Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Clean
Note moyenne
4,6
24 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Ciné Live
  • Le Monde
  • Le Monde
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • L'Humanité
  • L'Humanité
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Première
  • Studio Magazine
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Télérama
  • Aden
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Positif
  • Synopsis
  • Zurban
  • Variety

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

24 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Jean-Michel Frodon

Clean, avec son titre ambigu, laisse chacun trouver sa propre place, son propre désir et ses propres angoisses, vis-à-vis de l'aventure de son héroïne vers le but qu'elle s'est donné. Et puis, en toute liberté, dans un moment de grâce, il dépasse ce but, vers un ailleurs ouvert, où palpite ce secret, une voix humaine ayant retrouvé le sens de ses harmoniques.

Ciné Live

par Philippe Paumier

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) le réalisateur convoque à la fois la fluidité romanesque des Destinées sentimentales, l'exaspération adolescente de L'Eau froide, la modernité lucide de Demonlover. Il y ajoute une sérénité nouvelle qui ne ralentit en rien le film mais lui donne un rythme ample (...) Son bonheur de filmer éclate à chaque plan de cette chronique d'une reconquête (...) (critique cannoise)

Le Monde

par Florence Colombani

Les mots sont bien impuissants à décrire ce qu'offre Maggie Cheung à Clean, et ce que nous offre Clean à travers Maggie Cheung. (...) En accompagnant ce miracle, Olivier Assayas a signé son plus beau film.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par Olivier De Bruyn

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Dès les premières minutes du film, en quelques scènes magistrales de justesse et de simplicité, on sait qu'Assayas s'attache à suivre cette Yoko Ono RMiste sur le chemin difficile de la rédemption, à ras de quotidien. Malgré ce registre intimiste et réaliste, Assayas (...) prouve que des aspects les plus sordides de l'aventure rock, on peut tirer des films sobrement magnifiques et bouleversants.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Arnaud Malherbe

Voir la critique sur www.lexpress.fr

L'Humanité

par Jean-Pierre Léonardini

Clean de bout en bout filmé de main de maître (...) judicieusement scandé par des morceaux de Brian Eno, conçu avec un amour manifeste, ancrant dans le concret une hypersensibilité proprement magnétique, constitue sans conteste un événement d'envergure dans un cinéma national qui ne craint pas, pour une fois, d'aller voir ailleurs s'il ne s'y retrouve pas. (critique cannoise)

L'Humanité

par Dominique Widemann

Tout est vrai, des équilibres qui lient un scénario à passerelles multiples comme autant de chausse-trapes en puissance, aux acteurs remarquables et remarqués (...) D'un univers à l'autre, de l'espoir aux désillusions, et dans une polyphonie des langues et des musiques, Olivier Assayas réalise un film au plus juste de l'humain.

Libération

par Philippe Azoury et Olivier Séguret

Clean est magnifiquement mélodramatique. Comme un vrai mélo familialiste de la Warner ou comme un Douglas Sirk catapulté ici et maintenant, le flamboyant en moins, la brûlure existentielle en plus (...) Maggie Cheung est inoubliable dans Clean (...) (critique cannoise)

MCinéma.com

par Olivier Pélisson

Clean est un magnifique portrait de femme et un chant d'amour à une grande actrice, Maggie Cheung. Olivier Assayas livre son film le plus émouvant à ce jour. (...) Une destinée sentimentale à découvrir de toute urgence !

Première

par Olivier de Bruyn

Assayas filme avec une sérénité nouvelle (qui n'exclut pas l'énergie) les atermoiements de son personnage et les multiples embûches de son cheminement existentiel (...) et enchaîne les séquences avec une maîtrise formelle impressionnante.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

TéléCinéObs

par Jean-Philippe Guerand

Olivier Assayas revient à l'essence même de son cinéma : l'être humain. Il dirige une actrice de rêve (...) et réussit une épure à fleur de peau qui s'attache à des êtres de chair et de sang sans jamais sombrer dans le pathos. (...) un film émouvant.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Frédéric Strauss

Un cinéaste au meilleur de lui-même, portant ses idées et ses désirs à leur accomplissement : le plaisir d'assister à cela n'est pas fréquent. Cannes nous l'a offert une seule fois cette année, et c'est avec Clean, où se résout l'histoire d'amour déjà assez longue d'Olivier Assayas avec le cinéma. (critique cannoise)

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Télérama

par Louis Guichard

Un Assayas mélodramatique et intense. (...) Grâce à Maggie Cheung, Emily rejoint le cercle très fermé de ces héroïnes funambules dont on ne peut plus oublier le combat qu'elles mènent contre elles-mêmes, celui de la dernière chance.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Aden

par La rédaction

Maggie Cheung, l'héroïne de In the Mood for Love, incarne avec une intensité exceptionnelle cette Emily qui redécouvre la vie quotidienne en abandonnant la transcendance des drogues et de la musique. Un retour brutal sur la terre qui trouve un étonnant contrepoint : Nick Nolte, en apparition magnifique, grand-père touché par les efforts désespérés d'une mère, pour l'amour de son fils.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Avec "Clean", Assayas signe un de ses meilleurs films, le plus émouvant en tout cas. (...) Cette qualité de l'instant, lumières, densités, couleurs, sons suspendus, cinéma sur la corde raide, tout cela saisit d'emblée, et ne lâche pas facilement. On aimerait parfois, peut-être, que le cinéaste libère un peu son emprise, pour laisser le film respirer, pour que l'émotion se densifie.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Bérengère Adda

Maggie Cheung attendait un rôle fort depuis des années. Son ex-mari, Olivier Assayas, lui a offert ce cadeau (...) Evitant de s'appesantir sur le côté sombre de l'univers des junkies, le cinéaste filme surtout la renaissance d'une femme et passe un message d'espoir : chacun peut changer.

Positif

par Adrien Gombeaud

On retrouve dans Clean cet équilibre précaire et bouleversant, ce timbre caverneux tiré vers les abysses et sauvé de justesse par une voix féminine aérienne. (...) A tâtons, en lents fondus au noir, Olivier Assayas est parvenu à donner un nouvel écho au refrain de ses meilleurs films.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Synopsis

par Maryline Letertre

(...)sa préoccupation principale semble plutôt être de montrer le plus précisément possible, le plus tangiblement possible aussi, les détails qui font une vie. Et ces détails pratiques forment finalement un tout saisissant, vif tel le froid piquant qui éveille son héroïne au monde.

Zurban

par Waldo Lydecker

Maggie Cheung est formidable de sensibilité et de détermination (...) le réalisateur Olivier Assayas revient sur un terrain plus intimiste et familier qui faisait le prix de ses premiers films. (critique cannoise)

Variety

par David Rooney

Bien que le film possède une textuelle visuelle d'une grande élégance et qu'il soit bien plus linéaire et accessible que le tortueux Demonlover, cette histoire (...) dramatiquement blafarde ne convainc guère. Le rôle a beau avoir été écrit pour elle, Maggie Cheung apparaît comme une erreur de casting, et est desservie par un scénario qui reste trop souvent superficiel. (critique cannoise)

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top