Mon AlloCiné
Ratatouille
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Ratatouille" et de son tournage !

Doublage initial

L'acteur Romain Duris avait été contacté pour effectuer le doublage du rat, mais pour des raisons d'emploi du temps (un tournage à l'étranger), l'acteur a dû décliner l'offre.

Genèse

C'est Jan Pinkava qui est à l'origine de l'histoire et des personnages de Ratatouille. Il avait en effet déjà fait des dessins et des esquisses bien avant que Brad Bird ne soit associé au projet. Le scénariste explique : "Les gens veulent toujours savoir d'où viennent les idées. La vérité est qu'un jour, je me tenais dans la cuisine avec ma femme, et que tout-à-coup j'ai eu cette idée : et si un rat voulait devenir un chef de cuisine ? Lorsque vous vous mettez à raconter cela aux gens, tout le monde rit. C'est vraiment une idée complètement folle !"

Casting de choix pour voix sur mesure

Lauréate de deux Victoires de la Musique, la chanteuse Camille, révélation de la chanson française en 2006 grâce à son (deuxième) album "Le Fil", interprète la chanson-phare du film, intitulée "Le festin". La chanteuse prête aussi sa voix à Colette, la collègue de cuisine de Linguini. Pixar a même poussé le perfectionnisme jusqu'à demander aux (véritables ceux-là) chefs de cuisine français Guy Savoy et Cyril Lignac de prêter leurs voix pour les besoins du film.

Golden Globes 2008 : "Ratatouille primé"

Le film a été récompensé par le Golden Globe 2008 du Meilleur film d'animation.

Brad Bird / Pixar : deuxième !

Ratatouille marque la seconde collaboration entre Brad Bird et les studios créés par John Lasseter. Le précédent film de Brad Bird, Les Indestructibles, a fait un triomphe en salle, amassant près de 300 millions de dollars de recettes dans le monde. Le film a également remporté deux Oscars en 2005 : celui du Meilleur montage sonore, et surtout celui du Meilleur film d'animation.

Une réalisation au poil

Le pelage d'un rat compte habituellement près de 500 000 poils. Malgré la puissance des machines actuelles, il est encore impossible de les animer un par un. Les équipes de Pixar ont donc choisi d'animer "seulement" 30 000 poils clés dont dépend tout le reste du pelage.

Coup de chance

Dans la version originale, Rémy est doublé par le comédien Patton Oswalt. C'est en entendant un de ses sketchs radiophoniques où il parlait de nourriture que Brad Bird a décidé de lui confier la voix du jeune rat.

Face de rat

L'articulation faciale est un point clé pour donner vie aux personnages du film. Brad Bird et son équipe ont ainsi créé près de 160 contrôles d'animation différents pour Remy : "Cela ouvrait des possibilités formidables, explique Brad Bird mais l'une des principales difficultés restait que le visage d'un rat ne se filme pas forcément bien sous tous les angles. Leur long museau peut cacher la bouche s'ils baissent la tête, par exemple. Nous avons beaucoup travaillé cela, nous avons fait quantité d'essais afin d'être sûrs que le public allait connaître de mieux en mieux Rémy à travers ses attitudes et ses expressions."

Souci du détail

Dans la version originale, la plupart des personnages ont un accent français, ce qui implique des mouvements de lèvre bien différents de ceux de la langue de Shakespeare. Pour les retranscrire efficacement, les artistes de Pixar se sont ainsi inspirés de célébrités françaises comme Brigitte Bardot, Serge Gainsbourg ou même Charles de Gaulle.

Paris sera toujours Paris

Paris, où se situe l'action du film, est un personnage à part entière qu'il a fallu traiter comme tel. Pendant la préparation du film, l'équipe de Pixar a ainsi pris près de 4 500 clichés de la capitale pour servir de référence. Ils se sont également rendus dans les égouts, sur les bords du canal Saint-Martin, en haut de la Samaritaine, au sommet de la Tour Eiffel et ont également parcouru les rues de la ville en moto.

Atmosphère, atmosphère...

La directrice de la photographie Sharon Calahan a voulu donner au film une atmosphère d'octobre idéal en France : "Quand nous sommes allés à Paris, il y avait du soleil, mais la lumière était argentée et diffuse, tout paraissait doux, chaleureux et accueillant. Je voulais retrouver cela dans notre film. Le film n'est pas éclairé avec une lumière fortement colorée et des ombres franches comme c'est le cas d'ordinaire, parce que je voulais vraiment célébrer cette couleur particulière que l'on ne trouve qu'à Paris."

Dur métier...

