Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Triomphe de la volonté
    note moyenne
    3,3
    46 notes dont 13 critiques
    répartition des 13 critiques par note
    6 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Le Triomphe de la volonté ?

    13 critiques spectateurs

    landeaulouis
    landeaulouis

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 11 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2008
    Certes, nous sommes dans le film de propagande par excellence: un chef-d'œuvre du genre! Quel talent! Il faut le situer dans le contexte de l'époque et ne pas se positionner en juge. Ne pas considérer les spectateurs allemands de l'époque comme des imbéciles prêts à tout gober. Le peupla allemand n'a pas en totalité adhérer à l'idéologie nazie. En revanche, il serait plutôt sain de nous demander comment fonctionne la propagande aujourd'hui et comment nous y sommes sensibles. Car, vous n'en doutez pas, le conditionnement des masses par les médias et le cinéma se poursuit encore; plus que jamais... LL
    ZOGAROK
    ZOGAROK

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 179 critiques

    5,0
    Publiée le 27 mars 2013
    Il s'agit d'un acte de foi : Le Triomphe de la Volonté est un baptême national-socialiste. Il vous édifie en écrasant votre jugement et vos lubies personnelles, tout en dopant votre élan vital ; vous ne vous évaporez pas, mais le flot de vos pensées est suspendu et canalisé ; et pour substitut, non pas une compensation, mais la voie réelle, la seule vers l'épanouissement : l'abandon fanatique à une entité qui, parce qu'elle est inscrite en vous et vous berce au-dehors, est le moyen de votre réalisation. (...) Lors de ces séquences déterminantes où il s'exprime devant la jeunesse, le ton est absolument désinhibé, l'autoritarisme le plus ample s'exhibe et se réclame dans toute sa grandiloquence.
    Ishiyama
    Ishiyama

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 10 décembre 2011
    Un très grand documentaire historique sur l’histoire du Reich du 20ème siècle. Parfaitement bien filmé nous montrant avec dévotion, les parades nazis parfaitement bien orchestrées. Certains plans et discours sont mémorables. Pour toutes personnes ayant une quelconque passion sur la seconde guerre mondiale et voulant enrichir ses connaissances sur l'époque de 33 – 39 en Allemagne, ce documentaire propagande et à regarder jusqu’au bout !
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 646 critiques

    2,5
    Publiée le 9 novembre 2012
    « Triumph des Willens » n’est ni plus ni moins qu’un film de propagande de 1935 en faveur du NSDAP et de son chef principal : Adolf Hitler. Ici, pas de narration abrutissante comme il est commun d’en entendre dans ce genre de film mais seulement des discours, des cris de foules et de la musique (des marches prussiennes en général). Cela donne presque l’impression d’être un spectateur direct de ces grands évènements du début des années 30. Les images, elles, se limitent principalement à des discours et des défilés militaires ce qui rend le long métrage répétitif et ennuyeux à la longue. « Trumph des Willens » apporte le message classique que l’on peut attendre d’un tel film : renaissance d’une Allemagne affaiblie par la première guerre mondiale et par le traité de Versailles. Plus qu’un quelconque intérêt cinématographique, ce « Trumph des Willens » présente un grand intérêt historique en tant que témoignage du passé et de l’enthousiasme populaire pour le national-socialisme. Même encore aujourd’hui, ce documentaire demeure impressionnant.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 941 abonnés Lire ses 2 636 critiques

