Notez des films
Mon AlloCiné
    Belle de Jour
    note moyenne
    3,7
    1256 notes dont 129 critiques
    répartition des 129 critiques par note
    20 critiques
    47 critiques
    31 critiques
    19 critiques
    8 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Belle de Jour ?

    129 critiques spectateurs

    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 889 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mars 2016
    Film assez particulier, déroutant dans son approche, l'exemple le plus frappant selon moi est l'utilisation à son paroxysme du contraste qui à au final pour but de crée un malaise certains, un partit pris quelques peu radical à mon gout ... Bien sur l'ensemble est éblouissant, une mise en scène léché et des visages à coupés le souffle pour " accommoder " à sa froideur la sensation d’oppression qui plane sur le déroulement de cette intrigue. Je suis un peu déçu, le qualificatif de chef d'oeuvre a quelque peu obscurcis mon jugement concernant ce long métrage, qui plus est, mon premier Luis Bunuel.
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 585 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mars 2011
    Je ne pensais pas adorer ce film et bien j'ai été surpris, Belle de jour m'a vraiment beaucoup plu. Ce drame porté par la très belle Catherine Deneuve est un grand film dramatique ambiguë et subtil. Le côté subtil est d'ailleurs une des choses qui m'a le plus plu, avec le sujet on aurait pu très vite tomber dans quelque chose de malsain, dans ce film tout est soft. Le rythme est parfait, les acteurs sont bons, à noter la participation de Francis Blanche intéressante, la mise en scène excellente. L'histoire est aussi très bonne, avec une intro qui peut faire partir le spectateur sur une idée, avant de comprendre finalement le scénario à la fin, d'ailleurs le montage est lui aussi excellent, enfin bref j'ai adoré.
    fan-de-kubrick
    fan-de-kubrick

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 184 critiques

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2008
    Avec ce film je découvre le Bunuel plus récent, français, en couleur. Pourtant rien n’a changé, j’ai tout de suite reconnu la patte du cinéaste. Cette obsession pour les corps, les parties du corps, ici les jambes, les mains, le dos, les cheveux plus particulièrement. La répétition des sons de cloche évoquant la boîte musicale de « Ensayo de un crimen », le personnage qui tombe amoureux de Séverine rappelle un côté El Jaibo dans « Los Olvidados »…etc. Nombreuses sont les évocations, sans oublier évidemment ces images fantasmées, ses métaphores amplifiées comme c’est aussi le cas dans « Le journal d’un curé de campagne ». Et l’histoire, celle d’une femme friquée mais paumée qui pour s’échapper de sa vie conjugale qu’elle trouve morne et routinière se voit entrer dans ces maisons où l’on satisfait les hommes. Séverine, devenue Belle de jour entre 2 et 5, vit dans le fantasme masochiste de la découverte de ses actes par son mari. Le fouet, les insultes, le jet de boue, sont autant d’instants effectifs à son infidélité régulière. Mais tout cela se passe évidemment dans sa tête. Une fois de plus avec Buñuel, c’est un chef d’œuvre.
    Angela Ki La
    Angela Ki La

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 587 critiques

    3,0
    Publiée le 18 octobre 2011
    Cinéaste culte, une référence mondiale, c’est sans doute pour ça que je m’attendais à voir le meilleur film du monde, et c’est trop demander à un film. La description des phantasmes de cette bourgeoise frustrée et masochiste est tout sauf « sexualisée », c’est assez troublant, voire frustrant justement, et ça ce n’est pas si grave. Cela veut dire que Buñuel nous a eut à notre propre jeu, c’est bien fait pour ceux qui voulaient voir des fesses, des fesses…on en voit peu. Par contre, le mélange rêve- réalité pêche un peu, il ne m’a pas convaincu, pas surtout transporté. Cela reste descriptif pour moi, et je m’en suis un peu désintéressé, étant peu emballé par la sexualité des bourgeoises délaissées, et dévergondées, mais pas trop, mais dévergondées quand même. Il faut avouer que la beauté glacée de Catherine Deneuve ne m’a jamais réussi, ceci expliquerait-il cela ? Buñuel joue à salir l’image de la belle, sans la désacraliser, ou la jeter hors de son statut d’icône. Il y a des symboles tellement bien cachés dans ce film, qu’on se dit que c’est pas la peine si on a pas vu, ou si on a pas compris. J’ai personnellement vu « L’angélus » de Millet dans un intervalle d’une seconde, (un vrai tour de force à la Salvador Dali), faites-moi signe si vous en voyez d’autres. Un jeu d’équilibriste intellectuel, bien que je n’aie rien contre les intellectuels, et qui joue à ne jamais traiter de front son sujet, parfois frustrant, cependant bel objet filmique, bien réalisé, un beau savoir-faire pour les amateurs de liqueur qui fait tourner légèrement la tête. Les amateurs d’alcool et de sensations fortes, devront se diriger vers la porte d’à côté.
    christelle2a
    christelle2a