Une partie des recherches que Brad Bird et ses collègues ont du faire consistait à manger dans certains des plus grands restaurants parisiens... Ils ont ainsi dîné au Procope, à la Tour d'Argent, chez Hélène Darroze, chez Taillevent et Chez Michel. : "Nous craignions un peu d'y laisser la santé : tant de délices en si peu de temps... Mais nous avons beaucoup appris, et cela a enrichi le film" raconte le réalisateur.

Cuisine équipée

La cuisine du restaurant Gusteau est un des lieux clés de Ratatouille. La chef décoratrice a ainsi dû y apporter une attention toute particulière : "La conception visuelle de la cuisine a évolué sur environ deux ans, explique-t-elle. Nous avons visité un grand nombre de cuisines en France et en avons retiré des éléments très précis. Notre cuisine est un peu plus ouverte - la plupart des vraies cuisines sont une série de petites pièces reliées entre elles, et cela n'aurait pas fonctionné au plan cinématographique. Mais nous avons conservé la séparation des zones : boulangerie, préparation des poissons, des viandes, préparations froides..."

Cours de cuisine

Pour se préparer à la réalisation du film, 43 membres de l'équipe technique (peintres, décorateurs, directeurs techniques et animateurs) ont suivi des cours de cuisine !

La cuisine de Pixar

Afin de rendre les aliments aussi réalistes et alléchants que possible, l'équipe de Pixar a préparé près de 270 plats dans une vraie cuisine qu'ils ont ensuite pris en photo avant de les recréer sur ordinateur.

Fenêtre sur cuisine

Pour certaines scènes où l'on observe l'action depuis les toits ou à travers des fenêtres, Brad Bird avoue s'être inspiré de la mise en scène de Fenêtre sur cour d'Alfred Hitchcock.

Musicien attitré

Pour créer les musiques du film Brad Bird s'est entouré de son fidèle compositeur, Michael Giacchino, qui avait déjà mis en musique Les Indestructibles.

Défilé de mode

La garde robe des personnages de Ratatouille est la plus complexe jamais réalisée pour un film en images de synthèse. Au total près de 190 costumes différents ont été créés.

Gain de temps...

Fait amusant : les personnages humains de Ratatouille ne possèdent pas d'orteils. Cette décision a été prise afin de gagner du temps dans la création et l'animation des modèles.

Un vrai dératiseur

La boutique du dératiseur que l'on voit dans le film s'inspire d'une vraie boutique de dératisation située à Paris, dans le quartier des Halles : Les Etablissements Julien Aurouze spécialisée dans la destruction des animaux nuisibles.

Clins d'oeil ludiques

Les noms de nombreux produits et éléments du décor viennent de l'équipe même de Pixar. On trouve ainsi L'Huile d'olive Lewis en référence au producteur Brad Lewis ou Le Sel de mer DeVan, baptisé d'après le chef animateur David DeVan. A vous de trouver les autres ! A noter que le vin Lasseter Cabernet Sauvignon que l'on aperçoit dans le film est un véritable vin que John Lasseter, réalisateur de Cars, produit lui-même dans la Sonoma Valley aux Etats-Unis.

Hommage

Le personnage de Skinner a été nommé en référence au psychologue comportementaliste Burrhus Frederic Skinner, célèbre pour ses expériences sur les rats.

De Mozart à la Panthère Rose

Pour le personnage de Skinner, le chef du restaurant Gusteau et véritable tyran domestique, le réalisateur Brad Bird avoue avoir fait un croisement entre le personnage de Salieri, le compositeur jaloux de Mozart, dans le classique Amadeus et incarné à l'écran par F. Murray Abraham, et l'inspecteur en chef Dreyfus de la série La Panthère Rose. Le réalisateur ajoute : "Tout comme Salieri, il est assez bon pour reconnaître que quelqu'un d'autre puisse être meilleur que lui. Et il est comme Dreyfus en ce sens qu'il est constamment contrecarré par un incompétent. Je pense que c'est le contre-point parfait à l'innocence de Linguini."

Un caméo vocal du réalisateur

Dans la bande-annonce en version originale, la voix du serveur français dans le restaurant n'est autre que celle du réalisateur Brad Bird.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017)
  • Jour J (2017)
  • Django (2016)
  • Aurore (2016)
  • Le Procès du siècle (2016)
  • La Colère d’un homme patient (2015)
  • Life - Origine Inconnue (2017)
  • Braquage à l'ancienne (2017)
  • Sous le même toit (2016)
  • Fast & Furious 8 (2017)
  • Baby Boss (2017)
  • Get Out (2017)
  • Les Schtroumpfs et le village perdu (2017)
  • Après la tempête (2016)
  • Les Initiés (2017)
  • Gold (2016)
  • À mon âge je me cache encore pour fumer (2016)
  • Problemos (2017)
  • Outsider (2016)
  • La Belle et la Bête (2017)
Back to Top