Notez des films
Mon AlloCiné
    Critters 3
    note moyenne
    2,2
    260 notes dont 31 critiques
    répartition des 31 critiques par note
    2 critiques
    5 critiques
    5 critiques
    10 critiques
    7 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Critters 3 ?

    31 critiques spectateurs

    Linihila
    Linihila

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 620 critiques

    1,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Assez idiot, mais qui permet de voir les débuts de Leonardo diCaprio. Dans le même genre, et en plus célébre, j'ai préféré les Gremlins 1 et 2. Les critters sont ridicules avec leur forme de balle poilue et leurs yeux rouges diaboliques.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    1,0
    Publiée le 24 août 2011
    Ni effrayant, ni drôle, plutôt ridicule et mauvais.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 22 août 2010
    S'il n'égale pas les deux premiers, ce troisième opus n'en demeure pas moins très sympa à visionner ne serait-ce que pour voir les petites créatures en action avec leurs nouvelles marionnettes plus belles et plus détaillées. Dommage alors que l'histoire ne se résume qu'à un survival traditionnel dans un immeuble. Là où l'épisode précèdent avait agréablement surpris avec ses idées crétines et délirantes à foison, Critters 3 n'apporte rien de plus à la saga. Heureusement, l'ensemble est plutôt rythmé et sans prétention.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1037 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mai 2013
    Boule de poil 3... Ce volet de la quadralogie c'est mon préféré, avec les débuts d'un acteur jeune mais qui deviendra un star, je cite Leonardo DiCaprio. Les Critters s'attaque cette fois à un immeuble, donc en pleine ville, le retour de Charlie bien évidemment, toujours de l'humour comme un Critter qui se gave de liquide vaisselle dans la cuisine à en faire des bulles. Le générique de fin est un bon moment aussi, puisque on s'aperçoit qu'un quatrième volet vous attends.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    2,0
    Publiée le 3 mai 2014
    La saga "Critters" arrive dans les années 90 avec ce troisième opus qui a sans doute pour mission de relever le niveau après le second volet complètement à côté de la plaque. En effet ici le registre recolle un peu au premier film, avec un ton plus intimiste dans un survival classique, cependant le scénario est très convenu et il y a un réel problème de rythme, car il faut bien le dire, on s'emmerde pendant une majeure partie du long métrage. Pourtant j'ai trouvé pour le coup l'héroïne plutôt crédible et dégageant quelque chose, ce qui manquait grandement dans les deux premiers films, et puis on oubliera pas d'apprécier cette petite attraction : le premier rôle de Leonardo DiCaprio à 16 ans (d'ailleurs sa VF est particulièrement horrible). En fait il n'y a pas grand chose a dire sur ce film, il est mauvais mais il s'en sort de justesse grâce à sa simplicité et un léger retour à l'esprit "Critters", il reste en tout cas devant le second opus.
    -Math7777-
    -Math7777-

    Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 379 critiques

    2,5
    Publiée le 20 octobre 2008
    Au même niveau que les deux premier opus, sympathique mais dommage qu'il n'y ai pas une bonne mise en scène derrière comme pour les gremlins. Ici c'est juste un simple film de commande qui reprend le thème des deux premiers. Ce qui est sympathique c'est la présence de Leonardo Dicaprio qui même dans une série B pareille prouve déjà son talent.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 918 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    2,0
    Publiée le 18 mars 2012
    Un divertissement regardable, mais franchement j'adhère peu à ce troisième volet... trop peu de moment fun et stressant ! Le premier était largement meilleur. Une comédie horrifique que je ne conseille pas (il y a mieux dans le genre). Dans l'ensemble c'est à éviter malgré une ou deux scènes qui sortent du lot, et la présence de Leonardo DiCaprio qui est à ses débuts !
    nicoclain
    nicoclain