    3,5
    Publiée le 10 novembre 2013
    Je crois que je préfère les films de propagande de Riefenstahl à ses autres films. J'avais vraiment adoré les dieux du stade, surtout la première partie, mais le triomphe de la volonté n'est pas en reste. Et je pense qu'il est moins dangereux aujourd'hui, avec le recul historique, de dire du bien des films de Riefenstahl, car ils méritent que l'on en dise du bien, plutôt que l'on dise du bien d'un blockbuster américain où la propagande et la désinformation sera tout aussi présente, sauf que plus personne n'est nazi aujourd'hui (à part dans les caves, mais après tout, c'est leur droit, ils font ce qu'ils veulent) mais le lavage de cerveau pro américain qui contamine la France et le monde avec une vitesse folle est bien là. Certains me rétorqueront que c'est moins grave les USA que l'Allemagne Nazie, je répondrai que c'est une question de point de vue. Bref, j'ai craché sur les USA, je vais pouvoir parler du film. C'est rare de voir un film qui associe si bien fond et forme, toutes les idées du nazisme et d'Hitler, ses idées de grandeur, etc passent par la mise en scène et c'est juste impressionnant et sublime. C'était déjà le cas dans les Dieux du Stade (enfin il est sorti après, mais je l'ai vu avant). Et dans ces deux films on parle d'un truc qui ne m'intéresse absolument pas : les défilés militaires et le sport, bien que j'eusse du respect pour les sportifs, les vrais. Et Riefenstahl va réussir à m'y intéresser, si ce n'est pas merveilleux ? Elle a un savoir de la grandeur, de la splendeur, c'est franchement épatant. Voir pendant presque deux heures des discours, des défilés qui se répètent, mais sans jamais être deux fois filmés de la même façon, c'est assez excellent. Et quelque part si on parvient à oublier le contexte politique, cette idée d'une grande nation en Europe, forcément ça devrait faire vibrer tous les européens, ces relents d'Empire Romain, avec les aigles qui sont brandis à bout de bras, ces troupes bien alignées, bien rangées. Quelque part la propagande de ce film fonctionne toujours, Hitler est montré comme quelqu'un qui sait ce qu'il veut, mais qui sait être rassurant, bienveillant, on le voit même sourire et il fait une démonstration de force, d'ordre. L'ordre c'est forcément rassurant. Dommage quelque part que le film se trouve accompagné de bêtes marches militaires sans intérêt, ça ne rend pas hommage à la mise en scène et c'est aussi subtil qu'une musique d'Hanz Zimmer. Après je dois avouer que vers la fin ça commence un peu à faire long, contrairement aux dieux du stade où j'en redemandais, sans doute car il y a quand même plus de variations dans les épreuves des JO que dans un défilé militaire. L'idéologie qui se dégage du film, faite d'ordre, de nation, tout ce que j'exècre (je simplifie, c'est pas le propos) je me dis que ce n'est pas si mal pour guider les faibles. Du moins je comprends que l'on puisse tomber là-dedans. Ce film ne doit pas rester qu'un simple témoignage historique, il est bien plus que ça, dans toute sa grandeur et son côté éminemment pompeux.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2011
    Rainer Maria Rilke a écrit : " Le Beau n'est que le commencement de l'Horreur "... Et Leni Riefenstahl a réalisé Le Triomphe de la Volonté, film documentaire sur l'avènement du IIIeme Reich. Une oeuvre folle qui impose aujourd'hui d'elle-même ses propres limites : celles d'avoir été produite au service de la propagande nazie, d'avoir glorifié le peuple allemand alors en plein aveuglement national-socialiste et d'avoir humanisé avec un soin maladif la figure d'Adolf Hitler. Difficile de prendre le film de Riefenstahl pour autre chose que ce qu'il est : une machine de guerre excécrable à l'image de son discours. Visuellement impressionnant et d'une rare modernité pour l'époque, Le Triomphe de la Volonté retranscrit parfaitement l'esprit disciplinaire revendiqué par le Führer par le biais d'une réalisation colossale, d'un cadrage sublimant chaque visage et chaque défilé, d'une musique impériale et dangereusement grandiose. Le fossé séparant la splendeur formelle et l'abjection du contenu est gigantesque... Mais l'Histoire ne s'est pas construite sur des parties de poker. Ce sont souvent les plus idéalistes qui se sont avérés les plus monstrueux, ceux qui ont aspiré à un monde parfait, sans failles et pur, développant méticuleusement leur " combat " d'une forteresse jusqu'aux camps en passant par les champs de bataille, entraînant dans leur folie des dizaines de milliers d'hommes et de femmes. Le Triomphe de la Volonté s'agit d'un grand pas pour la barbarie, d'un film horriblement beau. Une oeuvre d'Art.
    Zordorf
    Zordorf

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 23 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juillet 2013
    Je me permet de mettre la note maximale à ce film propagande en raison de son caractère historique qui nous montre une autre facette du national-socialisme. En effet, c'est l'un des seuls films de l'histoire à nous montrer avec une pareille dévotion le vrai visage du nazisme. Ce film dépeint les mœurs de la société allemande pendant le sixième congrès de nuremberg de 1934. On y voit une foule heureuse, un chef proche de son peuple adulé par une masse compacte d'allemand criant son nom avec force. On y voit la puissance rhétorique d'Hitler qui par le biais de son implacable gestuelle use d'une démagogie digne des plus grands populiste pour galvaniser la foule en liesse. Dans ces discours enflammés, ambigu, le vrai visage du nazisme se dévoile. Il cherche coûte que coûte à amadouer la foule, à avoir son approbation totale, à légitimer son pouvoir. Il feint sa haine du juif pour prendre à parti les allemands les plus modérés frappés par l'indéniable beauté des lieux et par les discours grandiloquents du chef. Les parades militaire parfaitement chorégraphiées reflètent la force du régime. Un documentaire malheureusement introuvable aujourd'hui, qui nous montre implicitement ce qu'est le fanatisme et la démagogie. Mais rappelons que le jour de sa sortie en Allemagne dans les salles de cinéma, ''le triomphe de la volonté'' avait une tout autre portée morale : celle de conforter et de valoriser le pouvoir d'Adolf Hitler. Comme l'a si bien dit la réalisatrice Leni Riefenstahl, auteure également du documentaire ''Les Dieux du stade'' : " à l'époque, on croyait encore à quelque chose de beau''. On comprend après ces mots que la démagogie nazi a bien portée ses fruits.
    Tom H.
    Tom H.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 59 critiques