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 186 critiques

    4,0
    Publiée le 7 avril 2015
    Je regarde très peu d'anciens films français, je suis plutôt friande de films américains des époques 40-50-60, et quand je vois Belle de Jour, je me dis que je rate quand même beaucoup de choses et que j'ai pas mal de chefs d’œuvres à rattraper. D'abord je trouve très fort de faire ce genre de film à cette époque, sachant que même en 2015, les gens sont scandalisés lorsque l'on aborde ce sujet, alors en 1967!... Ce sujet c'est celui de la sexualité de la femme, des fantasmes de soumission et surtout du choix personnel et assumé de la prostitution par pur plaisir. Car dans Belle de Jour, Catherine Deneuve ne se prostitue pas par nécessité financière mais pour assouvir ses pulsions. Au début, presque honteuse de ce qu'elle ressent, elle finit par céder à la tentation et Luis Buñuel filme alors, sans complexe, une femme qui se retrouve et la magnifie jusqu'au sommet dans une tenue de veuve noire. Le plus beau rôle de Deneuve que j'ai vu jusqu'à présent.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 2 491 critiques

    2,0
    Publiée le 7 mai 2011
    Catherine Deneuve est touchante dans cette froideur-candeur.
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 104 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2014
    Malgré sa réalisation un peu datée, voici un film audacieux et très recommandable qui a toute sa place parmi les classiques du cinéma français. Belle de Jour explore les fantasmes d'une aristocrate mariée choisissant délibérément la voie de la prostitution : on retient la performance remarquable de Catherine Deneuve dans ce film au propos provocateur et qui ne manque pas d’exercer une certaine fascination.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2011
    Fascinant, dérangeant, d'une grande finesse, Belle de jour n'a pas pris une ride. Deneuve est extraordinaire.
    Mathias Le Quiliec
    Mathias Le Quiliec

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 226 critiques

    3,5
    Publiée le 17 décembre 2018
    Est-ce que Madame la Marquise est satisfaite de mon travail ? - "Non vous avez oubliez ceci cela ..." Oh toutes mes excuses mais madame la Marquise est tellement bonne et tellement belle ! - " ça suffit vous êtes d'une insolence !" - Oh madame la marquise vous êtes tellement belle je vous aimes" - "a genoux, allongez vous par terre" - "Oh oui piétinez moi madame la marquise allez-y". Rien que pour cette scène il faut avoir vu ce film mdr ! Non ce serait dur de le résumer à ça, tous les acteurs tiennent la route, le scénario aussi et on passe un bon moment. Catherine Deneuve fringué par Yves saint Laurent illumine le film de sa seule présence
    Backpacker
    Backpacker

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 638 critiques

    1,0
    Publiée le 13 mars 2007
    Voilà un film considéré comme "culte" mais qui déçoit rapidement... Certes, Deneuve est magnifique, Piccoli brillant, mais cela ne suffit pas... La réalisation laisse sérieusement à désirer et le rythme manquant se fait rapidement sentir. Sans parler de la désuétude du propos et des images qui fait doucement sourire tout au long du film! En d'autres termes, il faut vraiment avoir grandi avec celui-ci pour l'apprécier, peut-être, à sa juste valeur...
    CEE
    CEE

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 169 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Elle rêve un peu trop notre Severine. Rêve qu’elle s’émancipe, qu’elle se libère. Elle rêve tellement qu’on se demande si son existence est une réalité ou autre. Elle est mariée à un certain Pierre . C’est le mariage imparfait : lui travaille sans relâche, elle est une coincée et ne fait rien de ses journées mais rêve d’exploser la morale, de détruire les conventions pour enfin se libéré de la banalité de sa vie. Jusqu’ au jour où elle passe au-delà de la limite, et se rend dans une maison close afin de faire la prostituée. Tout au long du film, on croit être tranquille puis l’on est médusé par la dimension terrifiante qui se cache derrière, représentatif de l’état du personnage de l’envoûtante Catherine Deneuve, qui prend possession puis rejette immédiatement tout le poids de cette ambiance malsaine. Les dialogues, des récitations poétiques transcrivent également bien l’état général du film, au premier plan au repos mais qui s’assombris pour laisser place à des sensations incroyables. Une percée superbe dans l’univers du sado-masochisme et de la prostitution qui nous laisse béa d’admiration devant les multitudes de questions qui nous envahissent après avoir vu le film. Du grand cinéma.
    brunocinoche
    brunocinoche

