Mon AlloCiné
The Assassination of Richard Nixon
note moyenne
2,9
571 notes dont 78 critiques
22% (17 critiques)
29% (23 critiques)
6% (5 critiques)
21% (16 critiques)
12% (9 critiques)
10% (8 critiques)
Votre avis sur The Assassination of Richard Nixon ?

78 critiques spectateurs

formula0ne1

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

4,0
Publiée le 04/03/2014
Un film simple mais bouleversant, dans lequel Sean Penn interprète magistralement un homme ordinaire tiraillé entre soif de reconnaissance, ses vertus d'honnêteté, mais aussi sa frustration, sa colère envers une société mercantile et égoïste, ses regrets. Cette ambivalence intérieure le conduit peu à peu à la folie, parfaitement illustrée par la dernière scène du film. Les réflexions multiples du personnage autour du travail, du racisme ou de la famille interrogent forcément chacun d'entre nous.
14caen

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 085 critiques

5,0
Publiée le 03/10/2009
Un film sublime. Sean Penn prouve une fois de plus qu'il est un grand acteur.
Terrence A

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 131 critiques

2,5
Publiée le 28/10/2004
Sean Penn prouve qu' il est actuellement l' un des meilleurs acteurs américains. Il porte à lui seul ce film sombre et émouvant...
AMCHI

Suivre son activité 188 abonnés Lire ses 5 571 critiques

3,5
Publiée le 18/05/2017
The Assassination of Richard Nixon est tout à fait le type de bon film intéressant mais auquel il manque quelque chose pour devenir une vraie réussite. Nils Mueller n'est pas un réalisateur très prolifique mais avec ce film il parvient sans peine à réaliser pas tout à fait un indispensable mais tout de même un film qui vaut le coup d’œil. L'ambiance et l'histoire ne sont pas gaies en plus c'est une histoire vraie (avant le film je n'avais pour ma part jamais entendu parler de Samuel Byck) se passant en 1974 pourtant son sujet trouve encore un écho de nos jours avec son personnage troublé et écœuré par la société considérant qu'elle brise plus les hommes qu'elle ne les sauve, salarié il se voit comme un nouveau esclave de plus il vient de divorcer. Tous ses éléments et son mental fragile font de lui un paranoïaque qui va sombrer dans une dépression le menant à commettre un attentat qui consiste à détourner un avion de ligne et le faire crasher sur la Maison Blanche. Sean Penn rend bien la tristesse et le désespoir de Samuel Byck pour lequel finalement on a plus de pitié que de haine car tout le monde peut se retrouver en lui. Si The Assassination of Richard Nixon n'a pas la force d'un Taxi Driver il n'en reste pas moins un bon film dont on peut regretter que la dernière demi-heure soit moins prenante que la 1ère heure en tout cas je rappelle qu'avant de le voir c'est un film sombre et pessimiste.
ManoCornuta

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 665 critiques

2,5
Publiée le 04/12/2016
Le sujet du film aurait mérité un autre titre moins tapageur: il s'agit plus ici de la déliquescence morale d'un homme voyant sa vie s’écrouler en morceaux et cherchant un exutoire, que d'une critique politique comme l'on aurait pu le supposer. Le film est profondément pessimiste, avec sa vision du monde du travail voué au profit et son personnage central de plus en plus perdu (impeccable Sean Penn). Cela étant, la réalisation est franchement molle, il y a peu de dialogues mémorables et l'on sent le film glisser doucement vers une impasse (ce qui arrive effectivement) dans un final abrupte et sans surprise. Quelque part, il y manque un peu de folie et de douleur pour transcender le sujet.
Fabien S.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 804 critiques

4,0
Publiée le 22/11/2016
Un bon drame psychologique. Sean Penn incarne un antihéros. Don Cheadle interprète un garagiste. Naomi Watts joue la femme divorcée du personnage central du film. Un bon petit thriller. Un très bon huis clos .
Cyril J.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 613 critiques

