Mon AlloCiné
    Old Boy
    Note moyenne
    4,0
    28 titres de presse
    • Aden
    • aVoir-aLire.com
    • Cinéastes
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Parisien
    • L'Express
    • L'Humanité
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Studio Magazine
    • Synopsis
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Ciné Live
    • Elle
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Première
    • Zurban
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Le Point
    • Télérama
    • The Hollywood Reporter
    • Chronic'art.com
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    28 critiques presse

    Aden

    par La rédaction

    Humour, violence, étourdissant brio technique : on est dans la lignée de Tarantino, de De Palma, de Fincher. Avec un trio d'acteurs très chaud, parmi lesquels l'incroyable Choi Min-sik (le prisonnier hirsute), le héros principal d'Ivre de femmes et de peinture. Dans son genre, feuilletonesque, Old Boy est une bombe.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    aVoir-aLire.com

    par Romain Le Vern

    Old boy possède la densité d'un drame Shakespearien à la sauce trasho-coréenne qui célèbre une humanité en perte de vitesse. C'est aussi un ballet somptueux, mené de main de maître, qui n'a pas de morale, qui refoule, cache, puis laisse exploser un romantisme de dernière minute muet, sourd et foncièrement poignant.

    Cinéastes

    par Hendy Bicaise

    Hautement représentatif du cinéma coréen où l'exacerbation des sentiments prime sur tout, Old Boy est un film où l'on crie fort, pleure fort, et saigne fort aussi. (...) La première impression fut grande, la seconde pourrait bien être monstrueuse.

    L'Ecran Fantastique

    par Yannick Blay

    Un fantastique film noir !

    Le Parisien

    par La rédaction

    Cette incroyable histoire de vengeance, sorte de pendant tragique à " Kill Bill ", bénéficie d'une interprétation magistrale et d'une mise en scène impressionnante.

    L'Express

    par Stéphane Brisset

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    L'Humanité

    par Michaël Melinard

    Ce cinquième film de Park Chan-wook séduit grâce à la virtuosité d'une mise en scène époustouflante, à la représentation crue mais dénuée du voyeurisme de la violence et à la frénésie de la bande-son.

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    Soufflant, culotté, virtuose. On attendait énormément du nouveau long métrage du Coréen Park Chan-wook et on n'est pas déçu. (...) Visuellement, Old Boy est d'une force sombre et hypnotisante, avec ses plans superbement composés, son montage nerveux et ses décors parfois surréalistes. Le récit est calqué sur les mêmes exigences : une trame éclatée, des pièces d'un puzzle démoniaque que l'on assemble au bon vouloir du cinéaste.

    Positif

    par Adrien Gombeaud

    Lourde du talent d'un cinéaste qui sait désormais canaliser son délire, structurer sa folie, l'ombre du créateur s'étale plus forte encore sur Old Boy. Park Chan-wook joue sur tous les codes de genres cinématographiques : espionnage, comédie, horreur, polar... (...) Il ne s'agit pas uniquement de désamorcer une violence presque insupportable ; il s'agit de nous montrer que ce monde est construit, voulu, contrôlé.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Studio Magazine

    par Thierry Cheze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    Synopsis

    par Robert Baccara

    Par son ahurissante liberté narrative et formelle, ce digest du meilleur du cinéma post-moderne fait le lien entre un cinéma coréen en plein essor et ses cousins occidentaux. (...) on a peu l'occasion de découvrir oeuvre d'une telle puissance émotionnelle et d'un romantisme si transgressif.

    TéléCinéObs

    par Bijan Anquetil

    "Old Boy" est un film noir halluciné qui assume avec fureur mise en scène inventive, violence ironique, et intrigue aussi géniale que déroutante. (...) Outre un imaginaire visuel très marqué empruntant parfois à l'atmosphère lyrique et sombre de Sergio Leone, c'est la virtuosité avec laquelle Park Chan-wook dévoile la complexité de ses personnages qui force l'admiration.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Jean-Claude Loiseau

