Mon AlloCiné
La Jeune fille à la perle
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Jeune fille à la perle" et de son tournage !

Inspiré... d'un roman

Avant même la parution, en janvier 1999, du roman de Tracy Chevalier, le producteur Andrew Paterson et sa femme, scénariste, Olivia Hetreed découvrent le manuscrit de La jeune fille à la perle. Ils décident immédiatement d'acheter les droits du livre.

Un tableau...

L'inspiration du livre et du film vient du célèbre tableau de Vermeer, La jeune fille à la perle. Ce tableau, peint vers 1665-1666, reste une énigme pour les spécialistes de Vermeer : on ignore en effet, qui est la mystérieuse jeune fille. La romancière Tracy Chevalier s'est extrêmement documentée, et a élaboré sa trame à partir des quelques informations qu'elle a pu glaner. Andrew Paterson le confirme : " L'histoire racontée par Tracy correspond en tout point à ce que nous savons du peintre, de sa maison, de sa famille, de ses soucis d'argent (...)."

Pas de mélodrame hollywoodien !

La romancière Tracy Chevalier a cependant tenu à ce que l'adaptation de son roman ne soit pas altérée par les poncifs du cinéma hollywoodien. Le producteur, Andrew Paterson, précise en effet : "Tracy ne voulait pas d'un mélodrame hollywoodien. Et nous non plus ! Nous l'avons rassurée : nous n'allions pas inventer des scènes torrides entre Vermeer et Griet, ce n'était vraiment pas le propos du film que nous voulions faire."

D'une chaise à une scène

L'histoire est inspirée des tableaux de Vermeer, jusqu'au moindre détail. Une scène en particulier, fait référence à une spécificité de la toile Femme à la cruche d'eau. Andrew Paterson précise à ce sujet : "(...)Griet déplace la chaise du tableau que peint alors Vermeer, la célèbre Femme à la cruche d'eau. Quand des experts ont passé le tableau aux rayons-X, ils ont en effet découvert que l'artiste avait peint une chaise devant la table avant de la faire disparaître dans l'oeuvre finale. Tracy a utilisé ce fait historique pour nourrir la relation entre Griet et Vermeer."

Des décors fidèles

Pour être fidèle à l'esprit des peintures de Vermeer et à son époque, les décorateurs ont du trouver un équilibre entre fidélité à l'oeuvre et vérité historique. Le décorateur Ben Van Os précise en effet : " Nous avons conçu la maison de Vermeer en nous fiant aux tableaux du peintre et avons veillé à recréer les mêmes aménagements à l'écran". Il nuance cependant : " Peter et moi-même voulions également nous démarquer du regard parfois idéalisé des tableaux de Vermeer et introduire une dose de réalisme un peu plus noir pour montrer la vie quotidienne".

Coups de pinceau

Colin Firth, l'interprète de Vermeer ne s'est pas entraîné à peindre : " Je suis si mauvais, tout apprentissage aurait été inutile. (...) Néanmoins, j'ai aisément imaginé que je savais peindre. De plus, les peintres, bons ou mauvais, tiennent leur pinceau de la même façon ! "

Des lumières picturales

L'enjeu, pour un film consacré à un peintre tel que Vermeer, était de restituer une part de son art à travers la pellicule cinématographique, sans faire une succession de tableaux. Le directeur de la photographie <_personne20_cpersonne3d_22_4084422_20_nom3d_22_serra22_20_prenom3d_22_eduardo22_20_target3d_22_3e_20 _a20_ainsi20_choisi20_plusieurs20_qualitc3a9_s20_de20_pellicules20_pour20_identifier20_les20_lieux20 _:20_des20_tons20_tabac20_pour20_les20_sombres20_quartiers20_des20_domestiques2c_20_et20_des20_tonal itc3a9_s20_beaucoup20_plus20_claires20_pour20_l27_atelier20_de20_l27_artiste. cpersonne="40844" target="" nom="Serra" prenom="Eduardo">_a20_ainsi20_choisi20_plusieurs20_qualitc3a9_s20_de20_pellicules20_pour20_identifier20_les20_lieux20_:20_des20_tons20_tabac20_pour20_les20_sombres20_quartiers20_des20_domestiques2c_20_et20_des20_tonalitc3a9_s20_beaucoup20_plus20_claires20_pour20_l27_atelier20_de20_l27_artiste.>

Une équipe internationale

L'équipe de La Jeune fille à la perle était composée de dix-neuf nationalités. Le chef décorateur, Ben Van Os est hollandais, le chef opérateur Eduardo Serra est portugais. Les techniciens étaient français, luxembourgeois, italiens, britanniques. L'équipe était ainsi, selon le réalisateur britannique Peter Webber : " Une véritable tour de Babel artistique".

Valse de casting

L'actrice Kate Hudson s'était largement engagée pour intérpréter le rôle de Griet. Alors que le tournage devait débuter en novembre 2001, elle s'est retirée du projet quatre semaines avant le début des prises de vue. Ralph Fiennes devait lui donner la réplique, mais il s'est également retiré du projet. Kirsten Dunst a été pressentie un temps pour remplacer la fille de Goldie Hawn, avant d'abandonner à son tour. Scarlett Johansson a ainsi hérité du rôle de la jeune servante de Vermeer.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dunkerque (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Atomic Blonde (2017)
  • Eté 93 (2017)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • La Colle (2017)
  • Sales Gosses (2016)
  • Moi, Moche et Méchant 3 (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Song To Song (2017)
  • The Circle (2017)
  • Black Panther (2018)
  • La Région sauvage (2016)
  • Her (2013)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • I Wish - Faites un vœu (2017)
  • Mission Pays Basque (2017)
  • Kóblic (2016)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
Back to Top