3,5
Publiée le 03/04/2016
Il est sensible, idéaliste, faible, intègre, possessif, éternel désolé, défausse chroniquement ses responsabilités, l’archétype de la victime condamnée à être piétinée par un système basé sur l’amoralité, l’argent, la combativité, la superficialité et l’esclavage consenti. Constamment recroquevillé, il ne tolère pas le mensonge, l’escroquerie mercantile, l’écrasement admis des Noirs, des pauvres, des femmes, mais n’ose rien. Un tel profil se prête au cercle vicieux comportemental qui fait que ce monde le plongera impitoyablement dans la spirale de l’échec permanent, de l’humiliation et de l’isolement. Ratage et reniement de sa famille et de sa femme, auxquelles il s’acharne à supplier un peu d’attention, désastre évident dans sa vie de vendeur, échec de ses projets professionnels pourtant purs et novateurs, revers dans sa seule amitié qui préfère évidement ne pas se noyer avec lui. On assiste à la détresse, à la désespérance progressive et à l’inéluctable pétage de plomb d’une victime d’un monde qu’il personnifie au président Richard Nixon. Libre interprétation de la vie de Samuel Byck avant qu’il ne commette une tentative de détournement d’avion en 1974 dans le but de le faire s’écraser sur la Maison-Blanche pour tuer Nixon. Sean Penn est une fois de plus scotchant, une fois de plus métamorphosé en un personnage encore différent, pathétique et puissant d’émotion, une fois de plus l’un des meilleurs acteurs du monde.
Akamaru

Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 334 critiques

2,0
Publiée le 29/07/2013
"The Assassination of Richard Nixon"(2004)est un film froid et désespéré,qui renvoie(à son petit niveau) au "Taxi Driver" de Scorsese. Sean Penn incarne un loser sans envergure,typique de l'Amérique désenchantée du Watergate. Escroc pathétique qui s'enfonce de plus en plus dans ses névroses et ses hallucinations. Vers la fin,la réalité rejoint la fiction. Mais avant cela,il faut se coltiner un film languissant,traînant la patte,et chiche en suspense qui aurait pourtant été adéquat.
danna2509

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 231 critiques

3,5
Publiée le 14/08/2012
Ce film vaut pour la performance de Sean Penn. Le personnage m'a fait penser au héros de White Lightenin', qui est, lui aussi, profondément un problème pour lui même et qui va le devenir pour les autres. Tout semble insurmontable à cet individu simplement pas fait pour ce monde. C'est triste et touchant à la fois. Si ça n'était que ça, ça irait. On suivrait les méandres de ce personnage en se demandant "bon, comment ça va finir tout ça", on prendrait une tisane et au lit...mais Niels Muller en choisissant Sean Penn pour incarner son personnage principal joue à fond la carte de l'identification et ça marche. ET c'est bien là le problème, car ce personnage est un médiocre des plus irritant voire un individu absolument insupportable. J'étais très mal à l'aise durant tout le film, il faut dire qu'on peut reconnaitre en ce pauvre type une partie de nous même, dans sa révolte silencieuse, sa réflexion sur le monde (même si elle est simpliste), sa solitude, ses échecs amoureux....Tout est problématique chez lui, son travail, son patron, "son" amitié, son amour, ses projets pathétiques, désespérément pathétiques...Et on assiste à sa chute tout en sachant qu'il ne peut en être autrement avec l'impression malsaine que c'est presque "bien fait pour lui". Jusqu'à ce que tout bascule dans une néantisation qui serait simplement minable, à l'image de ce personnage paradoxalement tellement touchant, si elle n'était pas tragique. Attention, ce film est le miroir immonde de ce que chacun d'entre nous peut devenir si l'on y prend pas garde. A voir.
Clément Da Costa

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2012
Tout d'abord, je ne comprends pas pourquoi une note si faible est attribuée à cet excellent film. Il mérite bien plus que 3.2. Je mets cependant 5 étoiles non pas pour remonter la note, mais car j'ai réellement apprécié ce film. Je n'en avais jamais entendu parler, je l'ai emprunté par hasard au videoclub du coin. Je m'attendais à un film d'action intense, une sorte de thriller, mêlant le scandale du Watergate. Mais au final, rien de cela ! J'ai juste vu un des meilleurs drames qui m'ait été permis de voir. Tout d'abord Sean Penn signe une de ses plus belles performances, son personnage est des plus attachants, j'ai vraiment eu pitié pour personnage, une envie de le secourir dans son malheur, de le réconforter. Sam donne vraiment une envie de pleurer de tristesse. Deuxièmement, l'histoire dans sa globalité fait preuve d'une extraordinaire poésie, celle des plaisirs simples de la vie, que Samuel Bicke n'arrive cependant pas à atteindre : avoir une femme qui l'aime, un foyer, des enfants qui l'aiment. Mais c'est aussi une critique de la société actuelle, et des dangers qu'elle produit, par exemple celui de créer des indignés, qui par nature sont des individus instables, qui sont susceptibles d'aller "trop loin". Le film critique également un autre aspect de la société, celui du capitalisme, de la transformation des individus en bêtes à vendre, ce qui anéantit leur dignité, ce qui est démontré lorsque spoiler: Sam est contraint de se couper sa chère moustache. La fin du film est décidément tragique, et spoiler: on ne s'attend pas du tout à la réaction de Sam. En résumé ce film est très poignant, immensément émotionnel. Un film qui mérite d'être plus connu.
stillpop

