Mon AlloCiné
Narco
Note moyenne
3,2
21 titres de presse
  • Ciné Live
  • Studio Magazine
  • Paris Match
  • Première
  • Rock & Folk
  • Rolling Stone
  • Aden
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Le Point
  • L'Express
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • Télé 7 Jours
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Zurban
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

Ciné Live

par Sandra Benedetti

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Paris Match

par Alain Spira

Ce premier film n'est, bien sûr, pas exempt de quelques maladresses, mais il y a une chose que Narco ne risque pas de vous faire, c'est de vous endormir !

Première

par Nicolas Schaller

Au sein de ce premier long à la mise en scène ludique, les acteurs s'en donnent à coeur joie. Si Poelvoorde excelle dans son registre (trop) habituel de con pathétique, les deux Guillaume, eux, nous surprennent. Gallienne (...) ferait bien de déserter plus souvent la Comédie Française pour le ciné. Quant à Canet, très touchant, il s'endort comme personne. Et pas sur ses lauriers.

La critique complète est disponible sur le site Première

Rock & Folk

par Chritsophe Lemaire

Le film est un sommet de distraction absolue. Au mot Fin, un seul souhait germe dans la tête du spectateur: que le cinéma français balance définitivement Christian Clavier et Luc Besson au panier pour continuer dans cette voie.

Rolling Stone

par Sabine Gros La Faige

Un gros délire à l'esprit cartoonesque dans lequel Poelvoorde fait son show à coup de répliques calibrées pour devenir cultes. (...) Si on peut regretter l'essoufflement du film dans une seconde partie moins fantasque visuellement, le ton décalé et la drôlerie du casting l'emportent finalement.

Aden

par Philippe Piazzo

C'est parfois drôle, pas assez quand le scénario s'effondre, trop vaseux, avec des ressorts mécaniques quand on ne sait plus comment avancer (...). Toute l'énergie du film s'est ainsi concentrée dans l'envie d'une mise en scène efficace, cultivant la surprise et le second degré, bien décidée à convaincre le spectateur " à l'arraché ".

La critique complète est disponible sur le site Aden

Chronic'art.com

par Guillaume Loison

Avec son casting cinq étoile, la beauté à peine voilée de Canet (...) et sa foutraquerie pré-programmée, Narco en reste au simple produit étriqué pour vedettes pleines de bonne volonté.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Monde

par Jean-Luc Douin

Réalisé par deux cinéastes ayant fait leurs classes dans le clip et la pub, cet hommage à la culture Métal hurlant et à la série B américaine alterne clinquantes séquences hallucinatoires avec effets spéciaux et comédie façon pré-prime time TV. On se lasse vite, même si Benoît Poelvoorde est amusant en ringard se prenant pour Jean-Claude Van Damme, et Zabou Breitman très bien, comme toujours.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par La Rédaction

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Libération

par Bruno BAYON

Narco, au décousu narratif filant le thème de la "narcolepsie" ­ torpeur chronique qui affecte Gustave Klopp, (...) et la narration par sympathie ­, a de ces charmes buissonniers. A glaner en priorité, Benoît Poelvoorde.

MCinéma.com

par Camille Brun

Y a pas à dire, NARCO, premier long métrage de Tristan Aurouet et Gilles Lellouche, (...) est maîtrisé. A l'écran, on sent l'argent, le travail, la volonté de bien faire, le casting glamour jusqu'à la plus petite des apparitions. Pourtant, dès les premières minutes, on voit aussi que le charme n'agit pas vraiment. Même s'il y a effectivement des scènes amusantes, on ne rentre jamais tout à fait dans l'histoire, on ne s'attache pas aux personnages.

Studio Magazine

par Michel Rebichon

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Télé 7 Jours

par Gérard Lenne

Comédie improbable, traitée sur le mode outrancier.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Filmés d'un peu haut par Lellouche et Aurouet, qui finissent par pardonner aux personnages de ne pas être à la hauteur de leurs fantasmes pourtant médiocres. Les personnages, dont l'humanité était (...) hésitante, prennent alors leur essor: l'émotion est enfin au rendez-vous. Il est, hélas, l'heure de se réveiller.

Télérama

par Aurélien Ferenczi

Guillaume Canet, pas mal en ahuri, peine à habiter un scénario qui sent l'effort, et glisse inéluctablement vers le n'importe quoi pas drôle.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Zurban

par Olivier Pélisson

(...) ce premier long se distingue certes par un travail soigné sur l'image et l'ambiance, mais pêche par manque d'épaisseur. Le film s'essouffle comme un ballon de baudruche.

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

Narco pèche lui par son goût de l'épate et du calcul, en voulant à tout prix faire mouche avec des dialogues artificiellement acérés, en bombardant un récit de gimmicks assourdissants et de références ciné vaines (...).

Cahiers du Cinéma

par Emmanuel Burdeau

Premier long-métrage des clipmen Tristan Aurouet & Gilles Lelouche, Narco cumule à peu près tous les trucs et travers de ce que 2004 aura érigé en quasi-genre, le film franco-franchouille ressassant ad nauseam sa fascination des States.

Les Inrockuptibles

par Amélie Dubois

Une comédie pleine de fric au service d'un imaginaire limité.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top