Notez des films
Mon AlloCiné
    La Malédiction II
    note moyenne
    3,0
    189 notes dont 43 critiques
    répartition des 43 critiques par note
    3 critiques
    10 critiques
    9 critiques
    14 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La Malédiction II ?

    43 critiques spectateurs

    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 4 367 critiques

    2,0
    Publiée le 30 octobre 2012
    Damien le retour... Toujours au sein de la famille Thorn, Damien grandit et avec son cousin ils sont dans une école militaire, il ne manque absolument pas d'intelligence (le passage ou il répond cash sur des pléthores de dates importantes de notre histoire). Damien va connaitre une fois pour toute ce qu'il est véritablement, disons que Lance Henriksen qui joue un haut gradé qui va lui éclairer sa lanterne. Oui car comme au début, Damien est soutenu par soldats afin qu'il contrôle le monde. Pendant ce temps là, les forces du bien continu et tente de mettre fin au parcours de Damien avant que tout ne soit trop tard. C'est en-dessous du premier volet, mais après Gregory Peck il faut retenir l'acteur William Holden, et là aussi on reste volontiers jusqu'à la fin.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 084 critiques

    2,5
    Publiée le 28 avril 2013
    Barf, une suite, encore, mais celle-ci change de la majorité de par le fait qu'on sent que c'est juste un film de transition entre le 1 et le 3, on sent que ça monte crescendo et que le personnage de Damien prend une épaisseur qui se révèlera après. Pour lors on retrouve Damien un peu plus vieux, qui apprend qui il est, et surtout qui il peut devenir. En cela on rencontre pas mal de monde qui va l'aider. Au niveau technique du film c'est déjà moins balaise que l'histoire, celle-ci n'étant que moyenne, de même que la trame (comme je l'ai écrit, on retrouve moins souvent ce genre de transition, dommage car ça peut amener à une bonne trilogie, Scream par exemple dans le style). La musique joue son rôle, lors du précédent opus ça donnait mieux mais quelques reprises ici et une ambiance accompagnant bien la mélodie aide à mettre le décor. Pour le vrai décor celui d’Égypte était très moyen, la photo n'est pas réussi tout au long du film et les FX sont réduits au minimum (Damien usant de ses pouvoir sans que cela se voit), pour le reste c'est pas super bien fait. Concernant les acteurs et les dialogues ça reste aussi très moyen, Damien étant un peu chiant, et l'histoire avançant sans fioritures ni explications. Les morts ne sont pas sensationnelles et à peine montrées. Le rythme est sinusoïdal, les longueurs bien pesantes, et le final n'a rien de sensationnel. En gros à voir pour les fans de la saga, histoire de comprendre mieux la suite, mais sinon ça se zappe sans soucis.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    1,0
    Publiée le 27 mai 2011
    Après le décevant La Malédiction (1976) de Richard Donner et suite au succès important rencontré au box office, une suite s'avérait inévitable. C'est ainsi qu'a vu le jour La Malédiction II (1978), où l'histoire se déroule 7 ans après les faits relatés dans le précédent opus. Etant une oeuvre de commande, l'effet de surprise n'est plus là, on sait dorénavant à quoi s'attendre, le Mal a pris possession du corps d'un enfant et il ira jusqu'au bout de ses intentions, même si pour cela il doit tuer. Rien d'original au final, si ce n'est des mises à mort toutes plus impressionnantes les unes que les autres (de l'ascenseur à celle du train, en passant par l'attaque de corbeaux). Une mise en scène convenable malgré une musique toujours aussi omniprésente et assourdissante. Une suite sans réel intérêt si ce n'est de surfer sur l'engouement du public. Don Taylor réalise un film d'épouvante divertissant certes, mais pas mémorable pour autant.
    Raptor Bonaparte
    Raptor Bonaparte

