Mon AlloCiné
Le Rôle de sa vie
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Rôle de sa vie" et de son tournage !

Genèse du film

La parole au réalisateur François Favrat: "J'avais envie de développer un sujet autour de l'admiration pour des êtres charismatiques et de la dépendance qui en découle. Des éléments de mon expérience personnelle entraient en jeu. Je me retrouve plutôt dans le personnage de Claire, dans son tempérament un peu timide et enfantin. D'autre part, je me suis servi de mon passé d'assistant réalisateur d'Olivier Assayas ou de Christophe Blanc et de mes observations sur la célébrité, le pouvoir qu'elle procure mais aussi son lot de solitude. D'où l'idée de confronter ces deux femmes aux caractères opposés, et de mettre en scène leur relation".

Prestigieuses influences

Pour les besoins de son film, le réalisateur François Favrat avoue s'être influencé des grands classiques : Eve de Joseph L. Mankiewicz et La Garçonnière de Billy Wilder, où "deux personnages se retrouvent dans une situation d'humiliation proche de celle éprouvée par Claire et Mathias à l'égard d'Elisabeth, un être qui les domine socialement...".

A propos d'Elisabeth becker

Le personnage d'Elisabeth Becker n'est pas "exclusivement inspiré d'actrices célèbres" explique François Favrat, "mais plus généralement de personnes détentrices d'un pouvoir ou d'une notoriété." Le réalisateur précise : "des personnalités dont le narcissisme est sans arrêt encouragé par un entourage servile, et qui, en dépit d'une réussite apparente, sont confrontées à un isolement, à une solitude extrêmement violents".

Les choix des actrices

François Favrat a rencontré Agnès Jaoui sur le tournage d'Une femme d'exterieur, pour lequel il était l'assistant du réalisateur Christophe Blanc. "Je sentais qu'elle donnerait une dimension d'humanité et de profondeur à ce personnage d'actrice, en apparence assez superficielle et égoïste." Et d'ajouter: "face à elle, il fallait, pour le rôle de Claire, une actrice vive, qu'on sente profonde malgré son effacement, et qui puisse interpréter avec drôlerie la maladresse du personnage...J'avais Karin Viard en tête depuis le début."

Les décors

Le réalisateur a voulu souligner l'antagonisme apparent des deux personnages féminins, à travers leurs cadres de vie respectifs. Ainsi, l'appartement de l'actrice Elisabeth Becker a "quelque chose de théâtral, avec des aplats de couleurs, et toute une chorégraphie se fait autour d'elle pour montrer à quel point elle est le centre autour duquel gravite tout son entourage." L'environnement de Claire est différent. "Son lieu de vie est une sorte d'appartement collectif où règne un joyeux bordel", précise François Favrat. Et d'ajouter : "Elle n'a plus d'intimité. Certains soirs, elle ne peut même pas rentrer chez elle, parce que son colocataire squatte les lieux avec son amoureux".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Le Brio (2017)
  • Justice League (2017)
  • Girls Trip (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Madame (2017)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • Coco (2017)
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • Jungle (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Happy Birthdead (2017)
  • C'est tout pour moi (2016)
  • Jalouse (2017)
  • American Assassin (2017)
  • Gone Baby Gone (2007)
  • Carbone (2017)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Good Time (2017)
  • Grand froid (2017)
Back to Top