Mon AlloCiné
    Le Plus sauvage d'entre tous
    note moyenne
    4,0
    178 notes dont 29 critiques
    17% (5 critiques)
    55% (16 critiques)
    24% (7 critiques)
    3% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Plus sauvage d'entre tous ?

    29 critiques spectateurs

    Jack H
    Jack H

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 281 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2007
    Paul Newman est Hud dans "Le plus sauvage d'entre tous", une chronique d'une famille américaine vivant du bétails de leur bêtes jusqu'au jour où une épidemie, peut-être fausse, se répand dans toute la région. Le déclin financier et moral de la famille va faire éclater les secrets de famille et révèler les véritable personnalités des protagonistes. Lon est en admiration devant l'aisance de Hud à gérer les filles, les voitures et la ferme. Il voudrait être comme lui ce qui ne plait pas du tout au grand-père mourrant qui a une dent contre Hud. Les deux jeunes gens sont attirés par leur servante mais qui les repousse avec humour. De jour en jour la tension monte, Hud se montre le plus faible mentalement en tentant de violer la servante. Il affiche de plus en plus sa volonté d'avoir la propriété pour lui ce qui implique la mort désiré de son grand-père. La réalisation reste sobre, appliquée, un beau noir et blanc. Paul Newman crève l'écran par son impulsivité, son jeu trés intèriorisé et le charisme illusatoire qu'il s'efforce de dévoiler devant Lon. Cettez adaptation de la pièce de Tennessee Williams est amplement reussite grâce à de superbes interprètes qui restitue tout l'esprit des oeuvres de l'auteur américain et Martin Ritt qui rend visuellement bien une province chaude, pleine d'espace et des caractères passionants. Plus que reccomandable, un drame de trés haute qualité.
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 462 critiques

