Mon AlloCiné
Le Plein de super
note moyenne
3,8
77 notes dont 12 critiques
25% (3 critiques)
58% (7 critiques)
8% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
8% (1 critique)
Votre avis sur Le Plein de super ?

12 critiques spectateurs

Léa H.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 225 critiques

4,5
Publiée le 31/05/2014
Largement méconnu, ce génial road-movie mérite d’être redécouvert, tout comme l’œuvre d’Alain Cavalier qui a traversé 40 ans de cinéma en égrenant de nombreuses perles. « Le plein de super » est à la croisée des chemins, entre un certain cinéma contestataire (et déjà pas mal désenchanté) et le récit picaresque - à la manière de « L’Epouvantail » de Schatzberg. Le film possède à la fois une grande tenue (filmage au cordeau, direction d’acteur impeccable) et une incroyable capacité à s’abandonner au souffle libertaire de son récit. Rares sont les films qui donnent une telle impression de liberté (dans la conduite de la narration, dans l’évolution des personnages, à l’intérieur des scènes elles-mêmes), en totale adéquation avec son sujet (la virée erratique d’une petite bande réunie par les hasards du moment et qui refusent les cadres imposés). Le film aussi refuse les figures imposées et n’hésite pas à basculer dans le mélodrame ou la comédie bouffonne. Cavalier, un peu comme son confrère Michel Deville, possède l’art précieux de faire souffler un vent de liberté dans le cadre souvent étriqué du cinéma français
ASA.C

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 9 critiques

4,5
Publiée le 24/09/2012
Mis en boite de manière artisanal, Le plein de super et une aventure de bon copains qui fait du bien, tant le réel dépasse la fiction. Un naturel mis en avant par le regard sincère et chaleureux d'une des brebis galeuse du cinéma Français... Alain Cavalier a réussit a nous remplir le cœur de bonheur comme il le désirait. C'est avec le temps que la valeur d'un grand vin se vérifie , et après délectation, je constate que ce soir je suis tombé sur un grand cru. Nettement plus onctueux que la piquette qu'on a tendance a vouloir nous servir...
stillpop

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 442 critiques

4,0
Publiée le 03/02/2012
Un vieux film de Cavalier des années 70, ressorti des placards et à l'affiche le dimanche à Beaubourg, vive Paris... En fait, plus qu'un road-movie en grosse américaine (un break Caprice Classic à priori), c'est une farce potache et virile souvent très drôle, qui permet au réalisateur de dépeindre par des détails bien choisis la société de l'époque. De l'émergence d'une conscience de l'individualisation du salarié, au dévergondage sexuel le plus total, en passant par les problèmes de couples avec le divorce qui faisait son apparition dans nos campagnes. Ce film a le charme fou d'une virée à la campagne, très bien filmé, pas de lenteurs, beaucoup d'humour, pas mal de réflexions bien écrites, des acteurs hallucinants de naturel, bref, une totale réussite. Un film plus trentenaire que les bluettes actuelles, puisqu'il dépeint leur paradis perdu, le plein emploi, les belles voitures et la libération sexuelle des années 70, avant la "crise" planifiée de l'Opep et les expérimentations scientifiques hasardeuses au Congo qui ont peut-être débouché sur le Sida. Comme quoi, notre bonheur dépend de peu de gens.
natacha brule

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 37 critiques

4,5
Publiée le 30/11/2011
Comment troquer son job contre des potes. Voilà en gros l'histoire du film. Des mecs qui se connaissent peu, seraient même prêt à sa filer une mandale, comme ça, si tu me regerdes trop dans les yeux, puis finalement s'apprécient au fil des roues de ce road-Movie.L'ambiance est assez agréable et c'est un de rares films qui sait préserver le naturel sans faire de concessions commerciales habituelles,soit le baise-main au spectateur. Quoiqu'on en dise, cela mérite une bonne appréciation car c'est devenu une denrée plutôt rare, soit conserver un ton et des échanges crédibles, voire légèrement décapants, crus. Même parfois assez peu flatteurs (surtout pour les mecs, hélas, puisque ce sont que l'on suit à la trace). On y voit surtout une (future) bande de potes, prête à se dévouer jusqu'à même accepter de baiser la femme de l'autre si vraiment il insiste dans son invitation. Et rajoute un paquet de biftons (surtout). De l'amoral donc, et les bon caporals vertueux ne manqueront pas de huer et conspuer ce qui n'est qu'une légère et modeste peinture de la réalité, le temps d'un été, une comédie sans trop de prétentions, mais à la narrations légère et digne d'un léger roman pour se passer le temps. Le casting vaut à lui seul le détour. Un film témoin d'une époque, qui n'a pourtant pas pris une seule ride. C'est déjà une forme d'exploit. Et quel plaisir de découvrir E.Chicot, et P.Bouchitey, en petits déconneurs, avec leur gibolles de bazars et leur pattes d'ef. C'est vraiment là une excellente surprise. Une grand merci à l'auteur du film !!! Les filles sont à la fois très jolies, et très sympathiques, même si on les voit assez peu, et l'ensemble du film dégage à la fois une grande gentillesse, et une bonne sympathie. On reste un peu dans la tendance bab. parfois, et même une légère satyre du système archi-connu, comme ça, en passant. Un dernier réflexe sans doute lié à cette période. Un presque au revoir soixantuitard. Un film temporel, d'une société, soit presque une document historique.
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 061 critiques

