Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Seigneurs de Dogtown
    Note moyenne
    3,5
    19 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Chronic'art.com
    • Elle
    • Le Monde
    • Libération
    • Paris Match
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • L'Express
    • L'Humanité
    • MCinéma.com
    • Ouest France
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Romain Le Vern

    Avec sa BOF somptueuse qui colle parfaitement au sujet et fait du bien, le film séduit l'oeil et l'esprit en dépit d'une première partie tellement véloce qu'elle en devient soporifique.

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Une autosatisfaction en forme de modestie absolue qui trouve une juste résonance à la culture skate. Le plaisir naît autant de la confidentialité communautaire qu'à reproduire des codes connus d'entre tous.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Elle

    par Elisabeth Quin

    La beauté, l'énergie des chorégraphies inventées par ces jeunes fusées de chair est sidérante. (...) La bonne surprise de l'été.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Malgré ses lourdeurs (...), Les Seigneurs de Dogtown réussit sa tâche première ­(la distraction spectaculaire)­ tout en amenant à considérer un peu sérieusement un phénomène qui bénéficie rarement de ce genre d'attentions.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Libération

    par Sébastien Carayol

    Ces Seigneurs de Dogtown tiennent la route. Pas seulement grâce à ces nouvelles roues en uréthane : les vrais Tony Alva ou Skip Engblom ont squatté le plateau pour éviter que "leur" acteur ne les fasse passer pour Brice de Venice.

    Paris Match

    par Alain Spira

    Si les cascades sont hallucinantes, les interprètes attachants, le véritable exploit est que ce film sonne juste.

    Première

    par Stéphanie Lamome

    Très en vogue depuis son portrait de la girl-culture dans Thirteen, la réalisatrice colle sa caméra à l'épaule ou sur les roulettes des planches de skate, rase le bitume ou voltige à la verticale des piscines, toujours plus fast and furious. BO ad hoc (...), ça dépote.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Thierry Chèze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    TéléCinéObs

    par Jean-Philippe Guerand

    Hardwicke met en scène son film en essayant de se replacer dans le contexte d'une discipline balbutiante pratiquée par des individus en quête d'absolu. La force de l'innocence.

    Télérama

    par Jacques Morice

    Toute cette contre-culture ou ce simili-art de vivre se savoure ici avec un certain lyrisme nostalgique. On regrette que soit un peu survolée la différence de styles entre ces gamins.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Olivier Pélisson

    Alternant avec aisance performances sportives, description d'un milieu social modeste et moments d'amitié, la cinéaste réussit un bon divertissement.

    Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    L'Express

    par Julien Welter

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Filmage au diapason, style MTV, caméra à l'épaule, image granuleuse, montage à la serpe. Pas nul, mais dispensable.

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    Les Seigneurs de Dogtown se regarde sans déplaisir mais manque de mordant et de relief. Catherine Hardwicke (...) se montre discrète et livre, du coup, une approche trop lisse de la rivalité et de la mégalomanie naissantes de ses héros. Heureusement, sa direction d'acteurs reste impeccable.

    Ouest France

    par La rédaction

    Le contenu est plutôt conventionnel, mais (...) Catherine Hardwicke, primée à Deauville pour Thirteen, (...) confirme ici ses bonnes dispositions.

    Cahiers du Cinéma

    par François Begaudeau

    Trop cool (...) beaucoup trop cool pour faire un film.

    La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Romain Titeux

    Un film sur le skate, frimeur et ennuyeux.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top