    4,5
    Publiée le 12 février 2010
    Un film puissant, très peu connu du grand public, qui traite des relations et des valeurs familiales en plein déclin dans une famille de fermiers du Middle-west américain: Les Bannon. Hud Bannon, interprété par Paul Newman, ne reste dans le ranch de son père que parce qu'il compte en tirer profit par la suite. A lui seul il incarne l'homme sans foi ni loi, qui se moque de l'autorité, qui se moque de la morale et qui vit sans se soucier de son prochain. Le ranch familial est tenu par Homer Bannon, homme bon, travailleur et respectable, qui vit avec son neveu Lonnie et sa gouvernante férue d'aventure, Alma. Durant le film on assiste à la destruction progressive des liens familiaux, les relations entre chaque personnages sont minutieusement travaillées et sont toutes uniques. Le noir et blanc renforce l'ambiance assez sombre du film et sur un plan esthétique, le film est excellent. Un fond excellent servi par une forme des plus intéressantes, "Hud" est un grand film , avec des scènes très fortes, très poignantes et une mise en scène tout en sobriété mais très efficace de Martin Ritt. En prime, le quatuor principal d'acteurs est génial. Paul Newman aurait très bien pu avoir l'oscar du meilleur acteur et Patricia Neal ainsi que Melvyn Douglas n'ont pas volé leurs statuettes du meilleur acteur dans un second rôle dans leurs catégories respectives. Brandon De Wilde, incarnant Lonnie, se défend également face à cet impressionant trio. J'ai découvert "Hud" totalement par hasard et j'ai été très surpris par ce film peu connu mais qui gagnerait tellement à l'être. Excellent film, je le conseille vivement.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 15 juin 2010
    Très belle photographie pour ce film avec un Paul Newman au top dans un role noir et une Patricia Neal intéressante mais sous employée comme malheureusement le scénario qui reste toujours en dedans. On retrouvera le même état d'esprit dans Le clan des irréductibles...
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    4,0
    Publiée le 29 janvier 2013
    Le troupeau d'un ranch isolé au milieu du Texas est victime d'une épidémie. Mais ce n'est là qu'un prétexte pour plonger au cœur de la famille qui tient ce ranch et la regarder de plus près. Il y a Hud, le fils débauché qui couche avec des femmes mariées et qui se complaît dans sa nature de salaud, son père Homer avec des valeurs à l'ancienne qui méprise son fils et il y a le neveu de Hud, qui jette sur son oncle un regard admirateur mais qui doit apprendre à distinguer le bien du mal de lui-même. Au milieu de ces trois hommes aux fortes personnalités (et campés par des acteurs de talent, Paul Newman, Brandon De Wilde et Melvyn Douglas s'il vous plaît !), il y a Alma (Patricia Neal dans un de ses plus grands rôles), la bonne du ranch qui a des affinités avec les trois hommes mais qui n'en touche à aucun malgré son charme. Martin Ritt s'arme d'un scénario assez simple mais terriblement révélateur sur la nature humaine et ses différents comportements. Il sait filmer aussi bien les paysages naturels que les acteurs, donnant une importance à chaque plan avec un talent certain. Le scénario bénéficie de superbes dialogues et laisse aux acteurs toute la place nécessaire pour qu'ils créent leurs personnages. Aussi on finit par pardonner au film ses longueurs et l'on se laisse transporter par l’interprétation fiévreuse de ses acteurs.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 344 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2014
    Avec "Hud" ou "Le plus sauvage d'entre tous" c'est un très beau western moderne que nous offre Martin Ritt. On y retrouve le très charismatique Paul Newman dans le rôle principal de Hud, un coureur de jupons cynique, buveur et charmeur qui rentre régulièrement en conflit avec son père et notamment par rapport à l'avenir de leur propriété et de leurs terres, dont les jours semblent être compté. On y suit aussi ses relations avec son neveu orphelin et leur gouvernante. C'est un beau et dramatique mélodrame familiale que nous livre Ritt, très bien écrit notamment les dialogues, subtils et bien pensés. C'est aussi une belle analyse d'un choc entre deux générations totalement différente et le reflet d'une société Américaine qui subit d'indéniable changement. L'intensité et la complexité du scénario ressortent bien et Ritt ne tombe pas dans le mélo ou la niaiserie, c'est un film dur et sans concession. "Hud" bénéficie aussi d'une somptueuse photographie en noir et blanc, d'excellent fond sonore, souvent calme et superbe, et d'une très bonne mise en scène et réalisation, que ce soit pour les acteurs ou les paysages. L'atmosphère dramatique et poussiéreuse de l'ouest est parfaite. Les interprétations sont excellentes, que ce soit les premiers rôles comme Paul Newman, charismatique, cynique, magnétique et arrogant, qui montre une fois de plus toute l'étendue de son talent, ou les seconds comme Patricia Neal qui bénéficie tous d'une très bonne direction d'acteurs. Un très bon film, dramatique et humain et surtout un beau film sur le fond et sur la forme.
    Jean S.
    Jean S.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 19 septembre 2017
    Un super beau film, portant sur des thèmes communs qui méritent d'être étudiés. Un qui rappelle les difficultés des agriculteurs depuis des années et encore de nos jours. La place de la femme dans la société. La naissance du monde du pétrole. Une phrase qui m'a marqué : je ne veux que de l'argent d'un métier dont je puis être fier (pas sûr de la formulation exacte)
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 285 critiques

    3,5
    Publiée le 19 septembre 2017
    Le Plus Sauvage d'entre tous (1963) Arte le 18.09.2017 Ce n'est pas un western. Plutôt une étude de moeurs sur la vie de quatre individus qui cohabitent et vivent de leur élevage de boeufs. Et l'exploitation va bientôt être frappée d'un virus. L'ambiance de cohabitation est glauque à cause d'un individu sans vergogne joué par Newman vous l'auriez deviné. Un film noir, pessimiste, et sans guère d'intrigue. Tourné en noir et blanc, c'est miracle que ce film apparemment réalisé avec un petit budget, ait enregistré 800 000 spectateurs en salles françaises ! Avec l'avènement du technicolor, le public avait plutôt tendance à bouder ce genre de films "à l'ancienne" ! Et puis c'est trop long et ça semble interminable. Heureusement, Newman était une coqueluche de l'époque : tourné avec un autre acteur, ce film serait passé inaperçu ! willycopresto
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 462 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2017
    Les vieilles traditions s'effondrent, les lobbys Américains poussent aux vices et aux péchés. La famille se désagrège et tandis que les vaches laissent leur peau l'alcool et la violence grignotent le travail de la terre. Une époque tumultueuse parfaitement mise en scène et qui nous offre un grand Paul Newman.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    4,0
    Publiée le 28 janvier 2018
    Un très beau film , très puissant , qui n'a pas vieillit du tout , et au contraire aborde des thèmes très actuels et très divers. Le thème central est bien sûr cette relation père /fils, catastrophique , pleine de jalousie Oedipienne , de rejet de part et d'autres. Le film révèlera petit à petit les causes de cette haine. IL y a ensuite le thème écologique du métier de cette famille , éleveur de chevaux qui sont confrontés à une maladie épidémique ( style vache folle ) La problèmatique est magnifiquement posée. L'idividu contre la société, l'égoisme, la bravoure, que du solide et du sérieux . Et puis la séduction homme femme , avec Paul Newman absolument formidable et qui trouve avec Patricia Neal un fantastique miroir. Séductrice , femme libérée mais déjà aguerrie , meurtrie par son passé. Elle voudrait céder à la tentation mais se méfie. Un film fort , puissant , intense , remarquable.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 071 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2015
    Une belle peinture du Texas des années 50 avec cette photographie noir et blanc aux détails riches, de l'ampleur dramatique, un triangle amoureux complexe, une analyse pleine de finesse d'une relation père-fils détruite par le ressentiment, la haine et la colère, un Paul Newman excellent dans un rôle fort et profond. Une œuvre splendide.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 861 critiques

