Notez des films
Mon AlloCiné
    Cinq pièces faciles
    note moyenne
    3,8
    296 notes dont 49 critiques
    répartition des 49 critiques par note
    5 critiques
    16 critiques
    18 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Cinq pièces faciles ?

    49 critiques spectateurs

    nastygobs
    nastygobs

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 785 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2007
    Pur film d'auteur qui montre le ras le bol du systéme et de la connerie des gens en général et plus particulièrement l'hypocrisie d'une famille dans certaines situations.Nicholson est parfait dans ce role de looser qui essaye tant bien que mal de refaire surface mais qui ne fait jamais les bons choix.Un film d'ailleurs fait par ses acteurs car le réalisateur réussit de justesse à mettre une atmosphére pesante mais qui repercute sur le rythme du film extremement lent et lourd.
    hugojiraon
    hugojiraon

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 351 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2014
    Je mets trois étoiles parce-que c'est un film touchant , intelligent et que Jack Nicholson y est comme à chaque fois très impressionnant , mais il est extrêmement blazant personne ne pourra le nier ; Il y a des moments forts ( le piano dans l'embouteillage , le discours philosophique dans le salon , le face à face de Jack N avec son père ) et une vraie réflexion sur les choix de vie en général ( en tout cas c'est ce que moi ça m'a évoqué ) , l'aspect remise en question de l'american dream aussi éventuellement , mais moi j'ai quand même eu du mal à le regarder
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 686 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 20 novembre 2011
    Tout l'intérêt de ce road-movie tient uniquement sur les épaules de ce formidable acteur appelé Jack Nicholson, qui a eu la première d'une longue série de nominations à l'Oscar pour son rôle dans ce film. L'acteur brille dans chaque scène, et la séquence où il s'énerve auprès d'une serveuse est sans conteste un de ses sommets. Autrement, rien de bien original à l'horizon. On a le droit aux plus grands lieux communs du genre : rebelle qui n'a pas envie de se plier au mode de vie qu'on lui impose (bon jusqu'ici ça va parce que c'est le truc généralement toujours obligé des road-movies !!!), le retour foireux dans le milieu familial, la figure paternelle qui était autoritaire, une liaison avec une personne qui pense différemment, des milieux où règne la grisaille... Bref du vu et du revu pour ce film qui serait tombé aux oubliettes sans la présence de son acteur (de génie !!!) principal.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 370 abonnés Lire ses 5 476 critiques

    3,0
    Publiée le 21 mai 2016
    Cinq pièces faciles fait partie de ses films importants du Nouvel Hollywood pour autant je ne trouve pas que ce soit l'un de ses films les plus emblématiques ; Cinq pièces faciles offre un de ses meilleurs rôles à Jack Nicholson qui en effet est très bon (je précise qu'il n'a jamais été un de mes acteurs fétiches) mais malgré une histoire intéressante qui montre une Amérique qui se fait des illusions sur le rêve américain Cinq pièces faciles ne parvient jamais vraiment à nous happer. Bob Rafelson s'inspire de son propre vécu, il a fui son milieu bourgeois pour vivre une vie moins facile mais il se retrouve dans un autre milieu qui ne lui convient pas non plus (énervé par la prétentieux de l'un mais trop prétentieux pour l'autre) malheureusement je ne trouve pas qu'au niveau de la réalisation Rafelson nous bluffe, ne parvenant pas à rendre la rage et l'agacement de son personnage. Ce n'est pas un mauvais film, il est à découvrir mais Cinq pièces faciles ne me semble pas au niveau d'autres films similaires de la même époque.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 14 mai 2015
    Une réalisation commune, une intrigue certes immorale mais qui ne parvient pas à surprendre, un Jack Nicholson éclatant mais dont le personnage finit par écœurer... autant d'éléments à charge selon moi dans le dossier "Five easy pieces". La caricature s'avère en plus omniprésente, que ce soit la bimbo écervelée à gros seins, le manouvrier viril flirtant avec la légalité, la pimbêche pseudo-intello qui plombe les repas. Trop pour moi.
    Louis Morel
    Louis Morel

