Notez des films
Mon AlloCiné
    Drôle de drame
    note moyenne
    3,4
    410 notes dont 43 critiques
    répartition des 43 critiques par note
    12 critiques
    14 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Drôle de drame ?

    43 critiques spectateurs

    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2013
    Des situations drôles mais on sourit plus qu'on ne rit pendant le film. Cela ressemble a un vaudeville assez noir avec de belles répliques, la dernière partie est beaucoup plus délirante (les scènes ou Michel Simon est ivre sont marrantes). Tout le monde est manipulé la police, la foule et aussi les protagonistes principaux.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 828 critiques

    4,0
    Publiée le 27 février 2016
    Un film gentiment délirant aux savoureux dialogues écrits par Prévert, dont la cultissime réplique "Moi j'ai dit bizarre, comme c'est bizarre". L'ensemble est amusant sans être hilarant et laissera indifférent ceux qui s'attendent à une franche partie de rigolade.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 040 critiques

    4,5
    Publiée le 6 avril 2015
    Marcel Carné nous offre avec Drôle de drame une heure trente d'un bonheur absolu. Portée par des dialogues signés Jacques Prévert – dont la célèbre réplique "Bizarre, j'ai dit bizarre ? Comme c'est bizarre" – cette comédie se moque à la fois des Anglais, des bourgeois, du peuple, des policiers, des médias, des puritains... dans un savoureux mélange des genres et une grande liberté. Michel Simon, Louis Jouvet et Jean-Louis Barrault sont géniaux. Excellent.
    aaber
    aaber

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 369 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2007
    Au repas :"Vous avez dit bizarre, bizarre... Comme c'est étrange !" Un peu plus loin, le repas continuant : "Vous avez dit bizarre, bizarre... Comme c'est bizarre !" Excellentissime Jouvet en pasteur qui va semer la zizanie chez son cousin en le rendant responsable d'un meurtre qui n'a jamais été commis ! Jouvet, le pasteur, inquisiteur en puissance, en kilt écossais et lunettes de soleil, un monument ! Simon, le botaniste, féru de mimosas, écrivain sous pseudo de romans policiers, un autre momument ! Les dialogues de Prévert au service de ces deux monstres font mouche ! Un très grand film de Carné, avec un Jean-Louis Barrault naissant ! A voir et à revoir !
    Chesterfield39
    Chesterfield39

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 63 critiques

    5,0
    Publiée le 29 janvier 2013
    Ce film est juste extraordinaire Un des meilleurs jamais réalisé
    bellini 2
    bellini 2

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 81 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mars 2015
    La conduite des personnages est toujours parfaitement logique: l"évêque veut retrouver une photographie compromettante, le tueur de bouchers les tuent parce que lui aime les animaux, l'amoureux des mimosas écrit un manuel pour assassiner les hommes, la foule veut lyncher le tueur...et l'ensemble est complètement loufoque. La raison absolue , c'est la déraison, l'absurde. Des répliques inoubliables: "bizarre, bizarre...." mais aussi "elle ne pensait qu'à paraître, alors je l'ai fait disparaître"... Film rare, unique en son genre, hélas, et avec de merveilleux acteurs. En plus de très beaux décors, volontairement artificiels et caricaturaux, comme les vêtements des personnages.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 mars 2018
    Mon avis-- Une merveilleuse comédie de Marcel Carné, avec un scénario signé Jacques Prévert. En plus d'une réalisation irréprochable, le casting quant à lui, a été aussi exceptionnel avec le merveilleux" Louis Jouvet ", l'excellente" Françoise Rosay" l'inoubliable" Michel Simon " et l'extraordinaire" Jean-Louis Barrault ", l'ensemble est génialissime. PS: Adaptation de Jacques Prévert (scénario et des dialogues) du roman His First Offence de l'auteur britannique Joseph Storer Clouston, c'est dans cette comédie que l'on peut entendre la réplique culte de Louis Jouvet : « —Moi, j’ai dit bizarre… bizarre . Comme c’est étrange... Pourquoi aurais-je dit bizarre… bizarre… —Je vous assure, cher cousin, que vous avez dit bizarre. —Moi, j’ai dit bizarre . Comme c'est bizarre... »
    herbert1980
    herbert1980

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 110 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2012
    Suite de quiproquos assez hilarants. Les acteurs s'amusent autant que les spectateurs, mention spéciale à Jouvet drôlissime. Je l'ai vue à la TV, malheureusement la qualité du son était exécrable jusqu'à rendre quasi inaudibles certains dialogues, c'est le seul défaut de cette savoureuse comédie.
    adrifunes
    adrifunes

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juin 2008
    une histoire qui s'enchaine vraiment très bien un super travaille de recherche. on trouve d'excellent acteurs ( jouvet et simon ) mais certains reste dans un jeu moyen.ce qui est dommage car le dialogue de ce film est très bien écrit.
    Irwin Molyneux
    Irwin Molyneux

