Mon AlloCiné
Naqoyqatsi
note moyenne
3,5
66 notes dont 16 critiques
44% (7 critiques)
19% (3 critiques)
25% (4 critiques)
6% (1 critique)
0% (0 critique)
6% (1 critique)
Votre avis sur Naqoyqatsi ?

16 critiques spectateurs

RedRosSs

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 125 critiques

2,5
Publiée le 22/10/2007
Ce troisième et dernier volet de la Trilogie Qatsi est hélas amplement inférieur aux deux premiers opus. Ce film ce dit vouloir laisser le spectateur se faire son propre opinion mais l'inscription "l'Amérique menace le futur" sur la jaquette du dvd semble un peu en contradiction avec les pseudo-principes de la trilogie. Naqoyqatsi apparait plus comme une production à caractère politique qu'une critique de la technologie. Un des autres points négatifs de cette œuvre est le choix des images. Elles sont toutes en images de synthèse ou retouchées, ce qui est assez fatiguant lors du visionnage. C'est certainement pour montrer que tout ce qui nous entoure est artificiel et proviens de technologie. En tout cas c'est un des seuls éléments qui à l'air de correspondre avec les engagements que la trilogie s'impose. La musique de Philip Glass est magnifique. Elle égale nettement celle du premier film qui est elle aussi remarquable. Bien que décevant par rapport au deux autres volets, Naqoyqatsi reste un film de plutôt bonne qualité.[Mon blog de critiques cinématographiques : http://redross.skyblog.com]
Mephiless s.

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 697 critiques

5,0
Publiée le 25/01/2015
Dernier opus de la trilogie des Qatsi. Le niveau est toujours élevé même si j'ai eu un peu plus de mal, visuellement parlant. Cette oeuvre comme ses aînés délivre une puissance énorme, non seulement par son montage, par la musique du génie Philipp Glass, mais aussi par son message et sa critique. Reggio a le talent de dénoncer sans aucune parole, juste avec des images, des successions de plans, des extraits filmés... Mais comme avec ses aînés je ne me suis pas ennuyé une seconde devant. Je trouve cette trilogie trop méconnue, car c'est vraiment un tour de force, une fois de plus.
Gdek

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 448 critiques

3,0
Publiée le 18/09/2013
Naqoyqatsi est le dernier opus de la trilogie, et hélas le moins bien des trois. Et ce, pour trois raisons : D'abord, la musique. Très dramatique, onirique, envoûtante, et cetera et cetera, il y a beaucoup d'adjectifs élogieux qui peuvent la décrire, car elle est super bien. Seulement, c'est à peu de chose près la même que dans le premier film... Et ça c'est sacrément dommage. J'exagère un peu, plusieurs morceaux sont nouveaux, et tout les thèmes utilisés ont été remixés, mais il n'empêche que cela suffit à donner l'impression de voir une copie de Koyaanisqatsi. Ensuite, l'image. Contrairement aux deux premiers opus, Naqoyqatsi utilise des images numériques. Pourquoi pas. Mais la force des deux premiers résidait en partie dans l'aspect terre-à-terre, dans le réalisme et la crudité des images. L'utilisation des images de synthèse est une bonne idée, cela donne l'impression que ce que l'on voit est surréaliste, alors qu'en fait ce n'est qu'un simple masque posé sur la réalité qui nous entoure ; mais pendant tout le film, au bout d'un moment c'est lourd. De plus le film a un gros problème de rythme. Il ouvre sur deux plans séquence de cinq minutes au total sur un bâtiment détruit, puis vingt minutes après on se retrouve avec un flot d'images de synthèse en constante accélération. Donc sur vingt minutes, on a vu énormément de choses, on en a pris plein la vue, trop plein la vue, mais on a quand même eu le temps de se faire chier. C'est vraiment dérangeant à la longue. Et puis, défaut classique de nos jours, il ya beaucoup trop de changement de plans. Certaines séquences en images de synthèses sont vraiment désagréables tant on change souvent de point de vue. Enfin, le propos. Na qöy qatsi, cela veut dire "la guerre comme façon de vivre" en Hopi (les Hopis sont une tribu amérindienne d'Arizona). Le film parle donc de la violence de notre société, de la manière que l'on a de l'idéaliser et de l'appréhender, en en faisant un objet du quotidien. Et bien c'est pas évident du tout quand on est assis devant ce film. J'exagère (encore). Il y a une bonne moitié du film qui traite clairement de ça. Des manifs, des images de guerre inédites, des explosions nucléaires impressionnantes, des rébellions... Même des séquences de Doom, le papa du jeu de tir à la première personne. C'est clair, et ça nous remet en question quand à notre rapport très détaché vis-à-vis de la violence. On a beau se dire civilisés, nous les humains sommes des barbares. Malheureusement, de longues séquences s'éloignent de ce propos. Je ne doute pas qu'il y ai un rapport, mais c'est trop difficile à trouver. Exemple : vers la fin du premier quart, on a toute une flopée d'images métaphoriques représentant notre monde et notre société comme une somme d'informations binaires 01010111001, comme une engeance déshumanisée. C'est fort, c'est percutant, mais après quelques minutes, on nous montre des fractales. Ok, c'est magnifique, mais c'est quoi le rapport ? On se croirai dans une version remasterisée de l'Odyssée de l'Espace ! Personnellement je peux pas m'aventurer plus loin dans l'interprétation. Pour conclure sur cet opus-là, mon avis est assez mitigé. Fort de nombreuses métaphores puissantes et d'un message qui restera toujours d'actualité, Reggio commet des erreurs qu'il n'avait pas commis avant. Et c'est fort dommage ! Car c'est vraiment quelquechose à voir, on en ressort avec un point de vue différent sur le monde. Si vous voulez vous faire toute la trilogie, commencez par celui-là. Il vaut mieux garder le meilleur pour la fin.
stebbins

Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 1 783 critiques

5,0
Publiée le 10/07/2010
Naqoyqatsi... Titre incantatoire, guttural, seul et unique verbe du voyage, formule recrachée du ventre grondant de Dame Nature... Naqoyqatsi, expérience hypnotique sur la condition humaine, est une oeuvre beaucoup trop rare pour que l'on se prive de sa découverte. Godfrey Reggio prend comme postulat de départ le pouvoir des images : son film ne propose pas réellement de regard personnel, privilégiant l'imaginaire du spectateur. Car il est pourtant bel et bien, dans Naqoyqatsi, question de regard... simplement le film semble davantage nous regarder que le contraire : le Monde de Naqoyqatsi nous fixe, les meurtrières des forteresses nous agressent, les visages exotiques nous accusent. Reggio, épaulé des cordes lancinantes du génial Philip Glass, enchaînent les vues disparates, granuleuses ou aseptisées, quelconques ou remarquables. Le résultat est indescriptible, fort d'une incontestable régularité dans le montage et de l'excellente composition de Philip Glass. Tour à tour cyclique, entêtante, limpide et envoûtante, la musique de Naqoyqatsi occupe une place primordiale dans l'oeuvre de Godfrey Reggio. Si chef d'oeuvre il y a c'est avant tout pour le plaisir des oreilles, donc... les images constituant un ensemble abâtardi, accidentel, en même tant qu'elles cultivent un certain terrorisme spirituel. Naqoyqatsi n'en finit pas d'évoquer la violence sous toutes les coutures : consommation, guerres, modernisme grimpant, compétition sportive... " Tout est dans tout ", comme dit le vieil adage. Et réciproquement.
halou

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 511 critiques

3,0
Publiée le 13/10/2011
Ce n'est pas le meilleur qui clôture cette splendide trilogie. Toujours fidèle à ses principes et notamment soutenu par des musiques gracieuses, le dernier opus souffre d'images amoindries par une certaine superficialité et un manque de cohérence qui lasse le spectateur.
gnurff

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 281 critiques

5,0
Publiée le 22/01/2009
Une trilogie à voir absolument ! C'est une claque cinématographique assez violente ! De la beauté à l'horreur, du rêve au cauchemar ... Tout cela sur une bande son incomparable ! C'est surréaliste un pur chef d'oeuvre (Voir les 3 absolument(Avoir un 5.1 aide bien à plonger complétement dans le voyage visuel qu'offre ces films) (prévoir sa journée en gros :d)))
xenia

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

0,5
Publiée le 12/03/2005
Je n'ai pas vu les deux premiers volets de la triologie de Reggio, mais malheureusement ce dernier ne donne aucune envie de les voir. Naqoyqatsi n'est qu'un rassemblement d'images, bourrées de clichés faciles et de juxtapositions banales; le manque d'un vrai travail de réflexion sur le sujet devient de plus en plus évident au fil du temps. On finit par regarder la suite des images de façon apathique. Il ne suffit pas de donner un nom "exotique" comme titre et de jeter ici et là quelques images manipulées pour avoir un film exceptionnel.
Makx

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 98 critiques

3,5
Publiée le 15/01/2019
Naqoyqatsi, qui est pourtant le dernier de la trilogie est plus dans la continuité du premier. Le monde est devenu numérique, artificiel, technologique pur. spoiler: comme à la fin de Koyaanisqatsi quand les images de villes se superposent à des images de circuits imprimés Le film essaye d'aller plus loin dans l'invisible , dans l'ineffable, il essaye de pénétrer toujours plus profond et la musique est toujours aussi incroyable. C'est vertigineux. Cette trilogie apporte vraiment quelque chose d'enrichissant.
Miguel C

