Mon AlloCiné
Et l'homme créa la femme
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Et l'homme créa la femme" et de son tournage !

Adaptation...bis

Le best-seller d' Ira Levin, The Stepford Wives et le thriller qu'il a inspiré en 1975 furent considérés comme une "réplique à la première vague féministe américaine des années soixante-dix.". Près de trente ans plus tard, le réalisateur Frank Oz et le scénariste Paul Rudnick y ont quant à eux découvert "les prémices inattendues d'une vraie comédie américaine moderne". Les changements sociaux survenus au cours de ces trentes dernières années imposaient une approche radicalement nouvelle du matériau original. Paul Rudnick explique : "Les femmes sont désormais en mesure d'exercer un vrai pouvoir. Elles ont accompli d'immenses progrès, que leurs compagnons ont parfois du mal à accepter. En faisant de cette ville peuplée de "femmes modèles" un décor de comédie, j'ai pu donner à l'histoire une dimension contemporaine."

consumérisme et carriérisme

De nombreux éléments dans le film rappellent le mode de vie consumériste et carriériste de la société américaine des années 1950-1960. La parole à Paul Rudnick, le scénariste du film : "Stepford est LA banlieue américaine parfaite, le summum du rêve bourgeois, avec ses superbes résidences, ses voitures de sport, ses mères parfaites, ses enfants à la conduite irréprochable, ses pères heureux...plus heureux qu'il n'est humainement permis. Mais cette vision est trop idyllique pour ne pas cacher un secret..."

Moderniser la trame originale du film

Frank Oz et Paul Rudnick ont souhaité modifier la trame originale du film des années soixante-dix, en y incluant un couple gay : Roger (Roger Bart) et Jerry (David Marshall Grant). Ces derniers aspirent, comme leurs voisins, à la perfection ultime. Le scénariste explique son choix : "Pourquoi les gays échapperaient-ils à cette quête démentielle ? De fait, Roger et Jerry sont, comme beaucoup d'homos, victimes des énormes et rapides changements culturels qui affectent notre société. Ils rencontrent donc à Stepford autant de problèmes que les couples hétéros.

Une banlieue plus vraie que nature

Il n'existe pas de ville portant le nom de Stepford dans l'Etat du Connecticut, où se déroule l'intrigue du film. Il semble toutefois que la romancière Ira Levin "se soit inspiré de certaines bourgades du Comté de Fairfield, connues pour leurs immenses demeures et leurs pelouses manucurées.". Pour donner vie à cette banlieue fictive, Frank Oz et son équipe visitèrent, au cours de leurs repérages, plusieurs dizaines de bourgades du Connecticut et du New Jersey, à la recherche de maisons et de quartiers adaptés aux demandes très spécifiques du film.

Une veuve (très) joyeuse

L'une des scènes clés du film est celle du bal, réunissant les principaux interprètes du film et près d'une centaine de figurants. L'actrice et chanteuse Bette Midler, qui interpète Bobbie Markowitz à l'écran, raconte :"J'adore cette scène de bal, parce que le tout premier film que j'ai vu quand j'étais gosse était la version technicolor de La Veuve joyeuse, interprétée par Lana Turner et Fernando Lamas. Ce fut pour moi un enchantement : la couleur, les gracieux envols de robes, la musique, et ces gens si glamour ! Lorsque j'ai dit à Scott Rudin que je n'avais pas vu une aussi belle valse à l'écran depuis quarante ans, il m'a suggéré de revoir ce film. Et j'ai découvert que notre valse était...la parfaite réplique de celle de La Veuve joyeuse, jusqu'aux éclairages !".

Projet avorté

Tim Burton a longtemps été pressenti pour réaliser Et l'homme cré la femme.

Nicole Kidman interrompt un tournage

Nicole Kidman a dû interrompre le tournage de The Interpreter, que réalise Sydney Pollack, afin de tourner quelques scènes supplémentaires pour The Stepford wives.

Histoire de famille

Les frères et soeurs John Cusack et Joan Cusack devaient à l'origine interpréter respectivement les rôles de Walter Eberhart et Bobbie Markowe, mais ont dû abandonner pour des raisons...familiales.

Une scène de nu

L'acteur Jon Lovitz interprète sa première scène de nu dans un film, sur laquelle il plaisanta en déclarant : "tout le monde était tellement ébloui par ma beauté que personne n'a remarqué Nicole Kidman et Faith Hill".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • La Grande Aventure Lego 2 (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Mule (2018)
  • Vice (2018)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
  • Paradise Beach (2018)
  • Une intime conviction (2017)
  • Destroyer (2018)
  • La Chute de l’Empire américain (2018)
  • Minuscule 2 - Les Mandibules du Bout du Monde (2019)
Back to Top