Notez des films
Mon AlloCiné
    Turning Gate
    Note moyenne
    4,2
    19 titres de presse
    • Fluctuat.net
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • Aden
    • aVoir-aLire.com
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Première
    • Studio Magazine
    • Synopsis
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    Fluctuat.net

    par Gilles Lyon-Caen

    Extatique, Turning gate : un mirage de cinéma. Et désormais, un point de non-retour. (...) Une grâce inégalable.

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    Le Point

    par Olivier de Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Turning gate nous laisse l'âme en paix, tout juste un peu déchiré, comme un ciel après l'orage.

    Télérama

    par Louis Guichard

    (...) son (Hong Sang-soo) cinéma est tout à la fois bizarre et familier, comique et poignant, aussi pétri de chair que de pensée.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Aden

    par La rédaction

    Voilà la consécration d'un très grand cinéaste.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    aVoir-aLire.com

    par Gaëlle Lennon

    Avec Turning gate, Hong Sang-soo filme avec talent et justesse les rapports amoureux. Une valse étrange faite de désir et de refus, dans laquelle les personnages, jouets de la fatalité et de la légende ne se croisent jamais dans leurs amours à sens unique.

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    La profonde surprise que le film distille de bout en bout (...), se livre telle quelle, nue, frontale, sans souci d'ébahir un spectateur de toutes façons assez grand pour repérer ce que le film possède de charme insistant et de silence occulte.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Ciné Live

    par Xavier Leherpeur

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Dans son quatrième long métrage, le Coréen Hong Sang-soo se livre à des variations drôles et cruelles sur le dépit amoureux.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Tableaux filmés frontalement, portraits dessinés au trait, émouvants ou drôles peu importe, c'est prenant et on ne sait pas toujours pourquoi (...)

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Le réalisateur le plus novateur du jeune cinéma sud-coréen revient avec un film apaisé qui tranche avec sa trilogie passée.

    Libération

    par Didier PERON

    Avec Turning Gate, évocation pointilliste du marasme amoureux, le Coréen Hong Sang-soo conforte sa stature de nouveau maître.

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    Léger et poétique, TURNING GATE est un vrai ravissement. Vivement le cinquième film du cinéaste !

    Positif

    par Adrien Gombeaud

    Turning gate est sans doute l'oeuvre la plus drôle du cinéaste, et son plus grand succès en Corée à ce jour. Il est vrai qu'on se sent bien dans ces couleurs chaudes, en compagnie de deux actrices irrésistibles (...)

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Olivier de Bruyn

    Délicate sarabande ivre sur la mécanique foutraque du hasard et la nécessité vitale du désir, Turning gate confirme qu'Hong est grand.

    Studio Magazine

    par Thierry Cheze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Synopsis

    par Maathieu Orléan

    Ce film ne nous montre pas un cas d'Alzheimer, mais l'impossibilité de compartimenter le temps en tranches : la vie est un torrent s'amour dans lequel le passé et le présent sont de pure convention. Un film en boucle, comme le serpent.

    TéléCinéObs

    par Bijan Anquetil

    Turning gate distille discrètement un charme qui opère longtemps après avoir quitté la salle obscur.

    Cahiers du Cinéma

    par Antoine Thirion

    Fabrique d'un radical (...), ou précis de radicalité, Turning Gate le devient alors par une mise en scène qui replie sur l'action en cours un extérieur fugitivement escamoté.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top