Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Sans laisser d'adresse
note moyenne
3,1
22 notes dont 9 critiques
22% (2 critiques)
11% (1 critique)
33% (3 critiques)
22% (2 critiques)
11% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Sans laisser d'adresse ?

9 critiques spectateurs

Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 607 critiques

3,0
Le fil conducteur, à savoir un brave chauffeur de taxi parisien qui va aider une jeune provinciale naïve à rechercher son amant à travers toute la ville, est surtout ici un prétexte pour nous balader dans la capitale, involontairement par rapport à aujourd'hui pour nous plonger dans un Paris à une époque où il était encore populaire, et nous présenter une galerie de personnages authentiques incarnés par des acteurs soit déjà célèbres, soit qu'ils le deviendront. Ainsi on peut y croiser entre nombreux autres Julien Carette, Gérard Oury, Juliette Gréco, Pierre Mondy, Michel Piccoli, Louis de Funès, et même une figurante qui ressemble à s'y méprendre à Simone Signoret (après vérification cette figurante n'est autre que Simone Signoret !!!). Porté par une Danièle Delorme absolument adorable à croquer et par un Bernard Blier comme toujours exceptionnel, "Sans laisser d'adresse" est une véritable balade, fraîche et dynamique, très plaisante à regarder du début jusqu'à la fin. Du cinéma populaire (dans le sens noble du terme !!!) comme on n'en fait plus aujourd'hui.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 174 critiques

1,5
Il est difficile d'être indulgent avec un film qui souffre d'autant de défauts. Déjà pendant 50 minutes, on fait du surplace et on tire à la ligne avec n'importe quoi (comme la scène du car de touriste, non mais de qui se moque-ton ?) Le scénario est d'une banalité affligeante dans son résumé mais ne tient pas la route dans son développé, et accumule les fautes, je veux bien qu'on soit au cinéma, mais la nana qui vient spoiler: enfin de trouver l'adresse de son homme et qui laisse son gosse dans le taxi… non ! Quant au dernier quart d'heure, c'est sans surprise, traité n'importe comment et la dernière scène est d'une niaiserie à peine croyable. Par ailleurs le film manifeste un ouvriérisme assez simplet : tous les chauffeurs spoiler: sont syndiqués et au meeting le seul opposant est présenté comme un abruti. Que sauver ? Blier joue bien mais Delorme est bien en deçà de ce qu'elle peut faire ("Miquette et sa mère" de Clouzot, c'était quand même autre chose !) il y a par moment une certaine ambiance (mais juste par moment) quelques répliques (idem) et puis il y a Juliette Gréco amusante en guest-star. Mais ça ne fait pas le compte, ce n'est pas un bon film.
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 870 critiques

3,5
On se laisse facilement porté par « Sans laisser d'adresse » avec cette déambulation romantico-dramatique dans un Paris d'après-guerre, en compagnie de protagonistes attachants. Une belle ballade cinématographique.
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 3 156 critiques

3,5
A la sortie de la guerre, Le Chanois nous invite à une véritable découverte de Paris et de son petit peuple avec comme guide l'immense Bernard Blier et la gracile Danièle Delorme. A travers l'empathie de Blier envers cette jeune provinciale et la solidarité entre ouvriers, Le Chanois glorifie les valeurs qui ont permis à la France de sortir de l'Occupation. La libération avait mis à jour les fractures d'un peuple qui hésita longuement entre collaboration et résistance. Fractures devenues ouvertes avec l'épuration et qui cicatrisèrent lentement avec la reconstruction. C'est juste à cette période que ce situe le film. Une période pleine d'optimisme comme l'est le film. Il faut savoir pardonner tel semble être le crédo de Le Chanois. Le cinéaste lui-même communiste et résistant se réjouit avec nous de retrouver un peuple tout entier tourné vers les petits tracas et déboires sentimentaux de la vie quotidienne. On plonge dans le Paris nocturne qui travaille mais aussi celui qui s'amuse dans les caves de Saint Germain des Près . On a donc le droit à un numéro de l'envoutante Juliette Gréco et à la figuration de Piccoli. Le film est souvent naïf mais il répond à une volonté militante de Le Chanois d'offirer au public une autre image de son pays. Son passé l'autorisait à le faire.
halou
halou

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 515 critiques

4,0
Belle ballade parisienne avec d'agréables voyageurs tels Blier et Delorme dans un film très traditionnel habituel de Le Chanois.
NeσLaiη
NeσLaiη

Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 4 731 critiques

5,0
Premièrement le casting, Bernard Blier, Danièle Delorme, Pierre Mondy puis les apparitions du réalisateur Gérard Oury et Louis de Funès dans la salle d'attente à l'hôpital section des accouchements, et le passage de Juliette Greco qui chante un morceau sublime comme d'habitude. Bernard Blier en chauffeur de taxi qui traverse le tout Paris avec une demoiselle qui cherche son amant, Blier que vous apercevrez facilement, qu'il peut-être aussi touchant et serviable dans un personnage.
supreme742
supreme742

Suivre son activité Lire ses 18 critiques

5,0
tres bon film avec des dialogues savoureux de bernard blier , genre : y a un client qui a laissé sa serviette dans la voiture, j'ai passé la matinée pour lui ramener, je croyais que c'était un diplomate et c'était le président de la ligue contre le pour boire .
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 3 920 critiques

2,5
Une belle distribution qui donne un film agréable à voir.
TTNOUGAT
TTNOUGAT

Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 2 470 critiques

2,5
Sympathique en diable malgré son coté dramatique...Ce film est vraiment représentatif du cinéma français des années 50.Je n'ai aucune idée de ce qu'il peut signifier pour un jeune de 20 ans en 2008 pour qui le cinéma est est pur moment de détente.Pour les anciens ,il garde son charme et revoir tous ces grands acteurs est un bonheur.De plus;il y a Juliette Greco avec son jeune visage, sa tenue noire et sa voix parfaitement conservée.Le scénario ne tient pas la route ,ni dans ses grandes lignes ni dans les détails et la mise en scène n'a aucune recherche ce qui empêche de monter les étoiles mais n'empêche pas d'apprécier l'ambiance des gens,des taxis et du Paris d'alors. Si nous avions de tels témoignages des siècles passés depuis Vercingétorix ,je crois que nous verrions l'histoire autrement.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top