Ordo
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 17 titres de presse.
  •   Chronic'art.com
  •   Ciné Live
  •   Le Monde
  •   Le Point
  •   Les Inrockuptibles
  •   Libération
  •   MCinéma.com
  •   Positif
  •   Première
  •   TéléCinéObs
  •   Le Figaro
  •   L'Express
  •   L'Humanité
  •   Télérama
  •   Aden
  •   Cahiers du Cinéma
  •   Studio Magazine

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Chronic'art.com

  Par Jean-Philippe Tessé

Ferreira-Barbosa tient sans faillir tous les difficiles dosages qu'elle s'impose : maintenir un suspens (...) sans en faire l'unique vecteur de la narration ; continuer le portrait du monde du cinéma tout en se prévenant de la caricature (...)

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Ciné Live

  Par Xavier Leherpeur

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Le Monde

  Par Jean-Luc Douin

Comme dans le roman de Donald Westlake, Laurence Ferreira Barbosa oppose subtilement l'homme de la rue, une sorte de brave type fidèle à ses valeurs (Roschdy Zem y est parfait, avec son flegme habituel) et la fille ordinaire qui se transfigure pour conjurer son passé, tuer le rôle (et le physique) que la société, l'hérédité, lui avaient imposé de naissance.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

  Par Olivier De Bruyn

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

  Par Serge Kaganski

(...) une satire légère du milieu du cinéma, parfois assez drôle, parfois trop caricaturale. Reste la performance de Roschdy Zem, tout en sobriété et nonchalance.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

  Par Ange-Dominique Bouzet

Ferreira Barbosa, pour sa première adaptation, n'a pas choisi la facilité. En renonçant à la connotation hollywoodienne du roman de Westlake, elle prive courageusement son film d'un argument de charme ­ qui avait tout du piège insoluble et le sauve de ce qu'on redoutait le plus pour ce chant des impossibles recommencements : une sauce guimauve à l'américaine.

MCinéma.com

  Par Camille Brun

Ordo, de Laurence Ferreira Barbosa, pourrait être un polar, où un personnage sombre, abîmé par la vie, s'interroge sur un possible vol d'identité. (...) elle mêle très habilement un humour décalé et irrésistible, à des éléments plus sombres d'une histoire d'amour tourmentée.

Positif

  Par Grégory Valens

Il y a dans ce récit d'un marin retrouvant son amour de jeunesse une fois celle-ci devenue star de cinéma plusieurs éléments qui, combinés, instaurent un charme certain, voire un climat fascinant. (...) Il est à souligner que nous sommes devant un film qui revendique ses origines littéraires sans que cela ne gêne un seul instant.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Première

  Par Olivier de Bruyn

Laurence Fereira Barbosa aime les zones glissantes où la normalité zigzague et dévie. Sa légèreté apparente et son goût du dérèglement s'expriment ici au gré d'une mise en scène impassible et ironiquement glaciale qui rappelle certains films de Chabrol. (...) Malgré quelques temps morts, un film atypique et narquois qui séduit.

La critique complète est disponible sur le site Première

TéléCinéObs

  Par Elodie Lepage

"Ordo" tranche dans l'oeuvre de Laurence Fereira Barbosa. Moins cocasse sur le fond et plus classique sur la forme que ses précédents films, ce thriller psychologique, tendu à souhait, triture avec finesse la notion d'identité. Un changement de registre réussi.

Le Figaro

  Par La rédaction

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

L'Express

  Par Christophe Carrière et Eric Libiot

Voir la critique sur www.lexpress.fr

L'Humanité

  Par Michaël Melinard

D'ordinaire si douée à donner de la profondeur à ses personnages, y compris les secondaires, la cinéaste semble ici à peine les survoler. La lenteur du rythme hésitant n'en apparaît que plus pesante. Reste quelques moments de grâce où la caméra de la cinéaste retrouve tout son allant. On se contentera de ses éclairs.

Télérama

  Par Jacques Morice

On a l'impression que la réalisatrice passe à côté de son sujet en cloisonnant les registres, en glissant vite sur le tumulte d'Ordo. Tout ce qui faisait le talent de la cinéaste, sa manière gracieuse d'avancer au bord du gouffre, de fusionner comédie et gravité, semble ici à l'état d'ébauche. Ordo reste néanmoins une parenthèse assez insolite.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Aden

  Par La rédaction

(...) un film où on ne croit à rien, à aucun moment. Personnages creux, conflits convenus, références qui alourdissent le récit, acteurs médusés... Parfois, on se dit qu'il y a une distanciation humoristique. Parfois, on se dit que c'est simplement raté. Et on se demande ce qu'on est venu faire là.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Cahiers du Cinéma

  Par François Bégaudeau

On pouvait attendre -espérer ?- qu'ainsi porté, comme son marin central, vers des sphères excédant son ordinaire, qu'ainsi adapté d'une pièce littéraire, le cinéma de Ferreira Barbosa enclenche une autre vitesse, élargisse son aire de jeu, se hisse à la case supérieure. Cette attente est déçue.

Studio Magazine

  Par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine
Les meilleurs films de tous les temps
Vidéos liées à ce film
Tous les meilleurs films au ciné

avec

Toute l'actualité
  • 23-04-2014

    VIDEOS. Plan d'économies : la fronde au PS est loin de se calmer

  • 23-04-2014

    Agression dans sa boutique : le rappeur Booba dénonce des «lâches» sur Facebook

  • 23-04-2014

    Agression à la boutique de Booba : le rappeur Rohff présenté à un juge jeudi

  • 23-04-2014

    La plus belle du monde c’est... Lupita Nyong’o !

  • 23-04-2014

    La comédienne Jodie Foster épouse sa compagne, Alexandra

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr