Notez des films
Mon AlloCiné
    Budapest
    note moyenne
    2,7
    1519 notes dont 137 critiques
    répartition des 137 critiques par note
    8 critiques
    27 critiques
    44 critiques
    34 critiques
    13 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Budapest ?

    137 critiques spectateurs

    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 620 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2018
    Disons-le d’emblée : « Budapest » se place directement au dessus du lot de bon nombre de comédies françaises formatées, identiques et sans âme qui pullulent sur nos écrans en ce moment. Néanmoins, on ne tient pas là non plus la comédie de l’année. Ce qui frappe ici, c’est que c’est tout à fait le type de productions qui nous surprend là où on ne l’attend pas mais qui déçoit là où on l’attend. Expliquons-nous. Comparé, à tort, à « Very Bad Trip » dont elle serait le pendant hexagonal, le long-métrage a la bonne idée de s’inspirer d’une histoire vraie et récente qui célèbre la réussite entrepreneuriale. C’est déjà quelque chose d’assez peu courant pour être le sujet central d’une comédie bon enfant à destination des jeunes. En effet, le film narre la réussite de deux potes ayant monté une start-up qui organise les enterrements de vie de garçons à l’étranger, à Budapest donc comme l’indique le titre. Et si le film nous plaît la plupart du temps c’est grâce à l’histoire racontée ici. En effet, même si on se doute bien que tout cela a été arrangé pour le cinéma, grossi voire dégraissé de certaines parts de vérité, le sujet est intéressant et bien illustré. Il montre qu’avec un peu d’imagination, on peut réussir, même en partant de rien. Un film qui salue l’esprit d’entreprendre et l’ambition, c’est déjà un bon point. Mais, ensuite, vu le côté potache vanté dans la promotion, on est étonné de voir à quel point les comédiens sont justes et jamais dans l’exagération, fait rare dans le genre. Jonathan Cohen et Manu Payet sont justes et impeccables et forment un duo tout sauf agaçant. Mais encore plus étonnant, c’est le soin apporté aux seconds rôles qui frappent, notamment ceux de leurs compagnes respectives. Alice Belaïdi et Alix Poisson jouent les femmes des personnages principaux à merveille grâce à des rôles bien écrits, loin de toute banalité. Des personnages féminins originaux même qui sortent totalement des carcans du faire-valoir. Bizarrement c’est donc le scénario et l’aspect relationnel entre les deux couples qui intéresse le plus ici. Et le film a le bon goût de ne jamais sombrer dans le piège facile de la vulgarité. Mais ce n’est pas tout et c’est assez rare pour être souligné. « Budapest » bénéficie d’une mise en scène nerveuse, pleine de petites idées et surtout dynamique. Le fait que Xavier Gens vienne du film d’horreur a peut-être pimenté l’aspect visuel du film, mais en tout cas c’est tout bon et c’est agréable à regarder. En revanche, là où le bât blesse c’est au niveau de l’humour. Pas que ce ne soit pas du tout drôle mais on a vraiment peu d’occasions de rire. Pas un seul gag vraiment mémorable à se mettre sous la dent et aucune occasion de se tordre de rire. C’est quand même problématique pour une comédie… Alors oui les dialogues sont plutôt bons et on sourit assez souvent mais ce n’est pas assez et les situations ubuesques prêtaient à plus d’occasions de rire de bon cœur. De ce point de vue là c’est très décevant mais comme le reste surprend on se surprend également à passer un moment sympathique avec ces deux loustics et leurs femmes. On peut dire que ça se prend vu la sinistrose ambiante au niveau des productions françaises. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Romain N.
    Romain N.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2018
    Je comprends mal la reception si froide de la presse, et leurs incessantes comparaisons avec Very Bad Trip. Budapest ne me parait pas avoir le même point de départ, et l'histoire n'a rien a voir puisque là on est avec des anciens de HEC qui veulent monter un business d'enterrements de vie de garçon tout compris à Budapest. A la limite j'ai pensé au Loup de Wall Street pour le côté business un peu dingue monté par deux amis et les â-côtés un peu destroy. Mais ça s'arrête là. Le film est très bien réalisé et surtout très bien photographié. Les acteurs et les actrices sont super, très naturels, même Manu Payet qu'en temps normal je n'apprécie que moyennement. Jonathan Cohen parfois est génial, j'ai éclaté de rire plusieurs fois de bon coeur. Dans la scène de l'ascenseur, il y a vraiment du talent. Dans la chambre d'hotel pour la centième, il y a là aussi un énorme talent d'acteur. Ceux qui ont vu me suivront. Les enjeux et les problématiques avancent et évoluent avec les relations entre les personnages principaux, mettant à l'épreuve les amitiés et les couples. Du coup les 1h40 passent bien. L'histoire n'évite pas quelques passages obligatoires, mais réserve aussi de bonnes surprises, et vous laisse avec la pêche et une bonne humeur agréable, et l'envie de monter des affaires fun avec vos potes, garçons ou filles. Bref, on devrait se réjouir que ce genre de comédie se fasse, et soit si bien ficelée, au lieu de ça on râle et on joue les pisse-froid. Dommage, Xavier Gens a fait une très bonne comédie.
    Flowcoast
    Flowcoast

