Mon AlloCiné
    La Vie à l'envers
    note moyenne
    3,5
    69 notes dont 7 critiques
    0% (0 critique)
    29% (2 critiques)
    29% (2 critiques)
    14% (1 critique)
    29% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Vie à l'envers ?

    7 critiques spectateurs

    Peter Venkman
    Peter Venkman

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 836 critiques

    4,0
    Publiée le 30 octobre 2010
    Un teenage movie simple et touchant.C'est plein de charme et très justement joué.Le scénario signé John Huges fait encore mouche, et touche l'adolescent qui sommeil en nous.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 771 abonnés Lire ses 4 985 critiques

    1,0
    Publiée le 10 février 2012
    Production John Hughes peu emballante, « La Vie à l'envers » vaut en définitive uniquement pour la jolie et touchante Mary Stuart Masterson, la seule à donner un peu de corps et de complexité à son personnage. Le reste, sans être non plus déplaisant, s'avère bien fade et en définitive très banal, à l'image de tous ces films pour les ados avec des ados. Et comme en général ce qui leur arrive est rarement intéressant... Bref, malgré quelques petites répliques sympas et deux-trois scènes amusantes, vraiment pas de quoi pavoiser devant une oeuvre aussi limitée que vite oubliée.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 7 abonnés

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2016
    Rafraichissant conte romantique de 1987 construit sur l’adolescence et ses turpitudes amoureuses et sociales, aussi sincères et maladroites que l’intégrité de cet âge le permet. Si la satyre sociale et les conflits de classe déclenchent stratégies, courage, fiertés mal placées et malentendus sur l’échiquier du lycée ou des quartiers huppés ou populaires de ce touchant vaudeville, l’essentiel tient dans la sensibilité des romances et les destins croisés qui s’y déroulent, tant rivaux qu’amoureux, où les personnages se jouent, se mesurent, et s’accomplissent, dans leurs approches et leurs liaisons, réalisées, rêvées, suscitées ou frustrées. Pas vraiment ma tasse de thé a priori, comme quoi, quand c’est bien mené, raconté et joué, ce surprenant bain de jouvence, de justice et de sentimentalisme romantique fut enchanteur. Avec en plus des figures du cinéma tels qu’Eric Stoltz, Mary Stuart Masterson, Lea Thompson ou Elias Koteas qu’il est marrant de voir s’échauffer il y a 30 ans en tant que minets post-pubères.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 566 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Publiée le 28 décembre 2012
    Très typique des productions teenagers style eighties de John Hughes, ce film qui a été juste produit et écrit par lui est nettement plus mélancolique et moins drôle que "Breakfast Club" ou encore "La Folle journée de Ferris Bueller". Malgré une petite touche un peu trop optimiste sur la fin pour convaincre et quelques raccourcis psychologiques qui en émanent, "La Vie à l'envers" est un portrait assez juste de l'adolescence dans lequel on ne peut que se reconnaître. Avec une superbe image qu'on garde en mémoire bien après le film, celle de Mary Stuart Masterson, que contrairement au protagoniste le spectateur remarque tout de suite pour ce qui est d'en tomber amoureux, adorable en garçon manqué surtout quand elle est en uniforme de chauffeur.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 1 631 critiques

    1,5
    Publiée le 3 novembre 2014
    En 1987, on s’approche de la fin de la grande période de John Hughes, du Brat Pack et de son empire. Pour cause, Anthony Michael Hall et Molly Ringwald refusaient de tourner à nouveau avec lui pour ne pas s’enfermer dans leurs rôles. Some Kind of Wonderful est peut-être le film de trop dans la mesure où celui-ci ressemble plus à une version fantasmée masculine de Pretty in Pink, déjà pas un très grand film. Réalisé par Howard Deutch, le film met donc encore en scène un underdog qui tombe amoureux de la reine du bal en délaissant sa meilleure amie encore plus underdog que lui. Ensemble, ils vont déjouer les lois sociales de l’université/lycée et peut-être s’en sortir. Au bout de plusieurs films similaires, la formule s’étiole et Some Kind of Wonderful n’est donc pas réellement passionnant. De plus, le trio principal n’est pas franchement exempt de tout reproche, manquant cruellement de charisme, surtout chez Eric Stoltz et Lea Thompson. Pour trouver de quoi se mettre sous la dent, il faut encore chercher dans les seconds rôles (comme d’hab chez Hughes), où on trouve Elias Koteas, John Ashton et Craig Sheffer dont on savait déjà qu’ils étaient très bons. Ils sauvent le film de l’oubli total. La bande-son est encore une fois très efficace, avec une superbe reprise de Lick the Tins de Can’t Help Falling in Love. Some Kind of Wonderful est répétitif, déjà-vu, cousu de fil blanc et manque de charisme et de caractère. C’est clairement la fin de la période dorée de John Hughes.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 271 critiques

    2,5
    Publiée le 4 février 2018
    Être ado aux USA dans les années 80. Film assez banal, qui ne vieillit pas super bien, mais très bien interprété cependant, avec une belle BO. Coup de coeur pour les jeunes et jolies Mary Stuart Masterson et Lea Thompson.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1502 abonnés Lire ses 8 648 critiques

    3,5
    Publiée le 4 septembre 2018
    John Hughes a ècrit et produit "L'amour à l'envers", dont il confie la rèalisation à Howard Deutch! Le tandem confirme ici son goût pour les chroniques adolescentes alliant comique et èmotion! Eric Stoltz, en lycèen à la croisèe des chemins, doit effectuer des choix qui engagent son avenir professionnel, au risque de dècevoir les espoirs d'ascension sociale de sa famille mais il doit aussi prendre des dècisions dans le domaine sentimental! Fascinè par la beautè de l'èlègante Lea Thompson, il ne voit en la belle Mary-Stuart Masterson, qui lui voue une amitiè profonde, qu'une copine aux airs de garçon manquè! Une distribution dèsarmante et un sens de l'humour dèveloppè pour ce portrait rèaliste et humoristique de la jeunesse amèricaine! Un film culte de toute une gènèration, interprètè par un trio d'acteurs attachant...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top