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 269 critiques

3,0
Publiée le 10/06/2017
Le dernier volet des qatsi est surement le moins abordable des trois, le plus expérimental. D'ordre général le tout a mal vieillis, cette omniprésence de numérique tache énormément, mais Naqoyqatsi est un vrai film, il a une démarche qu'il tient, bien qu'on questionne parfois l'utilité de cette démarche. Je ne pense pas que le but était de faire un beau film (au sens purement visuel j'entend), le but c'est de montrer le déclin par la technologie, forcément ce n'est pas toujours pertinent (le réalisateur étant très religieux), on échappe pas à des moments de pure lourdeur sans aucun sens (Hitler, peace and love, anarchisme, n'importe quoi...), mais d'ordre général le tout a quand même une unicité. Certaines scènes sont vraiment bien foutus (les modélisations numériques de tempêtes, toute l'intro avec la tour de Babel), ça regorge d'idée de montage... Je suis peut-être indulgent (j'en doute) parce que c'est unique, c'est à dire que ce n'est pas formaté, dans le visuel et même dans le propos, parce que le propos aussi conservateur soit t'il propose quand même des points de vus jamais abordés et qui méritent de l'être. La qualité musicale de l'ensemble est de bonne facture même si trop peu diverse (dans un ensemble pas dans le style de la composition), mais le montage fait toujours du film un oeuvre à la fois visuelle et musicale...
FATIMA L.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 14/03/2012
un film bouleversant, un chef d'oeuvre, des images trés trés fortes, sublime !!!
partymovie33

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 70 critiques

4,0
Publiée le 26/05/2009
est ce un documentaire ? J'en doute ! Un grand réalisateur connait le pouvoir de l'image ! Ici il n'est question que d'images, réelles, retouchées ou de synthèse ! Assénées sur divers rythmes et de diverses façons ! Il n'y a pas de morale, chacun en tire les convictions qu'il souhaite . A regarder donc d'un point de vue méditatif ! Mais les images ne laissent pas indifférent ! C'est déjà ça !
hablast

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 211 critiques

4,5
Publiée le 05/03/2009
Je n'ai pas vu les deux premiers, mais je dois avouer que ce volet est d'une originalité rarement vu aujourd'hui. Des images déjà vus des centaines de fois mais montrées d'une façon complètement différente nous apportent une perception bien plus originale. Un voyage doté d'une réflexion de plus d'une heure très riche.
Sweetounet

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 14 critiques

4,0
Publiée le 18/10/2007
Juste Planant. Ce film est un voyage kaléidoscopique, une peinture cauchemardesque de notre monde, de sa modernisation et de sa militarisation; Un rêve éveillé sur l'esprit d'autodestruction ordonnée et implacable de l'espèce humaine, de la nature qui le sert et l'entoure et sur l'invasion de la technologie partout dans notre quotidien. Les images magnifiques de Godfrey Reggio couplées à la musique tantôt dynamique, tantôt plate de Philip Glass (accompagné par Yo-Yo Ma) vous emporte dans un bon vieux trip des familles. L'émotion vous envahit devant cette parfaite fusion entre le son et l'image. Le fait qu'il n'y est ni parole, ni intrigue, ni personnage, laisse place à une vaste possibilité d'interprétation personnelle pour le visionneur, d'autant plus que le réalisateur ne prend pas parti au sujet abordé. On en prend plein les yeux, plein les oreilles, oui mais voilà, de mon point de vue, il y a deux bémols. Le premier, c'est une introduction terriblement lente, longue et ennuyante qui a failli me faire arrêter le DVD avant que ça commence vraiment (environ dix minutes de vision désertique qui m'a laissé perplexe); Et le deuxième, c'est l'essence même du film: je ne suis pas sur d'avoir bien compris la visée morale du film, puisqu'il n'y a aucune explication concrète provenant de ce dernier, de plus, le slogan "L'Amérique menace le futur" sur la jackette du DVD me plonge dans l'incompréhension car je n'ai pas perçu dans cette oeuvre, d'anti-américanisme aigu, mais plutôt une critique généralisée sur la croissance frénétique du développement de la technologie et de la militarisation partout dans le monde. Plus qu'une envie, quand la fin du film est venue: se procurer les deux premiers Qatsi, KoyaanisQatsi et PowaqQatsi, pour se payer un bon gros délire philosophique et esthétique, à moindre frais, tout en étant bercé par un couplage son/image qui frôle la perfection. (Mon blog de critiques : http://ash-chronicles.skyrock.com/ )
feil

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 07/08/2007
Un chef d'oeuvre, rien a dire de plus...
Tetsuo94

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 28/06/2006
D'une rare beauté, ce film, ou plutôt encyclopédie de l'humanité à ce jour et un régale pour les yeux ainsi que pour les oreilles, la B.O est tout simplement délectable. Une MERVEILLE.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top