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 442 critiques

3,0
Publiée le 21/10/2011
Pour déprimer toute la semaine, voici l'arme absolue. En dehors de l'aspect Nostradamien des intentions anti-présidentielles de l'anti héros, particulièrement savoureux dans le cas d'une histoire vraie, c'est le discours du looser qui met le bourdon. L'histoire d'un adulescent pas très mûr, mais déjà séparé de sa (si belle) femme et père de 3 enfants, qui se raccroche à un idéal de logique et de droiture. Qui se heurte à la médiocrité millénaire de l'humanité. Mais aussi à la nostalgie d'une Amérique où le travail manuel suffisait avant la domination de l'argent comme monnaie "virtuelle" d'échange. Le problème, c'est que ce rebelle ne vaut pas mieux que les monstres qu'il côtoient, il n'en a en tout cas pas l'étoffe d'un redresseur de tort, et la scène du chien est sans doute la pire du film, contrairement à la fin, si facile à imaginer. Le plus intéressant, c'est quand le film montre que personne n'a rien fait, en parfaits égoïstes, pour le comprendre ou le remettre sur les rails de la grande hypocrisie sociale salariée. C'est sans doute le plus dur message à supporter dans ce film, comme personne n'a le temps ou le courage de s'occuper des autres, ce type de débordements sera de plus en plus fréquent, et ce n'est pas l'actualité (hors terrorisme) qui semble montrer le contraire. Sean Penn est parfait, dans un rôle de looser révolté, et surtout dans l'expression d'une fragilité qui ne correspond pas à son physique.
logan morpheus

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 331 critiques

1,0
Publiée le 23/12/2010
Du fait d'une réalisation soignée et d'un jeu d'acteurs impeccable (Sean Penn a l'air plus vrai que nature) on peut être séduit par ce film à la double narration linéaire jouant sur les truismes psychologiques et larmoyants d'un anti-héros en perdition et qui ne possède pas grand chose: La scène du bar vaut, par exemple, tous les classiques... A mettre en parallèle avec ces nombreux films ou thèses sur l'assassinat de Kennedy démentant toute théorie de complot, de balle magique ou toute contre-théorie à la commission officielle Warren. Mais alors pourquoi les archives sont-ils légalement bloquées jusqu'en 2040 ?
hana h.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0
Publiée le 27/11/2010
comment dire, un personnage dérangeant à la limite du pathétique mais interprété d'une manière sublime, chapeau bat.....
Pascal37

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 3 000 critiques

4,0
Publiée le 08/09/2010
Le Maestro, ici, c'est Sean Penn ! Quelle prestation ! Un seul (gros) regret : trop court (1h30). A voir absolument (Tiré d'histoires vraies).
Julien D

Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 3 454 critiques

3,5
Publiée le 12/04/2010
Cette histoire librement inspiré du parcours d’un homme ayant vainement cherché, en 1976, à commettre un attentat suicide contre le président Nixon nous donne une image effrayant du parcours psychologique de cette victime de la société parfaitement interprété par un Sean Penn particulièrement émouvant grâce à l’humanité qu’il donne à son rôle. En le faisant apparaitre dans un premier comme un individu effacé, ce qui est parfaitement rendu par la mise en scène qui le présente toujours décentré, se faisant continuellement écrasé par son entourage lui reprochant son honnêteté et de sa naïveté, le réalisateur parvient à installer chez le spectateur une empathie et une certaine pitié pour son personnage. La colère névrotique envers l’autorité politico-économique vers laquelle le plonge lentement son quotidien tragique semble ainsi parfaitement justifiée et presque pardonnable. Les abus d’une société capitaliste et individualiste sont dès lors assimilés à une source légitime de comportements meurtriers, voire terroristes, faisant de ce film une peinture glaçante et violement dénonciatrice du système américain.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top