Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension
    note moyenne
    2,7
    155 notes dont 30 critiques
    répartition des 30 critiques par note
    6 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    9 critiques
    3 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension ?

    30 critiques spectateurs

    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 755 critiques

    2,5
    Publiée le 9 novembre 2013
    Aaaah, les années 80…Décennie ô combien formidable (nostalgie quand tu nous tiens) pour tant de choses : les mentalités évoluent enfin, certaines tensions politiques entre pays arrivent à désenfler, la musique nous livre une pléthore de groupes/chanteurs qui ne dépasseront jamais le stade d’une seule chanson mais qui auront marqué à jamais car cette chanson est un énorme tube…et le cinéma amenait aussi sa contribution en se permettant des choses incongrues à l’écran, en osant des folies visuelles et scénaristiques rarement vues avant ! C’est dans cette optique qu’est né "Les Aventures de Buckaroo Banzai" à Travers la 8ème Dimension… (on va l’appeler "Buckaroo Banzai", ça sera plus simple !) : cet incroyable film au pitch déjanté (un neurochirurgien, rock star et aventurier est confronté à des créatures venues d'une autre dimension qui tentent conquérir notre monde !) est un véritable fourre-tout où s’interloquent une multitude d’idées plus originales et dingues les unes que les autres, que ce soit en matière de récit, d’effets spéciaux, de comique, de casting (ils n’étaient pas encore connus à l’époque, mais on y trouve tout de même Peter "Robocop" Weller, Christopher "Retour Vers le Futur" Lloyd et Jeff "La Mouche" Goldblum !), de décors ou de costumes. Malheureusement, on ne peut pas nier que le côté nanardesque de "Buckaroo Banzai" qui, si dans notre jeunesse a pu énormément nous plaire et nous amuser, le rend inabordable pour la plupart des gens, voire totalement nul pour ceux qui veulent voir un « bon » film. Et c’est pour cela qu’il est difficile de parler et de mettre une note à "Buckaroo Banzai" : soit on accepte complètement son côté nanard et là on lui met quatre-cinq étoiles car il est culte pour avoir été un précurseur dans le n’importe quoi (oui, car à la même époque, les salles de cinéma n’ont alors plus eu peur de mettre à l’affiche des films comme l’ultra-kitsch "Flash Gordon" ou le génialissimement barré "Les Aventures de Jack Burton dans les Griffes du Mandarin") ; soit on le juge en tant que film et il faut avouer que c’est plutôt bas de gamme et on lui colle une étoile…c’est pourquoi je ne me suis pas laissé influencer par ma nostalgie et que j’ai décidé de lui mettre la moyenne. Dans tous les cas, "Buckaroo Banzai" est un film à voir une fois dans sa vie pour sa culture cinématographique personnelle.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 23 février 2007
    Voilà le genre de série B qu'il ne serait plus possible de sortir en salles aujourd'hui... Imaginez un neurochirurgien samouraï (et guitar hero à ses heures perdues) qui sauve le monde d'une invasion extra-terrestre venant de la 8e dimension (attention, pas la 4e ou la 5e) ! Là, on se dit que ce sont les scénaristes qui viennent d'une autre dimension. En tous cas, c'est le gros délire entièrement assumé, ça part dans tous les sens, on ne comprend pas toujours tout, mais qu'est-ce qu'on s'amuse ! Outre la prestation décomplexée de Peter Weller, on notera le rôle mémorable de Jeff Goldblum, complétement à la ramasse durant toute l'aventure (et qui nous balance une de ces explications hallucinantes sur le pourquoi du comment de l'invasion... ). Du grand n'importe quoi à apprécier sans modération.
    Dave1961
    Dave1961

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 59 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2007
    Un savant cocktail de SF, d'humour, d'aventures et de kitsch !! Dans la lignée d'un Jack Burton, un film parfaitement réalisé, une bande-son kitschissime, et des acteurs qui s'en donnent à coeur joie. On regrette toutefois que le scénario ne soit pas un peu plus étoffé, l'excellent personnage de Buckaroo Banzai méritait plus de situations loufoques mettant en scène ses différents talents (le chirurgien, le physicien, le rocker, le karatéka etc). De plus la suite n'a jamais vu le jour, dommage...
    Memeth
    Memeth

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Avant de voir ce film je errai de film en film a la recherche de mon ideal heroique. Enfin je l'ai trouvé. Ce film est un incontournable du siecle passé. Le scénario est génial et parfaitement orchestré. Suspense et retournement de situation jusqu'au bout qui font de ce filme une aventure a part entiere. Apres l'avoir vu, vous ne verrez plus aucun autre film comme avant... - Memeth de Tours -
    RuleZzZ
    RuleZzZ

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 225 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juin 2008
    Ce film est absolument culte, et incontournable. Aujourd'hui encore plus qu'hier ! Satyre des nanars de la SF, c'est fait ultra intelligemment, absurdité, exagération, mais sans jamais rentrer dans la logique habituelle de la satyre pure et dure ou les caricatures transparaissent. Prendre les recettes des gros navets, et les appliquer avec finesse pour obtenir un OVNI cinématographique, qui se regarde avec stupeur et incompréhension, mais énormément de plaisir, INCONTOURNABLE !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 370 abonnés Lire ses 5 476 critiques

    2,5
    Publiée le 23 juillet 2017
    Il y a certains films que l'on devrait éviter de revoir car si je me souvenais pas grand chose de Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension par contre je me rappelais avoir bien aimé ce film que je souhaitais revoir depuis longtemps puis cette occasion s'est enfin présentée à moi... et bien j'aurais du m'abstenir pour garder en mémoire un bon souvenir cinématographique d'enfance. Dès le début on sent que ce sera assez foutraque (le scénario n'est pas très bien écrit) car le réalisateur que l'on sent plein de bonne volonté veut aborder trop de choses en si peu de temps, on a l'impression de prendre en cours de route un film déjà entamé, Peter Weller interprète un héros sympathique mais qui a trop de qualités peut-être (super pilote, chirurgien émérite sans oublier qu'il fait partie d'un groupe de rock...) accompagné de ses amis (d'ailleurs il y a un peu trop de personnages) face à lui John Lithgow cabotine à fond mais bon ça apporte un peu de saveur à l'ensemble. Ce que je regrette c'est que Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension manque de rythme et les scènes d'action ne sont pas très bien filmées. Malgré tout on garde une certaine sympathie pour ce qui aurait pu être un super divertissement (aux USA il a ses adeptes qui y voit un film culte) ; le générique de fin annonce une suite qui ne verra jamais le jour suite à son échec au box-office.
    lillois
    lillois

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 454 critiques

    0,5
    Publiée le 12 avril 2010
    Preuve qu'on a affaire à une comédie de science-fiction cherchant à s'ancrer dans une certaine réalité historique, le prologue est une vidéo d'archives fournie par l'Institut Banzai. Commentée d'un ton docte, elle remonte à l'époque où la Guerre Froide entrait dans sa phase de danger nucléaire. Le fils du professeur Masado Banzai n'avait alors que cinq ans... Long-métrage tordu mais pas tordant, "Les aventures de Buckaroo Banzai à travers la 8ème dimension" a plutôt vieilli. Le casting n'est pourtant pas mauvais, on y retrouve par exemple les toujours bons Christopher Lloyd et Jeff Goldblum. Joué sans fantaisie, le rôle titre revient à Peter Weller (dont on se souvient essentiellement parce qu'il a incarné Robocop...). N'ayons pas peur de dire que les ramifications de l'histoire manquent sérieusement de clarté. Le contraire n'était certes pas nécessaire pour ce genre de film farfelu mais ça ne facilite rien. Passée la première scène – au demeurant fort bien fichue – où l'on découvre la huitième dimension située à l'intérieur de la matière, je n'ai plus du tout accroché au récit. L'intrigue secondaire avec Penny Priddy (Ellen Barkin) est si mal développée qu'on ne s'y intéresse jamais ! Que les méchants et hideux Lectroids de la Planète 10 s'appellent tous John et prennent pour certains l'apparence de rastas n'amuse qu'un temps. Si la première réalisation du scénariste de la version 1978 de "L'invasion des profanateurs" me semble oubliable, je lui accorde malgré tout une étoile pour son originalité indéniable et le héros qu'elle met en scène, personnage fourre-tout aussi bien musicien qu'aventurier ou sauveur du Monde attitré lorsqu'il le faut.
    Frédéric L
    Frédéric L

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 127 critiques

    2,5
    Publiée le 7 septembre 2013
    Faute de scénario construit et de rythme, ces Aventures m'ont perdu dans un dédale de grand n'importe quoi. Reste que tout ça a un certain charme, le film semble en effet avoir été laissé entre les mains d'un singe complètement fou.
    leyashadesalpages
    leyashadesalpages

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 108 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2009
    Totalement kitsh mais marrant.
    Michel Portier
    Michel Portier

