Mon AlloCiné
Caja negra
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Caja negra" et de son tournage !

Premier film

Caja Negra est le premier film du jeune réalisteur argentin Luis Ortega, 23 ans. "Caja Negra parle de la difficulté d'être avec d'autres individus, de la peur d'être seul; de la nécessité désespérée que nous avons tous de rompre un jour avec l'aliénation qui nous sépare du monde et des autres (...) , explique Ortega. Il parle de la mort que nous avons espérée sans en savoir plus et de la façon dont l'amour peut être transmis dans sa plénitude, sans effort ni mots, simplement en étant là. J'ai voulu montrer les explosions constantes de beauté que produit cette existence, ouvrant les boîtes noires et réunissant les âmes solitaires."

Des acteurs non professionnels

Luis Ortega a choisi pour son premier film des acteurs non professionnels. Il a rencontré Eduardo Couget (le père) dans un parc et a passé sept mois avec lui avant le tournage afin de le connaitre plus intimement. Quant à Dolores Fonzi (la fille), elle partageait un appartement avec Ortega. Un jour alors qu'il se promenait à la recherche d'une maison pour son film, une vieille dame l'a appellé de son balcon. C'était Eugenia Bassi, la future grand-mère de Caja negra.

La Boîte noire

La boîte noire dont parle Luis Ortega dans Caja Nagra est celle qui se trouve dans la tête des gens et qui les rend prisonnier d'eux-mêmes. Afin de préparer psychologiquement Eduardo Couget (qui joue le rôle du père), Ortega a construit une grosse boîte noire avec un trou (afin que la caméra puisse voir à l'interieur) dans laquelle il a mis l'acteur avec une cassette de Metal Machine Music de Lou Reed.

Un film de non-dits

Caja nagra est basé sur des scènes qui se terminent au moment où les personnages entament un dialogue. Un parti-pris expliqué par le réalisateur : Je voulais exprimer ces moments de vide, inconfortables, dérangeants, pendant lesquels on se sent obligés de parler, d'éviter les fantômes du silence. Mais en réalité, quand in se tait pendant cinq minutes, on commence à voir arriver une certaine vérité de l'instant présent.

Une famille surdouée

Pour son premier film, Luis Ortega a été non seulement réalisateur mais également scénariste et directeur de la photographie. Agé de seulement 23 ans, ce jeune réalisateur argentin vient d'une famille d'artistes : son père Palito Ortega est un célèbre chanteur argentin, réalisateur, acteur et compositeur, sa soeur Julieta Ortega et sa mère Evangelina Salazar actrices et son frère Emanuel Ortega compositeur.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Destroyer (2018)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • La Grande Aventure Lego 2 (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Chute de l’Empire américain (2018)
  • Paradise Beach (2018)
  • Vice (2018)
  • La Mule (2018)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
  • Une intime conviction (2017)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
Back to Top