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 199 critiques

    1,5
    Publiée le 4 novembre 2018
    Manu Payet et Jonathan Cohen, en plus du bonus Monsieur Poulpe c'est le trio encore très potache de la comédie française. Dans des rôles plus légers, Manu Payet avait montré bien d'autres espoirs, là c'est totalement du hors piste. Budapest s'ambiance à du Very bad Trip français où les scènes sont vraiment lourdingues. Après, malgré l'euphorie de l'histoire, le film est plombé par les personnages désespérants et désespérés. On est loin des films potaches de comédie françaises très lourdes dont l'humour aurait pu amener quelques éclats de rire - ici, il n'y a rien. C'est quand même un mauvais moment passé.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 749 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juin 2018
    Xavier Gens (le spécialiste des films d'horreur français) se lance dans une première comédie - Budapest - et s'inspire de faits réels survenus en 2014. Deux potes décident de créer une boîte en Hongrie en organisant des enterrements de vie de garçon. Une bonne affaire dans la mesure où les vols, les hôtels et les sorties spéciales sont à un prix nettement inférieur que celui de la France. Budapest emprunte plusieurs idées dans certaines productions américaines comme la trilogie de The Hangover et de Serial Noceurs à propos de ces soirées (très) arrosées avec de la musique non-stop, du sexe et de la drogue... Gens utilise aussi, la même trame narrative que War Dogs spoiler: - les deux amis qui veulent monter une entreprise, la réunion afin d'obtenir la licence et des scènes de tir à l'AK-47 - et on en passe... L'humour est plutôt basé sur de la vulgarité et de la provocation, un peu dans la veine d'un Pattaya mais l'accent Kaira. Un avertissement donc pour les plus jeunes qui peuvent être choqués lors de passages limite gênants ! Mais cela n'enlève rien au charme de Budapest parce que la mise en scène s'avère dynamique (c'est assez esthétique dans l'ensemble) et le trio d'acteurs fait des étincelles ! Manu Payet se lâche, on ne l'avait pas vu comme ça depuis l'excellent Radiostars. Même chose pour le comédien Jonathan Cohen alias Serge le Mytho, qui est plus vif que dans la dernière comédie de Fabrice Eboué - Coexister, spoiler: on dirait qu'il a un délire sur les grosses... Et Monsieur Poulpe a un personnage complètement délirant (moins lourd que dans sa prestation dans Taxi 5), spoiler: il a des tatouages sur le torse - le Joker, un Stormtrooper des Star Wars - et dans le dos - des chauves souris - WTF ?! On voit qu'il s'investit à fond et transmet pas mal de rires aux spectateurs. Alice Belaidi (Un petit boulot) apporte une certaine fraîcheur aux côtés de ces trois hommes, qui nous laisse pas indifférent... A noter un caméo inutile spoiler: d'Artus ! Cependant, Budapest a quelques longueurs surtout envers la troisième partie du récit spoiler: - quand les deux femmes de M. Payet et de J. Cohen veulent faire partie du business de la « Crazy Trips » - une tournure assez faible au niveau du scénario. Mention spéciale pour la séquence spoiler: - quand ils ont trouver leur premier client : un ch'ti - cela va pas se passer comme prévu, pour la suite des événements... En conclusion, Budapest une comédie française plaisante à voir avec des acteurs qui font le show ! Le réalisateur de Hitman réussit à changer de registre haut la main. Budapest, Pattaya, Gangsterdam ! On l'a notre trilogie !
    gregbox51
    gregbox51