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 46 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2010
    Pour notre époque, lamantable......
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    1,0
    Publiée le 21 octobre 2011
    Après deux épisodes champêtres les Critts déménagent en ville (comprenez dans un petit immeuble minable) pour nous faire mourir... d’un rire involontaire. Ce film est une daube totale: mal filmé, sans aucun moyen et avec un scenario minable. Les gags sentent vraiment le réchauffé et on s’ennuie très rapidement devant cet enchaînement de scènes gentillettes et sans intérêt. Le seul point marquant du film est la présence d’un Leonardo DiCaprio prépubère (doublé avec la voix française d’un baroudeur de 40 ans = rire assuré).
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4775 abonnés Lire ses 10 323 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juillet 2020
    Les Critters ont toujours aussi faim! Tout ce qu'ils font c'est bouffer! il faut toujours les avoir à l'oeil car si vous les perdez de vue une seule seconde, vous risquez de finir en charpie! Heureusement on peut compter sur Charlie, le chasseur de primes galactique qui prend de l'assurance au fil de la franchise [...] Gags et frissons sont au programme de ce troisième volet de « Critters » où le juvènile Leonardo Di Caprio trouve officiellement son premier rôle au cinèma! Si la rèalisatrice Kristine Peterson (ancienne habituèe des productions Corman) se fait plaisir dans les affrontements, le scènario lorgne quant à lui du côtè de "Gremlins 2 : The New Batch" avec cet immeuble, un univers (buanderie, cage d'escalier, cuisine...) où les critters se dèchainent! Tout y passe y compris les chaussons animaux en forme de lapin que porte Diana Bellamy! On notera le petit rôle de la charmante Nina Axelrod qui joue la mère de Di Caprio...
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    2,5
    Publiée le 2 juillet 2017
    La saga Critters continue à travers cette nouvelle suite dans la continuité des deux premiers films avec cependant une grosse baisse de cran... En effet, malgré des idées neuves et un changement de décor bienvenu, le manque de budget et surtout d'ambition freine le projet en cours de production et nous livre au final un troisième épisode moins réussi que ses deux modèles. Déménageant de Grover's Bend pour atterrir en plein centre-ville (ou plutôt dans un immeuble délabré, faute de budget donc), les Critters vont ici rester dans l'ombre une bonne grosse demi-heure avant de clairement rentrer en jeu. De plus, les vilaines bébêtes ne vont s'attaquer qu'aux vieux occupants de l'immeuble et affronter trois gosses débrouillards comprenant notamment un jeune Leonardo DiCaprio ici dans son tout premier rôle au cinéma. Et si le concept s'avère en soi rafraichissant, le scénario routinier et la mise en scène d'une pauvreté exaspérante vont ternir la qualité de ce qui aurait pu être un franc renouvellement de la franchise. Malheureusement dénué de toute originalité, Critters 3 ne reste donc qu'une vulgaire suite sans imagination où l'on s'amusera, comme d'habitude, des quelques facéties des extraterrestres gloutons. Sorti directement en vidéo aux États-Unis, le long-métrage n'a visiblement pas été conçu pour concurrencer son excellent prédécesseur et les effets spéciaux sont désormais de qualité passable, les Critters étant bien moins réussis que dans le film de Mick Garris. Restent heureusement quelques séquences sympathiques et un final surprenant calqué sur celui de Retour vers le futur 2, le quatrième volet ayant été tourné dans la foulée par souci d'économie.
    Marc H
    Marc H

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 508 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    le meilleur de la série, c'est drôle, ça fait (un peu) peur, l'espace réduit est bien exploité et puis Leonardo dans son premier film ça ne se rate pas!!! même chose que pour les 2 premiers, sortez le pop corn!!
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 539 critiques