    4,0
    Publiée le 13 février 2015
    Un long métrage sur les déchirements d'une famille dans le milieu agricole dans le Texas mis en scéne par Martin Ritt !! Dans les grands espaces désertiques du Texas des années 60, l'histoire de trois générations d'une famille ayant le même sang, un grand père teigneux, un oncle alcoolique et nonchalant et du petit fils qui ne sait pas ou se mettre entre les deux travaillent ensemble mais une querelle lointaine les divisent entre les deux anciens depuis 15 ans. Le tonton embarque le fils dans ses beuveries nocturnes et les femmes faciles. La ferme est aussi sous le contrôle des bétails avec une vache morte dans des conditions médicales interrogatives. J'ai bien aimé ce film dans l'ensemble ou Martin Ritt signe une bonne mise en scène avec un scénario constructif au fil de l'histoire. Les scènes ou ils doivent abattre le bétail entier du ranch à coups de fusils m'a fait un petit pincement au cœur (je ne serais jamais boucher (rire)). Cette œuvre offre trois bons roles comme celui de Paul Newman ingrat et aux deux autres comédiens dont je ne connais pas les noms. Un film eut ètre méconnu a découvrir.
    petitlapinnoir
    petitlapinnoir

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 167 critiques

    5,0
    Publiée le 19 septembre 2017
    Quand c'est noir, c'est noir, Un drame familial hors norme, porté par des acteurs épatants, Paul Newman en tête. A partir de la mise en quarantaine, le film procure un véritable sentiment de dégoût, de déprime, rarement égalé. C'est cru mais terriblement vrai.
    oneosh89000
    oneosh89000

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 554 critiques

    3,0
    Publiée le 23 septembre 2011
    Scénario qui démarque le climat délétère qui règne entre un fils et son père après que celui ci l'ait contacté pour tuer tout le bétail du ranch de son vieux géniteur,terrassé par une épidémie de fièvre aphteuse. Même s'il est évident que les relations conflictuelles entre géniteurs et rejetons ont certaines été bien mieux adaptées à l'écran dans le futur et dans le passé, ces film de cow-boys de Martin Ritt tient bien la route et se laisse toutefois bien regarder. Patricia Neal sort bonnement son épingle du jeu et se révèle un jeu d'actrice qui ne passera pas inaperçue puisqu'elle remportera un Oscar. Notons néanmoins la solide prestation du jeune gaillard misogyne dans le rôle titre , Paul Newman. En résumé, un film qui remplit son cahier des charges.
    manaca
    manaca

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 99 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2009
    Le plus sauvage d'entre tous n'est peut-être pas le meilleur film de Martin Ritt car on peut lui préférer des films plus engagés (The Molly Maguires ou Norma Rae par exemple). L'histoire de ce fils au passé douloureux (Paul Newman, excellent et dans sa meilleure période), en mal de vivre, en conflit avec son père, fermier qui perd tout son bétail par la maladie et son passé prend une dimension surprenante autour du personnage d'une jeune gouvernante (Patricia Neal qui décrochera du meilleur rôle féminin) qui va semer le trouble dans cette famille au bord de la rupture. Un grand classique au bout du compte.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top