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 933 critiques

    2,0
    Publiée le 5 novembre 2018
    Un lointain cousin de "La vérité si je mens", le charisme et les situations loufoques en moins. Ca prête parfois à sourire mais à aucun moment à rire. Dommage, le film était prometteur...
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 561 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juin 2018
    Ce film relate tout simplement une histoire véridique qui s'est passée récemment. Donc quand on voit la bande annonce et qu'on sait ce que cela raconte, on sait exactement à quoi s'attendre sur l'écran. On nous raconte comment deux amis décident de monter leur boîte d'enterrement de vie de garçons et comment cela se passe ensuite avec tous les aléas, les problèmes, les bonnes et les mauvaises surprises, les joies, les désillusions, les catastrophes etc... Ce film montre la réalité et forcément il y a des débordements, de la vulgarité, des situations trashs. En tout cas ce film est bien réalisé et très divertissant et marrant. Je n'irai pas jusqu'à mettre la note maximale mais les 4 étoiles sont méritées.
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 683 abonnés Lire ses 982 critiques

    3,0
    Publiée le 28 juin 2018
    Tiré d'une histoire vraie, « Budapest » se présente comme un film fêtard et déluré, mais il manque un petit quelque chose pour en faire une comédie qui marque les esprits. En ouvrant leur boîte d'organisation d'enterrement de vie de garçon, Vincent et Arnaud vont passer par tous les aléas : fiesta, galère, argent, dérapage, remise en question... Le jeu d'acteurs de Manu Payet et Jonathan Cohen est très bon. Concernant Mr Poulpe, l'écriture de son personnage m'a un peu déçu. Malgré un côté attachant, son côté trop lourdingue prend le dessus. On rigole, on sourit, mais on n'est pas dans la plus grande hilarité. Cependant, la trame reste assez dynamique et on la suit tout de même avec plaisir. Divertissant, mais aurait pu faire plus. cinephile-critique.over-blog.com
    Milto
    Milto

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 109 critiques

    2,0
    Publiée le 16 novembre 2018
    Film très inégal. Idée de départ séduisante, la réalisation est bonne. J'aime bien les acteurs mais je ne les ai pas trouvé très concernés, ils se donnaient pas à fond et ça se ressentait. Le scénario est trop léger pour donner un bon film. Je n'ai pas trouvé les décors exceptionnels ni même la bande son. Un film donc pas terrible. Vite vu, vite oublié. Je ne recommande pas.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 506 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2018
    Une bonne comédie avec des moments bien farfelus, très bien interprétée et un monsieur Poulpe délectable.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    3,0
    Publiée le 25 novembre 2018
    Une sympathique Comédie réalisée par Xavier Gens. Si l'on regrette quelques scènes inutiles et les dialogues d'un niveau très moyen, le casting est heureusement un beau succès ; avec un Monsieur Poulpe plus déjanté que nature et de superbes prestations d'Alice Belaïdi et Jonathan Cohen. Le scénario fou de Manu Payet et Simon Moutaïrou nous offre des scènes de folie qui font passer "Very Bad Trip" pour un film destiné aux adolescents. Le pitch : Vincent et Arnaud, deux HEC potes de 20 ans qui s'ennuient dans leur travail, décident de monter en Hongrie une boite de services pour enterrements de vie de garçon.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1568 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2018
    Il s'agit d'un projet de Manu Payet qui s'est inspiré de la création en 2010 de la société "Crazy EVG" par deux anciens étudiants de HEC. EVG pour Enterrement de Vie de Garçon, soit une sorte de voyagiste avec toutes options pour faire la fête. Malheureusement le cinéaste signe avant tout une comédie de potes teintée de romance avec un scénario calqué sur le canevas habituel du genre. Heureusement les personnages sont bien écrits, il y a une jolie osmose entre les personnages avec en prime des "gueules" bien trouvées. En conclusion, la promo ment une nouvelle fois et donc il ne faut pas s'attendre à un comédie trash aux fous rires dévastateurs mais plutôt à une comédie sentimentale qui ne dit pas son nom. Site : Selenie
    DimDim72
    DimDim72