4,5
Publiée le 27/07/2009
L'un des films les plus modernes du cinèma français! il fallait un certain culot, en plein essor fèministe (nous sommes en 1975), pour s'attacher à dècrire la fragilitè de quatre copains en virèe! Quatre jeunes comèdiens (Patrick Bouchitey, Etienne Chicot, Bernard Crombey, Xavier Saint-Macary) qui se sont rencontrès au Cours Simon en 1968 dècident un beau jour d'ècrire un scènario et en parlent au rèalisateur Alain Cavalier! A l'arrivèe, ils signent une fable truculente pleine de libertè, d'amitiè, de naturel, qui rèunit un quarteron de jeunes paumès à bord d'une Chevrolet grand luxe filant vers le sud de la France! L'èvocation mille bornes d'une amitiè naissante, sur fond de forfanteries, de vantardises et de coups de gueules! Une rèussite exemplaire interprètèe par une brochette d'acteurs remarquables...
oli76

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 42 critiques

5,0
Publiée le 09/10/2005
Un film de 76 qui rafraîchit et qui n'a pas pris une ride Un road movie génial, libre, aérien avec de grands acteurs, Etienne Chicot en tête Beaucoup de liberté et de grâce dans le traitement des personnages et des sujets (sexualité, paternité, amours, choix de vies..)
mr_fred

Suivre son activité Lire ses 167 critiques

5,0
Publiée le 20/06/2004
Rezo Film nous offre un cadeau inestimable en ressortant un film trentenaire qui n’a pas pris une ride, car il aborde des sujets universels et intemporels comme l’amitié, la sexualité ou la paternité. Les dialogues croustillants rappellent "Les valseuses" et il n’y a pas de doute, "On est bien là, paisibles, à la fraîche, décontractés du gland"!
ferdinand

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 549 critiques

4,0
Publiée le 14/06/2004
Agréable surprise, ce film n'a pas pris une ride. Seules les coiffures des quatre acteurs, excellents, sont un peu démodées. Très drôle, le film pâtit seulement d'être aussi celui d'une bande de copains. Surprenant, en tout cas, de la part d'Alain Cavalier, qu'on n'imagine plus dans cette légèreté souriante sans être superficielle. Un très bon moment, et une ressortie judicieuse. Si nos chaînes de tv donnaient à voir ce genre de film..
Ilwan

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

5,0
Publiée le 10/06/2004
Un regard d'une sincérité et d'une justesse exemplaires sur ce que c'est qu'être "homme" ("vir" et "homo"), amant, mari, ami, père, et qui est, aussi, surtout, une belle leçon de cinéma en liberté. Alain Cavalier est un grand, rare et précieux cinéaste. La ressortie de ce film est une initiative plus que judicieuse. Que cette aventure soit sanctionnée par le succès que le film aurait mérité il y a trente ans serait un bel hommage à rendre à cet auteur... Histoire que le public d'aujourd'hui vérifie ce que peut-être, au cinéma un élan humaniste, avec tendresse et drôlerie, émotion et légèreté, à mille lieux du cynisme infatué, satisfait et complaisant du nauséeux Arcand.
thewall

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 740 critiques

4,0
Publiée le 30/05/2004
Alain Cavalier a tourné ce road-movie en totale liberté dans les années 70, visiblement sans scénario. Pourtant, le charme opère vraiment et le film est une expérience très agréable. Un cinéma loin des contraintes, souvent en roue libre, très frais et décompléxé.
loguste

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

0,5
Publiée le 23/06/2006
On m'avait dit : Alain Cavalier … , grand artiste … , spontanéité … , exploration cinématographique … Je suis allé voir, curieux et confiant. J'ai vu. 2 gars coincés qui convoient une belle américaine. 2 petits cons qui s'incrustent dans la bagnole. Et la connerie qui déteint, s'amplifie, dégouline et devient une valeur en soi : on dégueule dans la belle voiture ; au passage, on saccage le salon de son ex et on pisse dedans - ouarf ! ouarf ! - ; on tripote le zizi du petit garçon sous les yeux de la mère ; on excite un connard de pédé et on lui tire son fric, etc., etc. … Alors c'est ça l'inconscient révélé d'un groupe d'artistes d'avant-garde en 1975 ? Pouah ! Et puis, devinez quoi ? On ramène la bagnole dégueulasse et bousillée à son salaud de bourgeois de propriétaire, qui évidemment n'est pas content, on l'insulte et on part vivre Liiiibres !! Depuis, j'ai mis Alain Cavalier dans la liste de mes Interdits.
gimliamideselfes

Suivre son activité 841 abonnés Lire ses 3 668 critiques

3,0
Publiée le 20/07/2011
Cavalier, j'adore, Pater, Irène, Thérèse, et ses portraits de femmes me mettent vraiment en joie. Le plein de super, sorte de road movie, complètement libre, existentiel, ça me donnait vraiment envie. Alors j'ai été déçu, j'ai pas vraiment accroché, je vois ce qui aurait dû me plaire, ce que j'aurai dû apprécier dans cette liberté folle, dans ces personnages profondément humains, avec leurs défauts, leurs qualités, leurs petits moments de folies, leurs problèmes, mais j'avoue que je n'ai pas été passionné, et ça m'embête, car non seulement j'aurai aimé plus apprécier, c'est la première fois que Cavalier me déçois, mais en plus je n'ai pas détesté, et je vois pourquoi ce film est bien. Du coup je me dis qu'il faudrait que je le revois dans quelques années, si possible pas dans une vieille copie VHS moisie. En tous cas c'est un film libre, sur une génération, sur le sexe, sur l'amour, l'amitié, et c'est plutôt bien fait.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top