Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Collision
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Collision" et de son tournage !

Grand Prix à Deauville

Présenté en sélection officielle au festival de Deauville 2005, Collision a été récompensé du Grand Prix attribué par le jury présidé par Alain Corneau.

Ecrit à partir d'expériences personnelles

Le réalisateur Paul Haggis, également scénariste de Million dollar baby, a écrit le scénario de Collision à partir de ses propres expériences, de ses peurs et de ses observations sur notre monde. L'idée du film lui est venue le jour où, en sortant d'un magasin vidéo à Los Angeles, il s'est fait voler sa voiture sous la menace d'une arme à feu. Il est rentré chez lui, a changé toutes les serrures de sa maison... et a commencé à s'interroger sur ses agresseurs... C'est de cet événement personnel que tout est parti.

Au diable la censure !

Pour Paul Haggis, Collision "parle de l'intolérance et de la compassion, de la manière dont nous détestons tous être jugés sans jamais refuser de juger les autres, ce qui est totalement contradictoire." Sachant qu'il serait de toute façon très difficile d'obtenir le financement d'un film sur les questions de race et de classe sociale, le scénariste Bobby Moresco et lui ont décidé de ne pas se censurer. "Nous nous sommes dit : " On écrit comme on le pense et au diable le reste, parce que personne ne voudra jamais faire ce film !, explique Bobby Moresco. Beaucoup de gens nous ont fait d'excellentes suggestions, et nous avons simplement creusé pour découvrir la vérité."

Grâce au soutien de Don Cheadle

Une fois la phase d'écriture terminée, Collision est devenu un projet particulièrement cher aux yeux du producteur Mark Harris, qui a envoyé le scénario achevé à Bob Yari chez Bull's Eye fin 2002. En janvier 2003, le script faisait déjà parler de lui et le casting commença.
Au sommet de la liste de Paul Haggis et de son équipe figurait Don Cheadle. Le profond intérêt de ce dernier pour le scénario et les personnages l'a poussé à devenir également producteur du film, et à utiliser son expérience et ses relations pour monter le projet.
Bobby Moresco raconte : "Grâce à l'implication de Don, nous avons pu faire lire à des acteurs et actrices de tous niveaux un scénario sans aucune offre, juste pour voir s'ils étaient intéressés. Ça n'arrive jamais à Hollywood et ça n'aurait jamais pu se produire sans Don."

Heath Ledger manque à l'appel

Heath Ledger était initialement pressenti pour incarner Hansen, rôle finalement dévolu à Ryan Phillippe.

Quelques contre-emplois

Paul Haggis était prêt à prendre des risques avec le casting, persuadé que faire jouer des contre-emplois à ses acteurs - Sandra Bullock en épouse solitaire, Brendan Fraser en ambitieux district attorney ou encore Ryan Phillippe en policier sur la mauvaise pente - renforcerait l'impact émotionnel de leurs paroles.
La productrice Cathy Schulman souligne : "Je pensais qu'ils auraient des peurs, ou au moins des réticences, d'avoir à faire des choses si négatives, si répréhensibles moralement, mais la vérité est qu'ils ont abordé leur rôle avec le même professionnalisme et le même talent qu'ils mettent au service de rôles plus faciles et plus sympathiques."

Préparation au rôle pour Brendan Fraser

Interprète de Rick, le district attorney, Brendan Fraser a passé beaucoup de temps avec Steve Cooley, le district attorney de Los Angeles, pour préparer son rôle. L'acteur confie : "J'ai énormément appris à ses côtés. Mon personnage se trouve placé face à un dilemme moral. Rick est pour l'essentiel quelqu'un de bien, mais c'est un être humain... Il a des faiblesses, il n'est pas à l'abri des erreurs, comme nous tous, et cela en fait un personnage intéressant à interpréter."

Tournage en 35 jours !

La plus grande difficulté pour la production a été de réussir à tourner le film sur 35 jours seulement sans faire de compromis. Etant à la fois scénariste et réalisateur, Paul Haggis savait très exactement ce qu'il voulait de ses acteurs, ce qui s'est traduit par une plus grande vitesse de travail sur le tournage. "Paul voulait tout répéter, jusqu'aux moindres détails. Il voulait que tout soit parfait, raconte Ludacris. C'est un perfectionniste. Il ne perd pas de temps et il s'assure que tout correspond à sa vision et atteint le but fixé."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aladdin (2019)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Rocketman (2019)
  • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
  • Sibyl (2018)
  • Douleur et gloire (2019)
  • Les Plus belles années d'une vie (2019)
  • Nous Finirons Ensemble (2018)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Jeune Ahmed (2019)
  • La Belle époque (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • The Dead Don't Die (2019)
  • Assassin's Creed (2016)
  • Godzilla II Roi des Monstres (2019)
  • Pokémon Détective Pikachu (2019)
  • Matthias & Maxime (2019)
  • Séduis-moi si tu peux ! (2019)
  • La Femme de mon frère (2019)
Back to Top