    5,0
    Publiée le 23 janvier 2014
    Un documentaire de propagande nazie très chouette à voir, pour l'époque c'est tout de même du jamais vu, les plans, les angles, les prises de vues, le montage, le rythme, la subtilité du film. C'est avec ce genre de films qu'on se rend compte à quel point le cinéma peut avoir un réel impact de propagande politique sur les profanes écervelés. Un chef-d’œuvre du documentaire, tristement célèbre, ça oui.
    Tutur78560
    Tutur78560

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2011
    Super documentaire sur le national socialisme . Images unique, Leni montre bien l'engouement de l'époque. La volonté triomphe !
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 579 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juin 2010
    Au service de l'idéologie la plus diabolique et la plus écoeurante de tous les temps, "Le Triomphe de la volonté" est sans conteste le film de propagande le plus efficace jamais réalisé. Les ficelles sont tellement grossières que l'on peut avoir un regard melé d'ironie, surtout quand Hitler dit qu'il n'y a aucune dissension avec les SA peu de temps après en avoir fait assassiner lors de la "Nuit des Longs Couteaux" ou encore lorsqu'il parle de pacifisme, et de tristesse quand on voit que chaque visage de cette foule immense est baigné de fanatisme. Mais la technique impeccable et la composition quasi-géométrique des plans et des mouvements de caméras de la réalisatrice Leni Riefenstahl rendent ses images de cette suite de discours et de défilés militaires interminables percurtantes et marquantes qu'on les garde en tête bien après la vision du film. "Le Triomphe de la volonté" est la preuve définitive que le cinéma peut-être un outil de propagande très redoutable.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 2 084 critiques

    3,5
    Publiée le 20 décembre 2013
    "Triumph des Willens" est l'un des plus célèbres films de propagande jamais tournés. Commandé par Hitler en personne (ce que le générique vante d'ailleurs), ce documentaire évoque le congrès du NSDAP de 1934, à Nuremberg, où Hilter, des dirigeants du parti, et des dizaines de milliers d'endoctrinés étaient présents. Il est clair que les propos et idéologie nazies véhiculées par le film sont répugnantes. Mais au-delà de tout ceci, l'ensemble a deux intérêt majeurs. D'abord, un intérêt historique. On y voit l'état d'esprit d'une partie de la population Allemande, qui apparait ci comme fanatique. Humiliée et mise à genoux par le traité de Versailles, elle voit en Hitler un sauveur potentiel, et une opportunité de renaître. Les discours agressifs et hypocrites du Führer font aussi partie de l'Histoire du pays. Ensuite, le film dispose de qualités cinématographiques très notables. Dotée d'un budget conséquent, Leni Riefenstahl a pu bénéficier de centaines de point de vue différents. En résulte un montage très riche, parfaitement découpé. On remarque également des images impressionnantes (contre-plongées, plongées, mais aussi beaucoup de dynamisme peu fréquent à l'époque), qui exploitent très bien la foule en liesse présente sur place. Au final, si le film est dégoûtant sur le fond, il demeure sur la forme moderne et efficace pour son temps, et constitue un incontournable pour les amateurs d'Histoire.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 86 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2018
    Comment noter un tel film ? Film à ne surtout pas regarder de manière candide. Il ne devrait être visionné qu'à partir d'un certain âge. C'est même indécent la facilité avec laquelle on peut le trouver. Il faut être conscient que l'on regarde un film nazi bien propagandiste, même si cet aspect-là n'est pas très subtil. Le film d'ailleurs annonce la couleur dès le début en annonçant qu'il a été commandé par le Führer lui-même. Après, il faut être honnête, le film est franchement ennuyeux. Il s'agit principalement de parades militaires étalées tout le long du film. Au bout de cinq minutes, on a vite fait le tour. Film qui peut intéressé les férus d'Histoire, pour comprendre ce à quoi peut ressembler les outils de propagande qui étaient utilisés dans les années, mais en-dehors de ça, il n'y a pas grand-chose.
    Louis R.
    Louis R.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 128 critiques

    4,0
    Publiée le 27 novembre 2012
    Tous les films sur la deuxième guerre mondiale qui ont suivi, La Chute en première ligne, n'arrivent pas à la cheville de ce documentaire lorsqu'il s'agit de transmettre la fascination pour le fascisme hitlérien qui habitait les Allemands de l'époque.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top