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 215 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2014
    Un opus plus aboutit. Réalisateur que je ne connaissait pas, Don Taylor nous propose une suite directe à La Malédiction. Changement de décors, changement de famille et de pouvoirs. Désormais, Damien Thorn est plus menaçant qu’auparavant. Considéré comme l'un des meilleurs opus de la série, j'ai voulu en avoir le cœur net après la légère déception du premier opus. Contrairement au premier opus, Damien est ici un adolescent, en pleine découverte de ses pouvoirs sans avoir encore pris conscience de leurs puissances. Vivant auprès de son oncle et tante, et de leur fils, Damien aspire à quelque chose de plus grand, de plus puissant et de plus prospère. D’ailleurs, c'est dans cet opus qu'on entend parler de protecteurs de l'antéchrist, même s'il y en avait dans le premier film. Ce sont des sortes de petits diablotins envoyés par Satan pour protéger l'enfant du mal. Là où le premier opus faisait un faux pas en décentralisant l'histoire de Damien, puisque ici nous sommes en plein dans les affaires de Damien. On y suit ses moindres faits et gestes, et on voit enfin son but. Ses protecteurs sont multiples, certains vont l'aider à surmonter ses difficultés et à découvrir son identité et son but, d'autres vont le protéger jusque dans la mort. Je pense notamment à ce retournement de situation final qui est terrifiant et imprévisible. Du côté des acteurs, on retrouve également un trio de tête, dont la figure qui sort du lot n'est autre que Jonathan Scott-Taylor, acteur qui nous livre une interprétation surprenante pour un Damien Thorn âgé de 13 ans. Effrayant, maléfique et naturel, voilà ce qu'on peut retenir de son personnage qui nous fou littéralement les chocottes avec ses regards glaçants. Le gros point faible du film réside dans les musiques. Les 3/4 sont des chants grégoriens qui se limitent à deux ou trois mots (Jesus, Christus, Amen, Satani ...). Il y aussi cet horrible son qu'on peut entendre lorsqu'on voit les corbeaux, une sorte de musique en croassement qui est insupportable (lien vers la musique). Et comment oublier la musique d'introduction, un enchainement de bruits bizarres avant des chants grégoriens. Par contre, les meurtres sont plus violents, plus sanglants et les catastrophes s'enchainent. De plus, le film nous propose une scène d'introduction efficace qui met bien l'intrigue en place et effectue à merveille le lien avec l'opus précédent. ______________________________________________________________ Note : 16 / 20 Un second film qui rectifie les erreurs de l'opus précédent, tout en oubliant au passage de changer son répertoire de musique. Hormis ce détail, le film suit à merveille l'évolution de Damien Thorn dont il devient (enfin !) la trame principale. Les meurtres y sont nombreux et variés, l’intrigue est solide et les acteurs sont tous convaincants, et ce final ! Le meilleur de la série sans hésiter.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2015
    Un film très solide, du niveau du premier que cette suite qui s’avère bien méchante comme on les aime. Au casting on perd Gregory Peck mais on hérite d’un William Holden convaincant, bien entouré par un casting éclectique et dans l’ensemble très pertinent. On retiendra en particulier la prestation de qualité du jeune Jonathan Scott-Taylor, qui apporte tout ce que l’on attendait d’un Damien Thorn jeune ado. Pas forcément facile à cerner au début, son personnage gagne en consistance au fur et à mesure du film. On notera aussi la présence du désormais vieux routier du fantastique, Lance Henriksen dans un rôle assez surprenant. La petite déception viendra peut-être de Lee Grant, non pas en tant qu’actrice, mais surtout par son personnage que l’on sent avoir trop entraperçu déjà dans le premier film. Le scénario part sur des bases similaires au premier, et si l’on pouvait craindre des redites, les évolutions introduites sont pourtant bien exploitées et permettent de passer un bon moment. Il y a du rythme, de bonnes scènes méchantes, l’univers différent du premier est bien utilisé, et finalement on se rend compte que la recette du premier Omen avait largement de quoi nourrir une suite, avec un Damien Thorn mieux dégrossi aussi. Dans l’ensemble ce qui est appréciable dans ce film c’est son sérieux, sa sévérité, qui en font un métrage sombre et pessimiste idéal dans son genre. Visuellement on retrouve des qualités similaires au premier. Beau travail sur les décors, belle recherche sur l’ambiance avec l’excellent travail musical de Goldsmith en prime, et quelques (rares toutefois) effets sanglants qui rappellent aussi que la saga ne joue pas uniquement la carte de l’épouvante mais aussi celle de la violence graphique. Niveau mise en scène on change de réalisateur mais l’impact n’est pas sensible. Taylor n’est pas non plus un débutant, et son film fait preuve d’une belle maitrise, qui ne fait pas pale figure, loin de là, face à la réalisation de Donner. En clair La Malédiction, deuxième du nom est un film d’horreur de qualité des années 70. On n’est sur un métrage du niveau du premier, très clairement, et si l’efficacité de surprise n’est plus tout à fait là, pour autant le résultat reste habile et prenant. 4.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 715 critiques