    1,5
    Publiée le 8 décembre 2018
    La médiocrité de Critters 3 est exacerbée par la comparaison inévitable avec un deuxième opus pleinement réussi qui mariait intelligemment burlesque et horreur. Ici rien ne fonctionne, ni l’humour au ras des pâquerettes ni l’horreur que des effets visuels plus que moyens amputent. Le film ne sait pas quoi raconter, recycle les grands moments des deux précédents volets de la manière la plus gratuite et malvenue qui soit, c'est-à-dire sous la forme de flashbacks, change son protagoniste principal en traqueur de monstres navrant comme sorti d'un mauvais remake de Ghostbusters. Les références aux Gremlins sonnent plus que jamais comme du plagiat, notamment cette scène étirée au maximum dans la cuisine où les sales bêtes jouent avec la nourriture (et le produit vaisselle). Quelques idées fonctionnent néanmoins : le huis clos à la Aliens décline l’univers de manière intéressante, le critter chanteur d’opéra est très drôle, à l’instar du faiseur de bulles. Pas grand-chose à retenir de Critters 3, pas même le premier rôle de Leonardo DiCaprio qui, comme le reste des acteurs, souffre de dialogues calamiteux. Sous ses aspects féministes, cette troisième chasse aux sales bêtes s’avère…trop bête et anecdotique pour convaincre. Il faut savoir s'arrêter...
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 1 990 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mars 2015
    Ce troisième opus de la saga "Critters", très connu comme étant le premier film où la carrière de Léonardo DiCaprio a débutée, est un peu moins bon que les deux autres films dans le sens où on a l’impression qu'il y a un petit manque d'inspiration et que c'est du déjà vu. Malgré tout, le film est quand même bien, il n'est pas à jeter notamment parce-qu'on change de décor, ça se passe dans un immeuble et non dans une ferme ou dans un village, ce qui le rend quand même un peu différent et je trouve qu'il y a pas mal d'humour mais ne décrédibilise pas pour autant les Krites, ce qui rend le film très agréable. Au niveau des acteurs, j'ai été assez déçu par Don Keith Opper car son jeu est beaucoup moins bon que dans les deux autres précédents films, on dirait qu'il fait de l'autodérision, et sinon les autres acteurs sont relativement bon. "Critters 3" est donc un film qui vaut quand même la peine d'être vue surtout pour les fans de cette saga.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 852 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    1,5
    Publiée le 4 mai 2013
    Critters 3 est un film vraiment trop juste pour convaincre. Il renoue malheureusement par trop avec le 1, et ce en moins bien encore. Je commence par l’interprétation. Celle-ci est juste correct, et encore grâce à quelques acteurs qui surnagent. En effet Don Keith Opper est ici clairement inférieur à ses deux précédentes prestations. En surjeu constant, il n’est pas convaincant, et son costume (qui se veut surement comique je n’en doute pas) est néanmoins franchement beaucoup plus misérable qu’amusant. Leonardo di Caprio (qui restera sans doute la seule vraie raison de connaître Critters 3) livre néanmoins un numéro pas terrible, sans grande conviction. On sent le premier vrai rôle, et je ne lui jette pas la pierre, il était jeune, mais enfin il y a des acteurs enfants qui ont fait clairement mieux. Diana Bellamy et le couple Menges s’en sortent quant à eux plutôt bien, et le reste du casting c’est couci-couça. Je sauve quand même Nina Axelrod qui prend vraiment le film pour ce qu’il est : une suite potache sans prétention. Aimée Brooks a quand même la place la plus importante dans ce casting, et si elle n’est pas très enthousiasmante, son entrain et son charme emporte le morceau. Le scénario lui est très mauvais. Le film reprend globalement la trame et le style du premier épisode, sans vraiment d’imagination. Il n’a pas à présenter les Critters à la différence du 1, mais il livre néanmoins une très longue et ennuyante partie exposition dans laquelle ont découvre les protagonistes. Le film démarre après au moins 30-35 minutes, alors qu’il dure moins d’une 1 h 20 sans le générique de fin. Il y a vraiment très peu de rebondissements, les Critters ne sont présents que dans quelques scènes et sont loin d’être aussi amusants que dans le 2 ou même le 1. Ils jettent quelques piques, bouffent 1 personne et le reste du temps se contentent de mettre le bazar dans la cuisine en renversant du ragout et de la farine ! Gros manque de délire, d’imagination. Le rythme du coup est très moyen, et même si après la partie exposition Critters 3 prend une dynamique de croisière pas désagréable, ce n’est néanmoins pas assez nerveux, pas assez intense. Visuellement le film garde les gros défauts des deux épisodes précédents, et surtout le 1 pour le coup. Photographie très laide, sans aucune recherche, décors d’une rare médiocrité. Ayant une version en anglais, ma jaquette montrait des buildings, et lisant le synopsis ca parlait d’un immeuble. Je me dis, tient du Gremlins 2 en perspective. En fait non, l’immeuble c’est un vieux bâtiment des années 30 dans une zone désaffectée. Très peu de mobilier, des accessoires d’une rare pauvreté, on sent les coupes drastiques dans le budget. La mise en scène de Peterson n’a rien d’enthousiasmante. Elle manque de dynamisme. Les séquences avec les Critters par exemple se limitent presque exclusivement à des plans fixes. Les créatures en elle-même sont sympathiques, mais ne suffisent vraiment pas à sauver l’ensemble. Musicalement parlant, je fais encore le reproche que je faisais aux deux précédents opus : mais pourquoi donc ne pas mettre une musique entrainante, un peu décalée pour donner du punch ? Tiens un petit french cancan lorsque les Critters mettent le souk dans la cuisine, ca aurait quand même était plus sympa. Bon dans l’ensemble voilà un très mauvais épisode, qui, après un 2 réussis et surprenant fait clairement retomber le soufflé. On sent le manque de budget à plein nez, la saga commence à s’épuiser (Gremlins avait une matière nettement supérieure et c’est arrêté au 2) et les acteurs entrainants des deux premiers disparaissent comme peau de chagrin. Dispensable en somme.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top