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 10 février 2012
    Bonjour à tous, Je me demandais ce qu'était devenu ce film dans la mémoire collective d'une certaine cinéphilie et qui aurait vu ce long-métrage comme moi à sa sortie en salles (pour ma part - si ma mémoire est bonne - au cinéma le "Mercury" sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris, bien entendu). Vu en VO s'il vous plaît. Ne l'ayant jamais revu depuis sa première semaine d'exclusivité dans la capitale, je ne peux qu'en parler qu'avec des lointains souvenirs (ce n'est pas le cas pour d'autres films que je connais par cœur - en restant ici dans le domaine du fantastique - avec "La Planète des singes" (1967-68), "2001 : l'Odyssée de l'espace, ou bien encore "The Thing" (de John Carpenter). Le film qui nous occupe ici m'avait étonné et amusé en son temps (le titre, je l'avoue m'avait fait peur). Servi par une belle Panavision (un vrai cinémascope, alors que le Super 35 allait bientôt sévir...). Je dois avouer que sur le moment je ne me souvenais plus des comédiens qui servaient le film (bravo !). Par contre pour me rattraper, je me souviens des acteurs marchant côte-à-côte à la fin du film (sur fond de générique de fin, je crois) qui était un beau clin-d'œil (hommage ?) au film de Jules Dassin : "Topkapi" (1964). À la fin de ce film, l'héroïne, Melina Mercouri, s'entoure - au fur et à mesure qu'elle marche - de ses comparses comédiens (notamment Maximilian Schell et Peter Ustinov) ; en route pour de nouvelles aventures... Je viens d'apprendre qu'un DVD existe chez nous en zone 2. J'espère que l'édition est bonne. Car hélas, mille fois hélas, il arrive que certains films devenus rares soient maltraités en édition DVD. Je n'en citerai qu'un : l'excellent "Dracula" (de John Badham) chez Bach Film - un spécialiste du sabotage d'image en DVD - . Universal aurait dû sortir son film lui-même en France. Après cette première intervention sur Allô Ciné, j'aimerai ultérieurement parler d'un film qui est plutôt culte pour moi : "La Vallée perdue" (The Last Valley - 1970) de James Clavell. Bon film, afin celui que vous vous voudrez.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 3 046 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2017
    Film vaguement culte de nos jours, ce bon gros délire vaut avant tout pour son univers bien calé et son improbable casting. Le scénario est ainsi une enfilade de péripéties délirantes, de moments WTF, de maquillages douteux et de cabotinages extravagants de certains membres du casting (J. Lithgow en tête). Alors le film a beau être sympathique et délirant, proposant un univers 100% cohérent dans le portnawak, avec quelques gags ou répliques bien débiles, le film souffre d'une réalisation assez pauvre (et non, ce n'est pas qu'un manque de moyens), avec un montage mal rythmé, des séquences d'action molles et sans dynamisme. Du coup, si on est en droit de trouver parfaitement fun, je trouve que le tout se élite au fur et à mesure, qu'il ne tient jamais complètement ses promesses (la 8ème dimension ne sera jamais explorée, et ceci est pourtant mentionné dans le titre original donc ce n'est pas une erreur de traduction) et que ça reste un délire 80's certes culte et parfois excitant mais aussi cheap et pas assez audacieux. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 3 305 critiques

    1,5
    Publiée le 12 décembre 2019
    Musicien, neurochirurgien, et physicien de talent, Buckaroo Banzai multiplie les tâches avec brio. Jusqu'au jour où il pénètre dans la 8ème dimension et libère une menace inquiétante... Gros flop à l'époque, à tel point qu'il fit couler la compagnie de production créée pour l'occasion par son réalisateur, "The Adventures of Buckaroo Banzai Across the 8th Dimension" est néanmoins parvenu à devenir culte. Et on avoue avoir du mal à comprendre pourquoi ! Certes, le film dispose de beaucoup de bonnes idées assez barrées, ne serait-ce qu'avec son titre et son pitch. Certes, la distribution regorge de bonnes têtes des 80's (Peter Weller, Clancy Brown, Christopher Lloyd, John Lithgow, Jeff Goldblum...). Mais le film a énormément de mal à canaliser tout cela. Trop de personnages et peu de développement de ceux-ci (la palme revenant à celui d'Ellen Barkin dont on ne sait rien, et à celui de John Lithgow qui passe son temps à cabotiner), une mise en scène faible (W. D. Richter a peu d'expérience derrière la caméra et cela s'en ressent), et un scénario incohérent n'aident pas à sublimer ce qui semble être un délire entre potes...
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    2,5
    Publiée le 1 février 2016
    Sacré coup de vieux aussi pour ce Buckaroo Banzaï de ma jeunesse. Néanmoins, ce film recèle d'un paquet d'idées novatrices dont certaines furent reprises par la suite. La plus évidente concerne les "extra-terrestres" que seul le héros peut voir, comme 4 ans plus tard dans Invasion Los Angeles de Carpenter. Les effets spéciaux, fait de trois bouts de ficelle la plupart du temps,passent finalement assez bien et côtoient des looks vraiment kitsch qui eux nuisent un peu au "sérieux" du film (Goldblum en cow-boy rouge, le membre du groupe de rock blond platine, les lunettes en papier bulle pour pouvoir voir un hologramme etc...). Mais l'ensemble est un film d'aventure au casting sérieux, à l'histoire originale et divertissante qui se laisse encore regarder aujourd'hui si l'on accepte qu'on est furieusement ancré dans les années 80.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juillet 2007
    Un pur délire des années 80! On est transportés dans un univers fantastique et très kitsch . On ne s'ennuie pas devant ce film même si parfois ça paraît très nunuche. C'est plutôt bien fait et ça réussit à nous captiver.
    boscopax
    boscopax

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 509 critiques

    0,5
    Publiée le 6 décembre 2008
    Impossible de réellement juger un flim plus de 20 ans après. Certains traversent les années sans encombre, d'autres ne nous font plus rire ni nous passionnent par l'idée qu'ils se font du futur. C'est le cas de Buckaroo qui, bien qu'hilarant en 1984, tombre totalement à plat en 2008. Un film qui vieillit mal, c'est pas un film 4 étoiles.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top