Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les Enfants de la colère
Note moyenne
2,5
6 titres de presse
  • Aden
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Le Monde
  • Libération
  • MCinéma.com

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

6 critiques presse

Aden

par Philippe Piazzo

Dommage que l'histoire de cet embrigadement n'évite pas toujours les raccourcis un peu attendus (...). Au-delà de cette faille, reste une histoire forte d'amitié, qui, si elle vire un peu au mélo à la fin, n'en est pas moins émouvante.

La critique complète est disponible sur le site Aden

TéléCinéObs

par Bernard Achour

Un foufroyant antidote à la malicieuse nostalgie véhiculée par "Good bye Lenin !" (...)

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Aurélien Ferenczi

Une analyse plus fouillée, une psychologie moins sommaire n'auraient pas nui.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Aussi convenu dans sa mise en scène du romanesque que du politique, ce film, qui se veut spectaculairement utile, se révèle inutilement spectaculaire. La séduction nazie y semble - selon une interprétation causale à bon compte qui est précisément celle du révisionnisme - historiquement fondée, à quarante ans de distance, par la réaction au totalitarisme rouge.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Libération

par Odile Benyahia-Kouider

Passons sur les Enfants de la colère, qui aborde avec peu de distance l'incarcération de deux jeunes Allemands de l'ex-RDA qui ratent leur fuite vers l'ouest. Du viol des prisonniers à l'entrée chez les néonazis, rien ne nous est épargné.

MCinéma.com

par Camille Brun

LES ENFANTS DE LA COLERE se place d'emblée comme le pendant sombre et négatif du beau GOOD BYE LENIN !. On est donc a priori conquis... Malheureusement, le premier film de Winfried Bonengel ne tient pas vraiment ses promesses. S'il nous attache efficacement à ses héros, deux loosers en rébellion contre le régime faute de mieux à faire, il ne parvient pas, à cause d'une mise en scène trop légère, à nous faire comprendre et suivre l'évolution psychologique qui les mène au néonazisme.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top