Notez des films
Mon AlloCiné
    Dark Water
    note moyenne
    3,2
    2693 notes dont 168 critiques
    répartition des 168 critiques par note
    44 critiques
    49 critiques
    30 critiques
    27 critiques
    11 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Dark Water ?

    168 critiques spectateurs

    milouz82
    milouz82

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 29 avril 2008
    oulala on va pas s'éterniser. film destiné aux personnes qui adorent faire des blagues sur le film qu'il sont en train de regarder. film à chier.
    elisa2102
    elisa2102

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 484 critiques

    0,5
    Publiée le 18 mars 2007
    Un film ennuyant à mourir.... Très décevant.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 5 461 critiques

    2,5
    Publiée le 15 mai 2008
    Après ses deux films phénomènes : Ringu 1 & 2 (2001/2002), Hideo Nakata revient sur le devant de la scène avec Dark Water (2003), lui aussi adapté d’un des romans de Kôji Suzuki. Finit les fantômes aux longs cheveux noirs, Nakata nous raconte à travers un récit fantastique et mystérieux, l’emménagement d’une mère de famille avec sa fille dans un immeuble miteux en périphérie de la ville. A la fois glauque et pas très rassurant, elle y emménage quand même, mais ne va pas non plus tarder à regretter son choix. Entre l’énorme fuite qui suinte nuit et jour au dessus de son lit et les bruits de pas incessants de son voisin du dessus (alors que l’appartement est censé être vide depuis des lustres), Hideo Nakata insuffle à son film une tension tout au long du film. Sombre, crade, lugubre, humide, Nakata ne lésine pas sur les effets pour recréer une certaine ambiance. Sa mise en scène est parfaite et cette histoire palpitante mérite le coup d’œil contrairement à son remake U.S (2005).
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2008
    Hideo Nakata s'est vraiment régalé à adapter cette œuvre de Kôji Suzuk. Après les Ring, il installe dans ce Dark Water une nouvelle atmosphère, pesante, glauque, suintante : on se croirait dans l'immeuble lui-même tellement l'environnement est tout le temps humide (en extérieur comme en intérieur). Le suspense, l'interprétation, les moments de frayeurs, tout est parfaitement mis en scène pour nous faire froid dans le dos. A voir et ce, malgré une fin quelque peu étrange...
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 2 667 critiques

    2,5
    Publiée le 29 novembre 2016
    Original d'un remake Américain ayant eu un peu plus de succès en salle. Celui-ci n'en reste pas moins unanimement mieux (même si perso je trouve le remake mieux). J'ai un eu de mal avec les réalisations Asiatique. Ou cependant, on ne peut dénier ; que le climant ; l'ambiance ; s'avère d'embler plus "glauque, sombre....' que pour les version US. Mais ou le coté casting, n'ait généralement pas aussi emballant (le manque de film de ce genre n'aidant peut être pas). Noue voilà donc devant une histoire d'amour, de fantôme, et un final (enfin le dernier qualrt d'heure ; qui réhausse le reste ; mais cela fait un peu tard par rapport à la mise en route propre du reste du film. Car perso, j'ai plus de mal a entrer dans l'ambiance des Asiatiques (sauf film d'animation). Mais pour la peur, ils ont un je ne sais quoi de plus (comme pour RIngs^^). D'un point de vue subjectif, le film est plus terrifiant que le remake US ; et offrent des séquences sans grand budget ; mais ou la peur se fait ressentir... Sur la base d'un "simple" synopsis ou le dénouement final est peut être un peu "too much". Beaucoup le trouve angoissant à souhait. PErso, le remake m'a mis un peu plus de tension (sans trop en donner) que celui-ci ; mais la façon dont l'ensemble est mis en route et j'en passe... Allant doucement mais peu à peu vers des moments de terreur pure. Peut s'avérer dans la lignée de Rings (même si dans le genre Asiatique, j'ai préféré Rings ; plus prenant et puissant ; dans le domaine de la terreur). LE final réhausse le reste, mais en même temps ; en faisant un peu trop. Estompe le malaise qu'avait réussit à créer l'ensemble du film... DU plus pour du moins. Et pourtant avant, tout les codes du genre sont utilisés avec brio et parfois même avec quelques retenus mais cela en donne plus aux spectateurs... (bizard^^). Pour résumé le film la réfléxion du film, celui-ci se base sur la réflexion de la maternité et ici ; de ce qu'il en découlera... (sans spoilers^^). Bref, une oeuvre qui de part son coté Asiatique n'a pas connu un succès en salle (à défaut d'un remake qui pour beaucoup est moins bon que celui-ci mais étant US ; à quant à lui réalisé un score meilleur...^^ Comme de par hasard...). PAs vraiment convaincu, avec pourtant plusieurs tentatives. Mais c'est le genre Asiatique qui tilt avec moi ; même si je reconnais que l'atmosphère général est plus glauque, plus sombre sans même une parole d'un des personnages^^. A vous de juger, mais quand même assez spécial et un peu long à se mettre en route ou du moins à comprendre la chose un peu plus concrètement.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 464 critiques