    Park Chan-wook trouve constamment des solutions de cinéma inédites pour recréer le monde instable de son personnage (...) Le cinéaste a le talent de souffler le chaud et le froid. (...) Il y a chez Park Chan-wook un vrai talent de contrebandier : sous les auspices d'un art populaire, balisé, spectaculaire, il distille les indices d'une crise existentielle subtile et profonde. C'est exactement ce qu'on attend d'un auteur, un vrai.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Elle

    par Elisabeth Quin

    Mais oui, c'est un film de malade, mais il est des malades enragés qu'on peut préférer à des bien portants tièdes et convenus. Il y a une âme là-dedans. En sale état, certes, mais elle est là, et elle nous regarde du fond de sa nuit noire.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Les Inrockuptibles

    par Alex Masson

    (...) voici un film méticuleusement pensé et réfléchi, bien plus doloriste que sadique, écartant au final le nihilisme au profit d'une compassion accordée à un homme qui n'a pas su se reconstruire, submergé par le poids de la perte et du passé.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Samuel Douhaire

    Avec ses plans conçus comme une succession ininterrompue de chocs visuels et le jeu énorme de Choi Min-sik (déjà remarquable dans Ivres de femmes et de peinture du vétéran Im Kwon-taek), Old Boy réveille aussi efficacement qu'une double dose de Guronsan après une cuite au soju. Mais gare aux effets secondaires : yeux qui piquent, nerfs à fleur de peau et gros poids sur l'estomac.

    Première

    par Gérard Delorme

    (...) Park Chan-Wook a organisé un dispositif qui multiplie les forces destructrices pour justifier une série de scènes paroxystiques. Le cinéaste coréen n'a plus à prouver ses considérables capacités de styliste et de raconteur. Pour convaincre les sceptiques, il aura besoin d'affiner son sens du dosage et des nuances.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Zurban

    par Waldo Lydecker

    (...) un polar sanglant et sadique, brillamment réalisé, avec caméra tournoyante, intrigue à tiroirs inspirée d'un manga, montage virtuose et effets musicaux coups de poing (...) Du grand art ? Sans doute pas, mais un impressionnant savoir-faire dans tous les départements. (critique cannoise)

    Cahiers du Cinéma

    par Thierry Méranger

    Le destin de Oh Dae-soo enlevé pendant sans motif et emprisonné mystérieusement pendant 15 ans aurait sans doute mérité traitement plus rigoureux que le patchwork stylistique imposé par le cinéaste.

    Le Monde

    par Florence Colombani

    La première demi-heure de Old Boy a beau être inconfortable, pénible même, elle n'en est pas moins saisissante. (...) Mais, tout occupé à secouer le spectateur de sensations fortes, le cinéaste a négligé de l'impliquer dans son récit, ce qui fait de Old Boy l'équivalent cinématographique d'un tour en train fantôme dans un parc d'attractions. (critique cannoise)

    Le Point

    par La rédaction

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Télérama

    par Pierre Murat

    (...) grossièrement résumé, bien sûr, Park Chan-Wook est l'héritier speedé de Quentin Tarantino (...) O.K ; d'accord, Quentin Tarantino est le plus drôle et le plus doué des deux (...)on verra bien, d'ici quelque temps, si cet élève en phase totale avec le début des années 2OOO – faire du vrai avec du toc - ne dépassera pas bientôt le maître...(critique cannoise)

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    The Hollywood Reporter

    par Duane Byrge

    Si le début du film est enthousiasmant, Old Boy accumule ensuite les scènes sadiques à l'excès : d'épouvantables scènes de torture, combinées à un sensationnalisme sordide (...) empoisonnent le film par leur méchanceté manifeste. (critique cannoise)

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    Entièrement voué à l'horizon d'un cinéma se rêvant décomplexé, libéré de toute bienséance, dédié à la litanie des inutilités, prétendue cathédrale plastique, Old boy ne tarde pas à révéler sa vraie face : du racolage actif vendu à toutes les facilités en guise de passeport pour le pays bas des films cultes.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    (...) une oeuvre hybride et teigneuse mais finalement peu convaincante. La stylisation de la mise en scène, à la fois sophistiquée et pataude, cache mal le sentiment que tout obéit ici aux règles d'un mécanisme un peu froid. L'adhésion au film exige un goût pour une certaine forme de grotesque distancié qu'il est possible de ne pas partager. Enfin, la transgression d'un tabou qui clôt le film ne semble pas relever d'une véritable nécessité, sinon celle d'une simple astuce de scénario.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Libération

    par Philippe Azoury

    Tout le monde ne fonctionnant pas au régime Corn Flakes-Coke, il n'est pas impossible que, sur un spectateur normalement constitué, l'objet fasse surtout l'effet du n'importe quoi tout le temps (...) Après deux heures menées à la vitesse d'un jeu vidéo (...) aucune des raisons invoquées pour justifier le récit ne tient vraiment à la barre. Mais, de toute façon, tout le monde s'en fout. (critique cannoise)

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top