Mon AlloCiné
Whiteout
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Whiteout" et de son tournage !

Adaptation

Whiteout est l'adaptation du comic book du même titre créé par Greg Rucka et Steve Lieber, publié en 1998.

Lillehammer, 1994

En 1994, Dominic Sena se trouvait à Lillehammer, en Norvège, pour tourner des films publicitaires pour les Jeux Olympiques d'Hiver. Le réalisateur raconte : "À l'époque de l'année où nous tournions, il n'y avait que trois heures de lumière par jour. Il faisait 0°C à midi et - 40°C la nuit. Trop froid pour sortir, alors nous restions enfermés à l'intérieur, dans nos chambres. Au bout de quelques semaines, nous étions déprimés. On se retrouvait assis à boire tous les soirs, et ça a commencé à déteindre sur le moral de tout le monde. Mon producteur, un type habituellement charmant, s'est mis à hurler si son café n'était pas parfait, et à menacer de renvoyer des gens pour des fautes de frappe. Les machinistes se battaient dans la neige". C'est cette expérience qui lui donna l'idée à l'origine du film Whiteout.

De Reese Whiterspoon à Kate Beckinsale

Le projet du film Whiteout remonte à 2002 où l'actrice Reese Witherspoon avait le premier rôle. Mais c'est Kate Beckinsale qui interprête finalement le personnage principal, comme l'avait espéré au départ le producteur du film, Joel Silver.

5 ans d'attente !

Lorsque le roman graphique a été publié en 1998, Dominic Sena l'a suivi avec grand intérêt. Il a même tenté d'en acheter les droits d'adaptation, sans succès car les démarches avaient déjà été entamées par d'autres. Il raconte : "Un jour, bien plus tard, mon agent m'a dit comme ça : "Joel Silver a un scénario qui s'appelle Whiteout, est-ce que ça t'intéresse ?". J'ai répondu : "Tu plaisantes ? J'essaie de mettre la main dessus depuis cinq ans !". Alors j'ai appelé Joel, et je lui ai dit : "Joel, je connais ce projet à fond, je fais ce film dans ma tête depuis cinq ans !"".

Repérage dans le froid

Pour trouver des lieux de tournage évoquant le froid, les grands espaces nus et l'isolement du pôle Sud, les cinéastes s'en sont remis à Don Carmody, producteur exécutif sur Whiteout et vétéran de près de 40 productions tournées au Canada. Après une rencontre avec un ours polaire curieux tandis qu'ils effectuaient leurs repérages à Churchill, Carmody jure à ce sujet que l'animal était "aussi grand qu'une Volkswagen", le producteur exécutif et le chef décorateur Graham Walker ont trouvé l'endroit où ils tourneraient le film, non loin de Gimli dans le Manitoba.

Fin de tournage chaotique

Démonter les décors et quitter les lieux a été une autre course contre la montre. Un jour avant que l'on donne l'ordre à l'équipe de démonter le décor, la météo a brusquement changé, la température passant de -15°C à +2°C et la pluie est arrivée. La neige fondante donna naissance a un véritable marécage où tous s'enlisaient. Le chef menuisier commente : "À un moment, trois de nos camions étaient attachés les uns aux autres et il y avait une grue pour tirer le premier hors de la boue". Même les habitants des villages voisins sont venus préter main forte à l'équipe du film pour sortir de ce déluge sans laisser la moindre trace pouvant dégrader l'environnement naturel des lieux.

Opération Whiteout

Whiteout est la deuxième collaboration entre le réalisateur Dominic Sena et le producteur Joel Silver. En 2001, ils étaient à l'origine du film d'action spectaculaire Opération Espadon, avec Hugh Jackman, John Travolta et Halle Berry en tête d'affiche.

Extrêmes limites

Le producteur Joel Silver explique que "Les conditions météo extrêmes ne font qu'amplifier la tension. On sent la présence brutale de l'Antarctique s'imposer comme un personnage puissant et omniprésent dans l'histoire. Les choses sont bien plus intenses lorsque chacun de vos mouvements est potentiellement fatal. Même enquêter sur une scène de crime est plus dangereux ici que partout ailleurs – le déplacement jusque sur les lieux, le fait d'être exposé aux éléments, la possibilité de se retrouver isolé. Vous prenez un risque chaque fois que vous mettez un pied dehors".

Titre québécois

En France, Whiteout garde son titre original. Au Québec, le titre du film de Dominic Sena est traduit en français par "Enfer blanc".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top