    3,0
    Publiée le 25 mai 2015
    Hideo Nakata a compris le sens du film d'horreur avec Dark Water. Même s'il n'est pas foncièrement flippant, il entre dans les catégories des films à voir de par leur atmosphère. Fini les jump scares, place à une ambiance bien stressante et très lourde qui pèse cette petite famille composée d'une femme et de son enfant. A vrai dire, tout est pratiquement réussi dans le film. Qu'il s'agisse de la mère face au divorce avec son mari qui la prend pour une fille, du stress qui l'accompagne quant à ce mystérieux esprit, de cette eau qui ne cesse de jaillir, de sa petite fille toute mignonne atteinte de certains maux, tout est bien ficelé pour donner un sens au film d'horreur. On est pas dans de la débilité et de l'horreur de bas âge et ça fait du bien de voir que le cinéma japonais a souvent tendance à ne pas tomber dans ce piège trop facile. Les américains utilisent souvent cette faculté de mise en scène et c'est pourquoi on ne compte le nombre de navets qu'ils nous pondent tous les ans. Avec Dark Water, Nakata installe de vrais personnages, réalistes, dans une atmosphère qui l'est bien moins, mais qui est très ancré dans leur réalité. C'est donc assez effrayant mais après il s'agit uniquement des goûts et des couleurs. Nous n'avons pas tous la même sorte de peur et dans mon cas, je n'ai pas été traumatisé. Mais on se doit de respecter le travail qu'a fourni le réalisateur à réaliser cette ambiance oppressante, porté par de bons acteurs et une musique très plombante. Et il est important de re-préciser qu'il n'y a pas un seul jump scare dans le film et ça nous suffit à nous mettre mal à l'aise pendant 1h40. Bref, pas le film de l'année mais Dark Water a le mérite de proposer un vrai film d'horreur, où Nakata va chercher dans le vrai qui va mélanger avec du surnaturel bien flippant pour davantage nous frapper et ça fonctionne.
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 262 critiques

    4,0
    Publiée le 28 novembre 2011
    J'avais gardé du "Dark Water" de Nakata un souvenir aussi ébloui que terrifié. Le revoir a été une légère déception au niveau de la "terreur" (encore que les fantômes japonais restent les plus convaincants du monde...), mais la beauté de la mise en scène - pure, simple, efficace, classiquement japonaise oserais-je dire - et la force tragique du mélodrame ( spoiler: le sacrifice d'une mère qui se voit comme incompétente et se trouve acculée à un choix extrême pour prouver au monde son amour à sa fille ) en font toujours l'un des films fantastiques les plus intelligents qui soient. On n'oubliera pas de si tôt la très belle conclusion - dix ans plus tard -, et les larmes amères qu'elle nous fait verser.
    Fabrice G
    Fabrice G

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 389 critiques

    4,5
    Publiée le 5 août 2010
    Hideo Nakata nous sert un film à la fois dramatique et effrayant, l'atmosphère y est de plus en plus lourde et la relation de la mère avec sa fille de plus en plus forte. A voir absolument!
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    5,0
    Publiée le 8 février 2008
    Plus tourné vers le drame que vers l'horreur pure, "Dark Water" reste l'un des meilleurs films de son auteur. Racontant le combat d'une mère pour élever seule son enfant dans la société japonaise, le fantastique ( la tâche d'eau) est surtout le symbole de toute les pressions que subie la pauvre femme mais Nakata saura aussi procurer son lot de frisson et même d'emotion avec un final particulièrement déchirant.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 2 477 critiques