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juillet 2010
    Un chef-d'oeuvre ! Le travail de Michel Simon particulièrement est excellent et la poésie de Prévert trouve ici sans doute sa plus parfaite expression.
    rcober
    rcober

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 27 octobre 2008
    tout est bon: acteurs, dramaturgie, dialogues...
    teofoot29
    teofoot29

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 648 critiques

    2,5
    Publiée le 23 août 2010
    Un film culte, signé du duo Carné/Prévert à qui l'on doit déjà de très grandes oeuvres tels que "les enfants du paradis" ou "le quai des brumes". Cette comédie fonctionne en particulier grâce à ses dialogues vraiment humouristiques comme le désormais culte dialogue entre Michel Simon et Louis Jouvet : (- C'est bizarre... - Qu'est-ce qui est bizarre ? - Pardon ? - Hé bien, vous regardiez votre couteau et vous avez dit "bizarre". - Moi j'ai dit "bizarre" ? - Oui vous avez dit "bizarre". - Comme c'est étrange... - Je vous assure que vous avez dit "bizarre" ! - J'ai dit "bizarre" ?... C'est bizarre... ) Et oui ! Prévert est un maître dialoguiste et ceci n'était qu'un petit exemple de rien du tout (et pourtant culte) de son talent. Dans drôle de drame, les personnages ont chacun une personnalité différente et farfelue, on peut se plaire à analyser le travail des comédiens qui les interprêtent, Louis Jouvet est en particulier bon à être écouté et regardé, on pourra alors mieux considérer ce film comme du théâtre filmé. Ce que je n'ai "pas trop" aimé dans le long métrage de Carné, c'est que le scénario est tellement grotesque (c'est le but en même temps) que je n'ai pas réussi à le cerner, à le pénétrer, à m'identifier ou me fixer à quelque chose ou quelqu'un, cela fait que je suis resté en spectateur ( Voyez vous ce que je veux dire ?). Cela est-il, je pense que j'ai trop pris le film dans les premiers degrés, vous serez avertis si vous le voyez prochainement! C'est un film que je reverrai bien, notamment pour la "partition" de Jacques Prévert. A voir.
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    2,5
    Publiée le 7 avril 2015
    Considéré comme un grand classique du cinéma français, il fût descendu par la critique et les spectateurs à sa sortie. Ce second film du très talentueux Carné est une répétition de ce qui fera son chef d’œuvre absolu : « Les enfants du paradis ». Toujours est-il que 80 ans après, je vais me ranger de l’avis des contemporains. Si le démarrage du scénario est très bien ficelé avec une première scène marquante lors du prêche de l’évêque Bedford. Ubuesque à souhait, Carné en profite pour mettre en place une intrigue attractive et une grande partie des personnages majeurs. Par la suite, l’enchainement des situations cocasses nous font complètement décrocher du film ; la fuite du couple Molyneux alors qu’il n’a rien à se reprocher. C’est peut être le réalisme poétique qui me laisse pantois. Ensuite, le casting est de très haut niveau mais issu du théâtre et du cabaret. Adapté pour « Les enfants du Paradis », car il traite du milieu théâtral ; ici, le sur jeu daté est difficilement supportable durant 1h45 : le jeu très pantomime de Barrault, les femmes qui ont leur vapeur, l’ivresse de Simon… Reste le personnage de l’évêque Bedford conçu par Louis Jouvet ; à chaque apparition, il est délectable, tantôt Nosferatu, tantôt Inquisiteur… La mise en scène de Carné est très riche et l’éclairage du noir et blanc intrigant. Prévert offre aussi de beaux échanges comme le célébrissime « Bizarre, bizarre comme c’est étrange… » ; mais on est encore trop dans du théâtre. A voir pour quelques beaux numéros d’acteur et une mise en place astucieuse et souvent drôle
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 765 critiques

    3,5
    Publiée le 2 novembre 2012
    Classique du tandem Carné-Prévert à l'humour dévastateur du burlesque de l'absurde.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 440 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mai 2007
    "a force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver". Il convient donc d'être prudent dans cette critique. Les films dont le ressort est le comique de situation se divisent en deux catégories: ceux que l'on revoit avec autant de plaisir à intervalle régulier, et ceux dont les effets sont épuisés en une vision. Drôle de drame appartient malheureusement à cette seconde catégorie. Au second passage, seul le talent de Jouvet et de Simon évite l'ennui.Les "gimmicks" perdent leur effet (bizarre, bizarre - Michel Simon et ses fleurs carnivores, etc.), et ce qui amusait paraît maintenant pesant. Reste un dialogue souvent brillant, un sens de l'absurde assez rare, dérivant sans doute du surréalisme, et l'absence de prétention de cet OVNI sans lendemain; commencera, après ce rodage du couple Carné-Prévert,la période du réalisme poétique. A consommer sans modération, mais une seule fois.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top