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 500 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2017
    Un grand Bunuel que l'on peut revoir et revoir tant il est riche et tant on ne sait jamais trop quand nous sommes dans le réel ou dans le fantasme. Adaptation d'un roman mais film très bunuelien où l'on retrouve les thèmes chers du cinéaste, de la décadence bourgeoise à la perversion pernicieuse. Deneuve y est superbe, incarnant à la fois la froideur et le désir, oscillant entre peur et attirance. Le rôle emblématique de sa carrière, à double tranchant car il lui colla une image qu'elle cherchera longtemps à casser. Elle devra attendre plus de 10 ans et sa rencontre avec Téchiné pour y parvenir vraiment. Bunuel et Deneuve se retrouveront 2 ans après "Belle de jour' pour un autre chef d'oeuvre "Tristana". Les 2 films ressortent en salles cet été 2017, ne les manquez pas si vous ne les avez jamais vu.
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 545 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2014
    Comme à son habitude Bunuel dépeint la bourgeoisie parisienne dans un film qui possède un charme unique grâce à la beauté envoutante de Catherine Deneuve. Il nous dresse le portrait d'une femme désirant se prostituer uniquement pour le plaisir, et ceci sans aucune vulgarité et avec beaucoup de pudeur.
    leon&levieuxfusil
    leon&levieuxfusil

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 210 critiques

    4,5
    Publiée le 22 août 2010
    Un film que j'ai beaucoup aimé !!! Dès le début du film, on ne s'étonne pas que ce soit l'extravagant Luis Bunuel qui réalsait en 1967 ce grand film très spécial, étrange mais fort plaisant à voir !! Les interprétations de Catherine Deneuve et Michel Piccoli sont vraiment fortes et magnifiques, le rythme y est, la musique embellit les scènes très propresà l'univers de Luis Bunuel et à son côté très stylisé, les décors sont parfaits, les costumes impeccables, les dialogues sont amusants, directs, il y a de belles apparitions d'acteurs (Francis Blanche par exemple), l'histoire est bien trouvée (et apparemment assez libre vis-à-vis du livre du même nom de Joseph Kessel), un film très agréable, très spécial, très marrant, avec rien de chocant et des situations loufoques et décalées qui restent assez étonnantes, tout comme les agissements et pensées des protagonistes de l'histoire qui les engendrent, un très bon moment à passeer, très spécial, mais très sympa quand même !! Et Catherine Deneuve est magnifique en Yves Saint-Laurent !!!
    Jipis
    Jipis

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 358 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mai 2012
    « Belle de jour » en respectant plus le fond que la forme révèle les traumatismes d’un enfermement bourgeois ne drainant qu’absences et solitudes constat ne faisant que naitre dans les rêves les plus fous le besoin d’être vivifiée par la salissure et la maltraitance. L’opus un peu trop sophistiqué est daté mais dénonce correctement sans excès l’échec d’une assise bourgeoise confortable ne créant que de l’ennui et du protocole. Ceci ayant pour conséquence d’alimenter un inconscient revanchard ne rêvant que d’un autre monde fait d’expériences interdites dans les concepts les plus décalés. « Belle de jour » sans grand éclat suggère plus qu’il ne montre en appuyant bien sur l’antinomie et le phénomène excitant que représente Séverine magnifique blonde, bourgeoise, désœuvrée, riche, distinguée, frêle et pâle dont l’inconscient en révolte contre une sécurité devenue invivable apprécie d’être rudoyé sans ménagement par le rustre ou l’obèse . Un contexte protecteur sans étincelles fabrique en parallèle la quête d’un statut, celui d’un être humain préférant l’approche perverse et virile que le modèle courtois. Un rendu vieillot un peu superficiel frôlant la caricature. A voir pour Catherine Deneuve frigide sublime ne quittant jamais cet état même après les effeuillages les plus fous.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top