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 850 critiques

    3,5
    Publiée le 6 novembre 2012
    Un film un peu lent, malgré un Jack Nicholson en grande forme.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2014
    Avec "Five Easy Pieces", c'est l'un des symboles du nouvel Hollywood que nous livre Bob Rafelson. Sur un rythme plutôt lent (mais parfait, adéquat à l'histoire raconté), on suit le parcours de cet anti-héro (magistralement interprété par Jack Nicholson) Robert Dupea, un foreur pétrolier vivant dans une caravane et décidé à se rendre chez son père alors mourant. A la fois charismatique, musicien raté, violent ou encore vulnérable l'étude de ce personnage est intéréssante et bien écrite, tout en étant un portrait d'une Amérique désenchanté alors en proie à des doutes après l'affaire JFK et pendant l'enlisement au Vietnam. Cette étude s'avère assez profonde et méticuleuse et finalement émouvante. L'écriture est de grande qualité, que ce soit le scénario, étudiant bien les relations du personnage principal avec les différents protagonistes ou les dialogues. La mise en scène, assez simple et élégante est impeccable, tout comme la belle photographie et les belles images que contiennent ce film, porté par un fabuleux acteur principal, qui rend certaines scènes mémorables à l'image de Jack Nicholson qui se voit refuser un toast puis viré d'un petit restaurant. Les autres interprétations sont impeccable à l'image de Karen Black. Un beau portrait, reflet d'une société alors désenchanté après les belles et fortes années d'après guerre, intelligent, bien écrit et émouvant.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    3,0
    Publiée le 18 avril 2012
    Le cri de liberté que semble vouloir lancer le film est atténué par le manque de personnalité de la part des personnages. On est en dessous d'un easy rider ou d'un macadam cowboy traitant du désir d'évasion ou de renouveau. Jack Nicholson fut également nettement plus éblouissant dans "profession reporter".
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 915 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2017
    Belle performance du grand Jack Nicholson, incarnant l'anti-héros dans cette Amérique intime, qui nous plonge dans les seventies du fin fond des Etats-Unis. Le film n'a certes pas un scénario des plus excitants mais est plaisant à regarder.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 10 mai 2009
    L'anti rêve américain avec son ambiance maussade. 1970 Janis et jimi ont tiré leur révérence et woodstock c'est déjà du passé. Le sujet du film n'a pas de rapport avec ça mais c'est le sentiment qu'il me laisse.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 959 critiques

    3,5
    Publiée le 15 septembre 2015
    Un film étrange à placer quelque part entre "Géant" et "Easy rider" sans toutefois en atteindre l'ampleur et la beauté artistique. Jack Nicholson livre là une prestation tout à fait solide, moins folle mais tout aussi profonde qu'à ses habitudes. Quelques très bonnes scènes, une atmosphère prenante. Une découverte sympa.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 3 124 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2014
    Ce film peut rebuter au début car il y a une certaine "laideur" mais par la suite on s'attache vraiment au héros et on partage avec amertume ses aventures jusqu'à la scène finale (que je ne raconte pas) qui est assez forte. Les cinq pièces, ce sont les cinq morceaux de piano qui égrènent les moments importants: Chopin sur le piano Bach dans le studio Mozart lors de la rencontre avec son père Chopin pour la femme. Il manque la cinquième pièce qui n'est pas aussi identifiable que les autres.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 782 critiques

    3,0
    Publiée le 1 janvier 2020
    Portrait d'un anti-héros, un film subtil qui traduit le mal être profond dans l'Amérique à la fin des années 60, avec un Jack Nicholson énorme.
    Hervé Urbani
    Hervé Urbani

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 109 critiques

    4,0
    Publiée le 22 février 2008
    dans le même genre, trente ans plus tôt, que "de battre mon coeur s'est arrêté", sauf qu'à la prétention, au creux et au parisiannisme d'audiard, nous avons droit ici à l'humilité, la sobriété et une vraie réflexion. jack nicholson dans son meilleur rôle, peut-être, est totalement crédible en ex-bourgeois pianiste qui a rejeté les conventions, l'hypocrisie et l'ennui, et s'abîme dans une vie toute aussi nulle d'ouvrier décadent. un film d'une noirceur absolue mais qui émeut et fait réfléchir, à l'inverse du film de jacques audiard qui sombre dans la vanité et le clinquant.
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 075 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2017
    La route. Pourquoi prendre la route ? le film explique un peu les raisons, le dégoût de soi, le refus de l'engagement, le rejet de son milieu.... de graves problèmes pour la jeunesse dorée quand même..... bref, Jack Nicholson est parfait pour ce rôle et pour l'époque mais le scénario ou bien l'énervante Karen Black empêche de déguster pleinement ce road trip de la belle époque.....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top