Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Clean
note moyenne
3,2
1095 notes dont 185 critiques
39% (72 critiques)
26% (49 critiques)
4% (8 critiques)
15% (28 critiques)
13% (24 critiques)
2% (4 critiques)
Votre avis sur Clean ?

185 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1390 abonnés Lire ses 10 097 critiques

4,0
Publiée le 01/06/2010
C'est un film qui nous met les sentiments à fleur de peau! Avec "Clean" d'Olivier Assayas, Maggie Cheung se met totalement à nue! Elle construit le personnage d'Emily de façon particulière et rèussit par tous les moyens à se sortir du clichè de la junkie! Les junkies ont l'air tout à fait normaux, juste un peu plus survoltès! Car, la drogue, ils l'ont dans leur sang et leurs os! Cet ètat second est devenu leur normalitè! L'actrice recevra le Prix d'interprètation fèminine pour sa performance de rockeuse junkie en quête de dèsintoxication, afin d'obtenir la garde de son fils! Et ce n'est que justice car Maggie Cheung incarne toute la violence de cette dèpressurisation existentielle avec talent! Le seconds rôles ne sont pas en reste, notamment Nick Nolte, surprenant grand-père, dans un rôle qui lui va à merveille et grâce auquel on se rend compte qu'il est un de ces rares acteurs à multiples facettes! Un mèlo touchant, fièvreux et rock'n'roll, avec des ellipses très rèussies, où l'èmotion qui s'en dègage est authentique grâce au jeu touchant de son actrice principale! B.O superbe avec même une courte apparition musicale du regrettè Joey Ramone...
goldfish
goldfish

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 116 critiques

4,0
Publiée le 28/09/2005
Un film très fort et subtil. Olivier Assayas nous présente une histoire bouleversante et poignante d'une ancienne junkie prête à tout pour récupérer son fils, après la mort de son compagnon. La caméra d'Assayas est un vrai microscope, suivant avec des mouvements rapides et maladroits la belle Maggie Cheung. Une caméra épaule pourtant à la fois précise et violente, qui se faufile dans les moindres recoins et traduit l'état d'esprit de cette femme perdue et désespérée, à la recherche d'une nouvelle vie. On atterrit dans différents endroits avec elle: Vancouver, Londres, Paris, San Francisco, témoignages de son passé et lieux de sa vie reconstruite, après la perte d'un être cher. Dans ce rôle, Maggie Cheung est troublante de perfection, émouvante, tellement juste qu'elle en est tout simplement bleuffante. A ses côtés, Nick Nolte est plus qu'excellent dans le rôle de ce beau-père fatigué et plein de bonté. Et l'on remarque que Assayas ne délaisse pas les français, en offrant des seconds rôles intéressants à Béatrice Dalle et Jeanne Balibar. Ajoutez une bande originale envoutante, avec la très grave et ensorcelante voix de Maggie Cheung, deux chansons de Tricky et de Metric ainsi qu'une très belle composition de Brian Eno. En deux mots, un très beau film, le meilleur et le plus abouti d'Assayas.
brunocinoche
brunocinoche

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 828 critiques

5,0
Publiée le 07/10/2012
Un très beau drame psychologique sur un sujet délicat intelligement traité. Maggie Cheung n'a jamais été aussi superbe.
De-Cinq-a-Sept
De-Cinq-a-Sept

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 20/05/2010
Rien à dire, un véritable bijoux empoisonné du septième art. Empoisonné parce que, il faut le dire, ce n'est pas joyeux. Mais ce drame est pourtant rempli d'espoir au fur et à mesure que l'intrigue avance. Olivia Assayas signe ici une mise en scène sans faille, un rythme parfait, un portrait de femme à faire couler des rivières sans s'envenimer dans le pathos. On est plongé dans cette histoire de femme à la recherche d'une nouvelle vie, brisée par la passé, par le deuil et qui avance toujours, décidée de plus en plus a tirer un trait sur ses erreurs. Les seconds rôles sont brillants, notamment les parfaites, as usual, Jeanne Balibar en directrice ratée et déprimée, et Béatrice Dalle sur qui l'on peut toujours compter. Pour finir on soulignera principalement la grandeur de la performance de Maggie Cheung, déchirante, vivante, électrique, méritant toutes les éloges pour ce rôle magnifique dans un film à sa hauteur.
Patrick Braganti
Patrick Braganti

Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 425 critiques

5,0
Publiée le 02/09/2004
Outre l'interprétation magistrale de Maggie Cheung qui confirme ici sa dimension internationale, Clean est un très grand film à la mise en scène énergique et discrète, qui colle parfaitement au monde pourtant balisé au possible du rock, ses concerts, ses négociations mesquines et aux relations éphémères. A travers le combat d'une mère pour redevenir clean et pouvoir retrouver son petit garçon, c'est bien le changement de cap, la maturité et l'entrée dans une nouvelle vie, aussi difficile soit-elle, que pose en filigrane le film. Lequel est aussi une idée d'un futur cinéma qui lance des passerelles entre les continents et les langues, réussissant l'heureux mariage entre le savoir-faire américain et l'esprit européen. Assayas, à l'image de sa muse héroïne Emily, parvient à une féconde maturité, nous donnant à voir son film le plus abouti.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1013 abonnés Lire ses 3 056 critiques

1,0
Publiée le 09/05/2005
L'interprétation est juste, ça je ne peux rien redire. D’ailleurs, pour ceux qui se laissent facilement séduire par le charme de (la toujours aussi sublime) Maggie Cheung, ou par le charisme de ce bon vieux Nick Nolte pourront se laisser tenter, et encore... Les autres pourront quant à eux passer leur chemin sans regret, tant ce film manque finalement de deux ingrédients pourtant capitaux : de l'originalité et de l’audace. Car oui, c’est sûrement cela que je reprocherais peut-être le plus à ce film, c’est cette facilité dans laquelle sombre avec complaisance Assayas. Mise en scène « naturaliste » bobo et capture de « moments de vie ». Rien de plus, pas d’effort, pas de recherche d’artifice, et si les gens se plaignent, je leur dirais que c’est voulu. Mouaif… La pauvreté assumée… ça marche à l’église ça mais pas au cinéma. Du moins, pas pour moi...
EMcC
EMcC

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

0,5
Publiée le 28/01/2005
Il ne se passe pas grand chose et l'émotion n'est pas bien retransmise. On ne dirait pas du tout qu'elle veut récupérer son enfant et à peine ressent on qu'elle ne peut plus le voir. Le reste tourne en boucle dans un mélange d'errance dans les nuits branchées de Londres, Paris avec show biz, drogue et pseudo rock 'n roll. Film très nombriliste sur un milieu qui ne concerne qu'une très infime minorité de persones, lent et plat. Dommage car la mise en scène est parfois bonne.
Dodoleouf
Dodoleouf

Suivre son activité Lire sa critique

1,0
Publiée le 03/10/2004
Impossible de comprendre les critiques... Comment trouver ce film proche d'un chef d'oeuvre ? On ne doit pas avoir vu le même film, c'est d'une lenteur sidérante, mou, sans surprise. Et prix d'interprétation ? Mais ils fument quoi ?!! Franchement cette gentille actrice (faut bien lui trouver des qualités) a beaucoup mais beaucoup de mal a faire passer des émotions. Ah ! Et ceux qui trouvent très bien filmé les 4 plans sur son café a la fin du film pour montrer quoi ( rien? ). C'est sûr un grand moment d'émotion... En résumé, un film pour les critiques qui doivent se reconnaitre dans ce personnage perdu.
Cine vu
Cine vu

