Notez des films
Mon AlloCiné
    Je chanterai pour toi
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Je chanterai pour toi" et de son tournage !

    Un destin atypique

    Je chanterai pour toi est un documentaire s'intéressant au destin du musicien malien Boubacar Traoré. En 1960, Traoré, surnommé "KarKar", est un musicien renommé dans son pays. Seulement âgé de 18 ans, il multiplie les concerts et participe, avec ses hymnes, à l'espoir de tout un pays en pleine reconstruction.
    Mais la gloire ne dure qu'un temps et celui qui, enfant, se rêvait footballeur, devient tailleur puis ouvrier agricole et disparaît peu à peu de la circulation. En 1988, sa femme Pierrette décède. Boubacar Traoré est anéanti et part refaire sa vie en France où il travaille comme maçon. Mais un producteur de disques anglais convainc le malien de revenir dans la musique et d'enregistrer son premier album. Ou quand le destin vous rattrape de manière innatendue...

    Primé à Montevideo

    Je chanterai pour toi a obtenu le premier Prix du International Documentary and Experimental Film Show à Montevideo. Le documentaire a également été sélectionné dans de très nombreux festivals parmi lesquels le Los Angeles International Film Festival, le Tribeca International Film Festival et la Viennale (International Film Festival à Vienne - Autriche).

    Boubacar Traoré : un personnage énigmatique

    Jacques Sarasin, le réalisateur de Je chanterai pour toi, avoue ne pas avoir complètement cerné le personnage de Boubacar Traoré, totalement imprévisible selon lui. "Après des mois et des des mois passés ensemble, je n'ai toujours rien compris à son mode de fonctionnement. Ses raisonnements, ses actes sont liés à toute une tradition et une éducation qui nous échappent. Il refusait, sans aucune raison, de tourner telle ou telle scène, et il en acceptait d'autres où je pensais essuyer un refus. S'il disait "non", on pouvait palabrer pendant vingt ans, rien ne pouvait le faire changer d'avis."

    Le soutien de Jonathan Demme

    Jonathan Demme, le réalisateur du Silence des agneaux, a été ébloui par le documentaire Je chanterai pour toi à tel point qu'il a tout fait pour le présenter au Festival de New York. Le réalisateur Jacques Sarasin se souvient : "Jonathan Demme tournait en France il y a un an et demi, et une amie, qui travaillait sur son film (La Vérité sur Charlie, ndlr), lui a montré une cassette de Je chanterai pour toi.
    Demme a adoré, et s'est aussitôt proposé de m'aider. Quelques temps plus tard, alors que le film était présenté au Festival de New York, il a fait quelque chose d'incroyable.
    Alors qu'il était à une centaine de kilomètres, en plein montage de son film (une production de cent millions de dollars de budget), il a pris sa voiture pour venir à treize heures à la projection au centre de la ville, un dimanche, le jour du marathon !
    Là, il a acheté vingt-cinq billets et s'est mis devant l'entrée pour les distribuer aux gens qu'il avait invités."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Eté 85 (2020)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Divorce Club (2019)
    • Greenland - Le dernier refuge (2020)
    • T’as pécho ? (2019)
    • Les Blagues de Toto (2019)
    • Adorables (2019)
    • L'Aventure des Marguerite (2018)
    • Tenet (2020)
    • Terrible Jungle (2020)
    • Scooby ! (2020)
    • The Vigil (2019)
    • Madre (2020)
    • Ip Man 4 : Le dernier combat (2019)
    • The Climb (2019)
    • Lands of Murders (2019)
    • Dreams (2019)
    • Lucky Strike (2020)
    • Mon ninja et moi (2018)
    • Felicità (2020)
    Back to Top