    5,0
    Publiée le 1 mars 2008
    Sur le ton du film d'horreur sobre et efficace, Hideo Nakata réalise un drame intimiste bouleversant, rarement les thèmes du divorce et de la solitude auront été abordés avec autant de finesse. Un chef d'œuvre remarquable.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 29 mars 2013
    Un des meilleurs films d'horreur asiatique, la pression monte doucement tout le long du récit. On a plus le droit a une terreur psychologique que des effets gores, les 30 dernières minutes sont filmées vraiment très bien la peur est présente dans chaque plans.
    lillois
    lillois

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 454 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mai 2010
    Poh poh poh !!! Voilà un film dont la réputation n'est pas usurpée :-) ! Annoncé comme flippant, il finit par l'être (pas tout de suite, mais une fois qu'on commence à réaliser pourquoi l'eau est au centre du film, ça devient assez éprouvant). "Dark water" est visuellement intéressant, particulièrement du point de vue des décors (l'immeuble s'avère particulièrement froid et peu accueillant). Nakata retrouve le grand Kenji Kawaï pour une partition musicale, qui contribue à installer une atmosphère pesante. Les acteurs sont remarquables, au-delà de ce qu'on obtient généralement pour ce type de film : le duo mère / fille (Hitomi Kuroki / Rio Kanno) fonctionne incroyablement bien, on sent les deux actrices très à l'aise ensemble. La petite Rio Kanno est épatante pour son âge, le rôle d'Ikuko étant à mon sens particulièrement difficile... Après avoir signé deux des trois "Ring" japonais, Hideo Nakata s'était rapidement fait un nom, avec "Dark water" il prolonge son style sans tomber dans la facilité commerciale. L'histoire n'a beau pas être extrêmement étoffée, elle suffit à générer un climat, à nous incommoder. Pour tout dire, arrive un moment où on a presque peur d'apercevoir le sac rouge de Mitsuko au détour d'un plan ! Deux bémols sans influence sur la qualité du film : - le doublage français a beau être bon, le puriste que je suis continue de considérer que les films asiatiques devraient être exploités en VOST uniquement. - le film original étant excellent, il est regrettable qu'un remake en ait déjà été fait ( à boycotter par principe, comme "The Ring" de Verbinski ).
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 3 117 critiques

    3,0
    Publiée le 21 janvier 2018
    Dark Water est un véritable conte morbide sur la filiation. Même s’il souffre d’une esthétique qui fait très années 90 alors que le film date de 2003. Si vous vous attendez à du frisson permanent et des Jump Scare vous risquez d’être déçu, il se suit comme un conte sombre qui se terminerai bien. C’est délicat plus qu’effrayant, c’est bien écrit et cela mérite le détour.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 361 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2016
    Le cinéma fantastique Japonnais est sans doute le plus créatif du monde et Hideo Nakata, son chef de file, est un très grand réalisateur qui sait parfaitement déstabiliser le spectateur occidental que je suis. Après « Ring » qui m'avait fichu une frousse de tous les diables, il remet le couvert avec une nouvelle histoire de fantôme tout aussi originale. Certes « Dark water » ne fait jamais réellement peur (ce n'est d'ailleurs pas son but premier) mais il nous emmène dans une nouvelle histoire asiatique, totalement dépaysante et d'une beauté visuelle époustouflante. Le scénario raconte l'histoire d'une jeune maman, récemment divorcée, qui se bat pour conserver la garde de sa fillette de 6 ans. Toutes deux emménagent dans un immeuble lugubre et inquiétant et des phénomènes étranges ne tardent pas à venir troubler leur quotidien. Outre les deux actrices principales, qui sont très douées et qui portent vraiment le film sur leurs frêles épaules, l'eau se révèle vite être le troisième personnage principal du film. Qu'elle tombe en pluie incessante ou qu'elle s'insinue petit à petit dans l'appartement des héroïnes, elle représente un danger diffus mais permanent. C'est d'ailleurs ce climat d'angoisse suggéré qui fait la véritable force de ce film étonnant et qui ne ressemble à aucun autre. A signaler également la bande originale très réussie et plutôt flippante. Bref, « Dark water » est une expérience enrichissante qu'il faut découvrir dès que possible. Il en existe, bien évidemment, un remake made in US. Je ne l'ai pas encore visionné mais je doute qu'il se révèle supérieur à l'original.
    Clément Mari
    Clément Mari

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 74 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Fidèle à une atmosphère des plus pesante, Nakata, par une mise en scène toujours plus précise, livre un film encore plus terrifiant que Ring doublé d'une critique de la société japonaise.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top