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 571 critiques

3,0
Publiée le 22/05/2014
Une histoire de came avec des airs de rock californien, bonne interprétation du monde de la musique et de ses névroses, un peu caricatural mais assez juste. Le film démarre très bien entre musique et motel glauque, on est saisi par la force de la dope et de son influence sur le musicien et sa compagne. Ensuite arrive la taule pour elle puis la décroche avec substitut et pour conclure le retour à la vraie vie. On y croit moyen, car sans une thune ça n’a pas vraiment la même allure. Serveuse quelques jours puis squatteuse dans des apparts bobos, c’est déjà un privilège. Jeanne Balibar fait une apparition amusante en directrice du département musique, on pense à M6 à ses débuts, elle s’amuse et ça lui va bien. Béatrice Dalle fait aussi partie de la partition, mais rien d’extraordinaire dans ce rôle sauf peut-être qu’elle est clean justement. Emily (Maggie Cheung) ne semble pas vraiment concernée par son fils, on ne ressent pas une vraie détermination pour le récupérer. La comédienne est un peu indolente, dommage car il y avait matière à plus de caractère dans ce rôle. Nick Nolte donne une belle dimension à son personnage, un grand-père attachant et compréhensif. Il y a passage remarquable du film c’est le dialogue entre Emily et son fils sur la drogue, une belle réflexion sur le plaisir de consommer de l’héroïne et le prix à payer pour ça. C’est sûrement le plus joli moment du film. Olivier Assayas nous raconte la drogue et le rock’n roll sans en avoir vraiment saisi l’essentiel, il passe juste à côté mais pas très loin tout de même. Quoiqu’il en soit belle initiative.
aggelos
aggelos

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 59 critiques

2,5
Publiée le 10/01/2010
Un joli petit film sans prétention, qui traine parfois un peu en longueur. La rédemption de cette mère héroïnomane est touchante mais le scénario n'est pas exceptionnel. A voir pour l'interprétation de Maggie Cheung.
fredelz
fredelz

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 142 critiques

1,0
Publiée le 16/01/2009
Incompréhension, encore, devant l'unanimité. Maggie Cheung n'est pas "sublime", je l'ai trouvé au contraire mauvaise actrice, au jeu faux et sans relief, déclamant "je veux revoir mon enfant" comme si elle tournait une publicité pour du produit à vitres. Le film, esthétiquement, fait incroyablement daté, on le penserait de la fin des années 80... Mais il y a dans le film une certaine ambiance (due en grande partie à la musique) qui le sauve, ainsi que le jeu brillant de Nick Nolte.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 871 abonnés Lire ses 3 688 critiques

4,0
Publiée le 01/07/2007
boulversant, beau, tragique…
PJ_10@hotmail.fr
PJ_10@hotmail.fr

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 179 critiques

1,0
Publiée le 19/05/2007
Dans le film Clean, on est projeté dans une histoire. Emilie et son mari, deux adultes dépendants de la drogue se disputent, Emilie sort, son mari meurt à cause de la drogue. Emilie est condamné à 6 mois de prison durant lesquelles ses beaux parents se sont chargés de son fils. Tous ces évènements sont malheureusement trop survolés et il ne reste qu'une intrigue classique: Comment Emilie va faire pour récupérer son enfant qui la croit responsable de la mort de son père ? Il n'y a pas de réelle chute. Bref, un film simpliste et assez ennuyeux. On peut tout de même apprécier Nick Nolte dans le rôle du gentil beau-père.
soniadu21
soniadu21

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 60 critiques

1,0
Publiée le 17/05/2007
Mais qu'est-ce que Maggy Cheung est allée faire dans ce film ? S'il s'agit d'un film amateur, ok c'est pas trop mal. S'il s'agit d'un vrai film présenté à Cannes, c'est un raté total : le scénario tourne en rond, on devine quasiment toutes les répliques, les acteurs sont comme des pantins. Comme quoi le fait d'avoir de très bons acteurs ne suffit pas pour faire un bon film.
lacoste31100
lacoste31100

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

1,0
Publiée le 12/07/2006
Hormis un nick nolte flamboyant touché par la grâce des grands acteurs, le reste est pompeux, emphatique, manquant franchement de panache. Maggie cheung joue comme une serpière et ne convainct que les critiques en mal de snobisme et d'élitisme. A éviter absolument.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top