critique)
0% (0 critique)
25% (1 critique)
75% (3 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur L'Etrange Monsieur Peppino ?

4 critiques spectateurs

Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 272 critiques

2,0
septiemeartetdemi.com - Typique de son pays et de son époque, L'Imbalsamatore arrive à trancher avec les films de sa famille par ce qu'il faut bien reconnaître dans son excellence. Le personnage d'Ernesto Mahieux est un être repoussant, décrié pour son nanisme et sa sordidité, vieillissant et malsain. Il va se prendre d'une amitié ambiguë avec un jeune homme qui va devenir un non moins ambigu associé. Si la force des acteurs fait très bien marcher les rouages jusque là, ce n'est pas le cas du prétexte à cette amitié - en théorie, l'intérêt du jeune dans les travaux taxidermiques du vieux -, qui est très peu crédible. C'est un drame italien hélas conforme au standard en cela : de l'abjection par l'abjection, et tant pis si c'est désagréable. Quoique la réalisation ait l'originalité d'utiliser des moyens d'expression momentanés dans sa manière de filmer - le fait de voir par les yeux d'un oiseau, ou les plongées si anguleuses que les deux personnages ont soudain la même taille sont des exemples de tels gimmicks -, le film reste complètement imperméable à l'appréciation. On croirait que l'œuvre s'assume comme affreuse pour pousser le spectateur à le trouver très bon mais mis au service des mauvaises images, ce que, le trouvant bon, il n'est plus en mesure de critiquer. Avis positif mais feeling déplorable.
JF Palmier
JF Palmier

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

3,0
Ce film réalisé par Matteo Garrone en 2001 – cinéaste italien récompensé au festival de Cannes par deux grands-prix du jury pour « Gomorra » et « Reality » – est singulier : l’histoire d’un taxidermiste nain (Peppino), lié de près à un clan de la Camorra, qui s’amourache de Valerio – beau et grand jeune homme un peu paumé et sans père – accosté dans un zoo. Très vite, Peppino propose à Valerio de l’assister dans son œuvre d’empaillage d’animaux morts. Pour celle des cadavres humains et de la drogue, Peppino s’en chargera seul ! Mais voilà que Valerio tombe amoureux de Deborah, une jeune et charmante demoiselle, rencontrée par hasard chez un garagiste. Dès lors, le couple Peppino/Valerio vire au trio dans une ambiance malsaine et mélodramatique… Le traitement du scénario est original. Les acteurs sont plutôt bons, surtout Ernesto Mahieux (Peppino) et Bernardino Terracciano (Don Pasqualino le chef mafieux) qui est, d’ailleurs, dans la vie, un vrai camorriste. La double lecture du film fait de Peppino un personnage satanique. Dommage que cette personnification ne soit pas davantage développée. Les images sont réussies, parfois colorées et sombres. Le cadre, qui enferme les personnages dans une contre-nature austère et souvent bétonnée, est cohérent et travaillé. Néanmoins, certains mouvements de caméra à la « Hollywood » ne semblent pas toujours justifiés. Malgré l’originalité du film, son contenu est peut-être sous-exploité. L’utilisation et la qualité de la musique sont difficilement supportables, excepté celle qui accompagne les images de la luxueuse demeure du boss de la Camorra. L’atmosphère trouble de cet étrange monsieur Peppino est agréable à regarder. On se laisse facilement porter par les acteurs. On pense vaguement à l’influence du cinéma américain des années 80, mais également au néoréalisme italien, et au cinéma méconnu d'Antonio Capuano. « L’imbalsamatore » – le titre original du film – est donc à voir, si possible, en version originale, notamment pour la beauté des envolées lyriques du dialecte napolitain.
jawen
jawen

Suivre son activité Lire ses 75 critiques

2,5
Pas vraiment convaincu par ce film. Le cinéaste va lorgner du coté du cinéma de David Lynch mais il ne maîtrise pas suffisamment les codes pour arriver à instiller une atmosphère prenante. On se demande tout au long du film ou le réalisateur souhaite nous mener. Le film manque de rythme. On cherche à comprendre en vain le point de vue du film. En revanche, il y a quelques beaux plans qui valent le détour. Mais l'accompagnement musical ( une sorte d'électro jazz de qualité très médiocre) gâche une bonne partie des séquences. Une déception, malgré quelques beaux (mais très courts) moments de cinéma.
thewall
thewall

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 740 critiques

2,5
Après une scène introductive où les protagonistes discutent, filmés à travers l'oeil d'un animal, on pouvait s'attendre à un film fantastique bizarre. Pourtant, point de fantastique ici. Si le sujet flirte constamment avec l'étrange, il ne bascule pas dans le délire "lynchien". Il n'empêche que le thème est vraiment particulier et si le cinéaste ne maîtrise pas toujours son film (un poil trop long vers la fin), il réussit à distiller une atmosphère trouble qui nous happe. Les acteurs sont parfaits, les décors (volontairements laids et décharnés à l'image des personnages) et la musique concourent à donner au film son identité. Alors, c'est vrai que la mise en scène est parfois faible et limite téléfilm, mais l'audace de son sujet et son traitement ovniesque emportent notre adhésion.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top