Notez des films
Mon AlloCiné
    Van Helsing
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Van Helsing" et de son tournage !

    Illustres ancêtres

    Le personnage de l'assistant du Baron Frankenstein apparaît d'abord, dans le Frankenstein de 1931, sous le nom de "Fritz", et sous les traits de Dwight Frye. Huit ans plus tard, Le Fils de Frankenstein lui attribuera un nouveau prénom: Ygor, et un interprète auquel il sera plus étroitement associé: Bela Lugosi.

    Un personnage éminemment populaire

    Rendu populaire par les prestations de Peter Cushing, Van Helsing est très vite devenu un personnage récurrent, interprété par nombre d'acteurs, notamment dans des séries B et Z : Herbert Lom (Le Fantôme de l'Opéra), que l'on retrouve également dans Les Nuits de Dracula de Jess Franco (1970); Nigel Davenport dans Dracula et ses femmes vampires (1973). Des adaptations plus prestigieuses réhaussent le niveau de la production. Parmis elles se distingue le Dracula de John Badham (1979), dans lequel Laurence Olivier campe un professeur antipathique.

    Le "Saigneur" des Carpathes

    Le Dracula d'Universal Pictures (1931), interprété par Bela Lugosi, fit encore plus pour l'image et la gloire du vampire. Dans cette version en costumes "modernes", Dracula devenait un suave et mystérieux aristocrate à l'accent hongrois prononcé. Le traitement captiva des millions de spectateurs, et Lugosi incarne encore, pour beaucoup, l'essence du personnage. Dans la vision de Stephen Sommers, le vampire devient à la tombée de la nuit l'invicible seigneur des ténèbres qui hante les cieux de Transylvanie en se transformant en une terrifiante créature ailée.

    A propos de Peter Cushing...

    L'acteur anglais a interprété à cinq reprises le rôle de Van Helsing, pour le compte de la Hammer. Sa première apparition remonte à 1958 dans Le Cauchemar de Dracula, réalisé par Terence Fisher, puis reprend son rôle deux ans plus tard avec Les Maîtresses de Dracula. En 1972, il interprète dans Dracula 73 un Van Helsing poursuivant son ennemi héréditaire dans le Londres des années soixante-dix. Cushing endosse le costume à deux nouvelles et dernières reprises en 1974 : La Légende des 7 vampires d'or, et Dracula vit toujours à Londres.

    Du moulin au château

    L'acteur Richard Roxburgh, qui jouait le tout puissant aristocrate dans Moulin Rouge de Baz Luhrmann, a longtemps été réfractaire à jouer le personnage de Dracula. C'est le concept original de Stephen Sommers, réunir en seul film la quintessence des personnages des films d'épouvantes de la Universal, qui a d'abord séduit puis poussé l'acteur à accepter le rôle du vampire des Carpathes.

    Du moulin au château...acte II

    Plutôt que de construire intégralement le château du Comte Dracula, Sommers a fait seulement bâtir les bases du château à l'extérieur puisqu'il n'y avait pas de studio assez grand pour les contenir. La superficie de ce seul décor occupait tout de même l'équivalent de trois terrains de football !

    Carnet de bal

    L'ancienne cathédrale Saint Nicholas, située à Prague, a été réaménagée et équipée avec précautions pour servir de décor à l'ébouriffant bal masqué de Dracula. 270 acteurs et figurants furent habillés pour cette occasion, dont une centaine de danseurs. La chorégraphe du Cirque du soleil, Debra Brown, a conçu deux valses sur des musiques d'Alan Silvestri pré-enregistrées par un orchestre de 115 musiciens, et fit répéter Kate Beckinsale, Richard Roxburgh Elena Anaya pendant trois semaines.

    Un nouvel acolyte

    Stephen Sommers a créé de toutes pièces un personnage de jeune moine érudit, inventeur d'armes "anti-monstres", qu'il a prénommé Carl en hommage au pionnier Carl Laemmle, fondateur d'Universal. Le rôle est tenu par David Wenham, vétéran de la trilogie du Seigneur des anneaux .

    L'armement de Van Helsing...vu par Hugh Jackman

    L'arbalète est l'arme de prédilection de Van Helsing. Son maniement et surtout son poids ont pourtant été une véritable torture pour Hugh Jackman, épuisé après une demi-heure de répétition.