    Suivre son activité Lire ses 139 critiques

    1,0
    Publiée le 30 octobre 2018
    Un film qui se veut une comédie actuelle mais le résultat est sans aucun intérêt et même pitoyable. Tout est tellement artificiel que l'on a du mal à en rire. Quant au scénario, il est très basique.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 1856 abonnés Lire ses 5 488 critiques

    3,5
    Publiée le 1 novembre 2018
    Fan des extrêmes avec ses productions horrifiques, Xavier Gens reste dans ces eaux-là, mais en proposant quelque chose de plus festif et joyeux. On pouvait penser démodé ce concept de trip délirant entre potes et pourtant Xavier Gens, pour sa première comédie, propose quelque chose de complètement barré, amusant et efficace. S'il n'y a rien d'original dans ce film, "Budapest" est néanmoins une comédie très plaisante à suivre avec son lot de vannes et de gags qui font mouche. Manu Payet, qui est le coscénariste, s'inspire de l'histoire vraie de deux potes qui ont décidé de créer une boîte en Hongrie qui organise des enterrements de vie de garçon, et met le concept à la sauce des comédies délurées avec des fêtes folles dans lesquelles on retrouve du sexe, de la drogue et des personnages déjantés. Pour autant, il ne faut pas s'attendre à un film trash comme on pouvait le croire avec la bande-annonce, c'est plutôt une comédie de potes qui parle également d'amour. La mise en place est très bonne avec les deux amis qui découvrent la ville et ses activités, par contre l'histoire s'essouffle un peu dans la deuxième partie avec des gags redondants. Au final, Xavier Gens signe une bonne comédie à la bonne humeur communicative avec une histoire à laquelle on a l'impression de participer grâce notamment à ces personnages attachants incarnés par de très bons acteurs qui donnent clairement l'impression de beaucoup s'amuser au même titre que nous.
    Rodolphe P
    Rodolphe P

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2018
    Sous ses faux-airs de navet de l'été et de comédie plate, Budapest compile avec surprise (et une chronologie parfaite) les aventures (et mésaventures) que tout entrepreneur rencontre dans le lancement de sa boîte : avoir une idée folle après une soirée arrosée, monter un business plan, tester son marché, mettre en place des partenariats clés, quitter son bullshit job, convaincre sa femme, lancer son site internet, s'enthousiasmer après sa première vente, s'entourer des bonnes (et mauvaises) personnes, dépasser le jugement de son entourage, proposer la meilleure expérience utilisateur possible, faire une levée de fonds, se staffer, emménager dans son premier bureau, innover, pivoter ... Bref, se lancer, échouer, se relever, recommencer, réussir.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 463 critiques

    1,5
    Publiée le 30 juin 2018
    Partant d'une bonne idée de départ, le film a la louable intention de faire rejoindre la comédie de moeurs aux délires puérils des comédies américaine sans y parvenir. Pour la première, les personnages manquent d'épaisseur malgré un bon Jonathan Cohen et la morale est terriblement lourde. Mr Poulpe, si drôle à la télé, ne crée pas un personnage consistant prouvant ici qu'il s'agit de deux métiers différents. Quand aux délires puérils façon Very Bad Trip, c'est juste hystérique, stupide et inquiétant sur le niveau d'intelligence de l'être humain.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top