    5,0
    Publiée le 28 octobre 2008
    Une suite un peu moins forte en terme de réalisation (et encore), mais selon moi quasiment aussi bonne que le film initial de Richard Donner. William Holden est excellent, de même que Lee Grant. Dans ce second film, Damien apprend qui il est vraiment, et commence à assimiler ses capacités maléfiques. Tout en gardant, en quelque sorte, une certaine innocence. Mais le Mal joue parfaitement bien l'Innocence... Scènes cultes (l'ascenseur, les corbeaux, l'intro, la visite de l'usine), et film vraiment excellent.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 4 848 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2013
    Don Taylor a surtout travaillé pour la télévision pour le cinéma on lui doit entre autres une suite correcte à La Planète des singes, le moyen Nimitz, retour vers l'enfer et le bon L'Ile du Docteur Moreau mais qu'en est-il avec La Malédiction II et bien c'est une très bonne suite car sans arriver au niveau du film de Donner c'est un film d'épouvante plus qu'honorable. On sent parfois que La Malédiction II se calque trop sur le 1er mais il offre plusieurs scènes réussies (notamment le meurtre dans l'ascenseur) et son atmosphère est plutôt lugubre de plus le casting est de choix comme la présence (certes vieillissante) de William Holden. La scène d'ouverture est excellente.
    THE-CHECKER
    THE-CHECKER

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 467 critiques

    2,5
    Publiée le 30 novembre 2013
    Reprenant avec beaucoup moins de spontanéité le cachet visuel de son illustre prédécesseur, La malédiction deuxième du nom ne vaut que par la mise en garde visionnaire du tournant amorcé par les mastodontes de l'industrie agro-alimentaire (de type Monsento) préfigurant les futurs dérives inhérentes à la consommation de masse.
    Ludøvic S
    Ludøvic S

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2014
    Pour ce deuxième volet, Damien est adolescent. Sinon, ce film est dans la lignée du premier, un poil moins captivant, mais cela reste quand même du tout bon.
    Marc H
    Marc H

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 507 critiques

    4,0
    Publiée le 4 janvier 2007
    un scénario intelligent, une réalisation bien meilleure que celle du 1, un casting impeccable, de la profondeur, une musique prenante...un classique, quoi.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 2 491 critiques

    2,0
    Publiée le 15 mai 2011
    Ce film est moins prenant que le premier, peut se regarder sans le précédent.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 410 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    A la fin du premier épisode, malgré son sourire maléfique, on pouvait sérieusement se demander comment l'Antéchrist en personne allait asseoir sa domination sur le monde, bloqué qu'il était dans le coprs d'un marmot de cinq ans, qui plus est du genre chétif à se prendre des tartes à répétition dans la gueule à chaque récré par des mômes moins démoniaques mais plus costauds. Et bien rien, justement. Il mit ses penchants destructeurs en veilleuse pour vivre une enfance classique, trop occupé à passer par les affres que sont les oreillons, la coqueluche, le pipi au lit, l'Oedipe et autres délices. Ensuite, arrivé à l'âge de la puberté, ça le reprend et là, au lieu de commencer à se gratter les couilles en buvant de la bière tout en écoutant Metallica, il commence à empiler les cadavres en claquant des doigts. Une infernale perte de temps que ce navet, aussi douloureuse qu'un des cercles de l'enfer de Dante sans doute. Y a eu erreur de casting, l'Antéchrist, c'est pas le môme, c'est le producteur!
    Ewing
    Ewing

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 392 critiques

    3,0
    Publiée le 10 septembre 2010
    Un bon film et une bonne suite mais en dessous du premier épisode de la saga.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    2,0
    Publiée le 13 novembre 2010
    Rien de bien original dans cette suite .On peu passer son tour !.
    moonboots
    moonboots

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 166 critiques

    1,0
    Publiée le 21 février 2014
    ce film avait à son actif un beau potentiel, et de belles idées, hélas il lasse avec sa linéarité et sa prévisibilité...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top