    Les décors

    Dix semaines de travail ont été nécessaires à 75 personnes pour construire les décors en bois dur, dans les environs de Prague. Quant à l'architecture, les plans reproduisent le plus fidèlement possible les villages roumains de Transylvannie. Pour la neige, les décorateurs ont utilisés du papier broyé mélangé avec de l'eau.

    Les effets spéciaux

    Les effets spéciaux ont été confiés aux incontournables graphistes d'ILM (la société créée par George Lucas), ainsi qu'à la société illusion Arts, responsable entre autres de 2 fast 2 furious, Le Pic de Dante

    A propos de l'équipe technique...

    Stephen Sommers s'est entouré de personnes d'expérience. Outre le compositeur Alan Silvestri et le directeur de la photo Allen Daviau (ancien collaborateur de Steven Spielberg), le réalisateur a fait appel à Greg Cannom, déjà responsable des maquillages sur le Dracula

    Un très gros budget

    Doté d'un budget de 160 millions de dollars, Van Helsing est le plus gros budget de l'année 2003 pour la Universal.

    Les origines romanesques de Van Helsing

    C'est en 1897 que le professeur Van Helsing fait sa première apparition, sous la plume de l'écrivain irlandais Bram Stoker, dans son célébrissime roman Dracula. Van Helsing porte le même prénom que le père de Stoker, Abraham. Toutefois, Sommers a préféré surnommer son personnage Gabriel, qui serait le jeune frère d'Abraham.

    Un casting peu connu

    Outre Hugh Jackman et Kate Beckinsale tenant les rôles titres, Sommers s'est entouré d'acteurs peu connus : Richard Roxburgh (La Ligue des Gentlemen Extraordinaires) endosse la cape du Comte Dracula; Will Kemp (Mindhunters) les crocs du Loup-Garou; ou bien encore Shuler Hensley (qui avait déjà tourné avec Hugh Jackman dans Attraction animale), qui incarne la créature de Frankenstein.

    Des personnages pas si éloignés

    Tout comme le personnage de Wolverine dans le dyptique X-Men et X-Men 2, Van Helsing est également atteint d'amnésie partielle et ignore pourquoi. Ce personnage possède aussi sa part d'ombre, ainsi que le rappelle Sommers: "Il ne sait plus guère en cette fin de siècle. Rien d'étonnant à ce qu'il passe pour un vulgaire tueur et soit l'homme le plus recherché du pays."

    Influence japonaise

    Le costume porté par l'acteur Hugh Jackman fait référence au Vampire Hunter D de Yoshiaki Kawajiri. Ce film d'animation japonais réalisé en 1999 met en scène un "Dampire", créature mi humaine mi buveuse de sang, baptisée "D", qui pourchasse sans relâche ses demi-congénères.

    Un panthéon de l'horreur

    Grand admirateur des Dracula, Frankenstein et du Loup-Garou, les créatures des films de monstres de la Universal, Stephen Sommers a dès la genèse du projet réfléchi à un concept qui engloberait tous ces personnages : Van Helsing était né. Toutefois, ce n'est pas la première fois que la célèbre galerie de monstres est réunie. Frankenstein s'opposait dès 1943 au Loup-Garou dans Frankenstein rencontre le Loup-garou, tandis que Dracula se joint à eux dans la Maison de Dracula en 1945.

    Un projet annoncé... puis annulé

    Anthony Hopkins devait reprendre le rôle de Van Helsing en 1994, qu'il avait incarné dans le Dracula

    D'un vampire à l'autre

    Interprète de la vampire Selene dans Underworld, Kate Beckinsale a immédiatement enchaîné avec le tournage de Van Helsing, dans lequel elle incarne une... chasseuse de goules aux côtés de Hugh Jackman.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • La Bonne épouse (2019)
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • Les Parfums (2019)
    • Scooby ! (2020)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Eté 85 (2020)
    • Lucky Strike (2020)
    • La Voix du succès (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • T’as pécho ? (2019)
    • Divorce Club (2019)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Artemis Fowl (2020)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Jumbo (2020)
    • Chained (2019)
    Back to Top