Mon AlloCiné
Dodes'ka-den
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dodes'ka-den" et de son tournage !

Quand tout est noir...

Dodeskaden est doublement un tournant : à la fois laboratoire de nouvelles techniques pour le cinéaste (le traitement non naturaliste des couleurs sera poursuivi par exemple dans Rân), et authentique échec financier, ce film marque une période de crise pour Akira Kurosawa. La certitude de ne plus tourner de films, due à de graves problèmes de santé, plonge le réalisateur japonais dans un état dépressif, qui le pousse au suicide. Il survit à sa tentative, se remet au travail et parvient avec L' Aigle de la Taiga à entamer une seconde carrière.

Le cinéaste parle de son film

"Ce film était pour moi une sorte de travail sur la couleur. C'était mon premier film qui n'était pas en noir et blanc et j'ai essayé toutes sortes de choses – même de peindre les ombres des décors sur le sol. J'étais consciemment devenu ici très expérimental."

Tournage éclair

Le tournage a commencé le 23 avril 1970 et a duré un mois, ce qui est très court pour un film réalisé par Akira Kurosawa, réputé pour son perfectionnisme et ses projets de très grande ampleur nécessitant une équipe extrêmement importante. A titre de comparaison, son film précédent, Barberousse (1965), a été conçu en deux ans...
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Avengers: Infinity War (2018)
  • Taxi 5 (2018)
  • Action ou vérité (2018)
  • Place publique (2018)
  • Escobar (2017)
  • Larguées (2017)
  • Love addict (2018)
  • Ready Player One (2018)
  • L'Île aux chiens (2018)
  • Strangers: Prey at Night (2018)
  • Game Night (2018)
  • Red Sparrow (2018)
  • Pierre Lapin (2018)
  • Les Municipaux, ces héros (2018)
  • MILF (2017)
  • Abdel et la Comtesse (2017)
  • Tout le monde debout (2018)
  • Amoureux de ma femme (2018)
  • Dans la brume (2018)
  • Comme des garçons (2018)
Back to Top