Mon AlloCiné
    Syriana
    note moyenne
    2,9
    3591 notes dont 306 critiques
    15% (45 critiques)
    26% (80 critiques)
    11% (33 critiques)
    21% (65 critiques)
    17% (53 critiques)
    10% (30 critiques)
    Votre avis sur Syriana ?

    306 critiques spectateurs

    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 556 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2012
    Voilà une oeuvre mature,complexe,politique et polémique qui a fait sensation en 2006."Syriana",qui nous provient du scénariste de "Traffic",Stephen Gaghan,propose un constant édifiant de la guerre du pétrole,des luttes de pouvoir,des intérêts commerciaux,et des corruption en règle,qui agitent les rapports Occident/Orient.Les uns se prennent pour les maîtres du monde,avec leur armée et leur civilité.Les autres se la jouent nouveaux riches post-moderne,alors que leur idéologie relève du Moyen-Age.C'est tout l'intérêt du film:tenter de démêler l'imbroglio politico-commercial autour de l'exploitation de l'or noir.Le récit est fractionné,histoire de suivre les différents intervenants.Un barbouze de la CIA est laissé seul par sa hiérarchie en pleine poudrière à Beyrouth(George Clooney,remarquable d'implication et oscarisé pour ce rôle).Un avocat établit la légalité de la fusion entre deux pétroliers(Jeffrey Wright,à la sobriété presque déstabilisante).Un trader,conseiller à ses heures,tente d'oublier la mort de son fils,en se rapprochant d'un émir progressiste(Matt Damon,dans un intéressant déni).Enfin,un jeune arabe ne voit d'autre alternative que de devenir djihadiste.Des destins liés,inextricablement,pour un scénario touffu,presque trop elliptique,qui fascine,et fait se poser les bonnes questions sur l'évolution bancale du capitalisme mondial.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    2,5
    Publiée le 28 août 2010
    Un film intelligent sur le rôle du pétrole au scénario complexe. Malheureusement trop complexe, le film a beau tenir un propos intelligent et avoir de bons acteurs, il n'en reste pas moins froid et sans âme.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 50 critiques

    2,5
    Publiée le 15 novembre 2017
    Syriana est moyennement convaincant. Les acteurs sont indéniablement bons (George Clooney, Matt Damon, Jeffrey Wright), par contre l'histoire est moyennement prenante. Certes, il est toujours intéressant de voir comment des histoires individuelles peuvent être liées entre elles et avoir un impact central sur la géopolitique mondiale, mais au-delà de ça, on accroche assez modéremment aux personnages. C'est dommage, parce que la thématique abordée est fascinante et que le film montre vraiment le fonctionnement du monde moderne. Rien n'est vraiment mal fait, c'est un film bien réalisé, mais rien n'est vraiment emballant non plus.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 204 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2018
    Un très bon thriller sur les transports pétroliers aux Etats-Unis. Un très bon film sur les géants du pétrole. Un bon jeu d'acteur servi par George Clooney et Matt Damon.
    gbagrami
    gbagrami

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 559 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2011
    Malheureusement, Syriana a ce défaut d'être trop décousu, trop alambiqué pour qu'on puisse suivre l'histoire sans trop se perdre. Car le sujet est très intéressant, la photo est impeccable, les acteurs sont excellents. Si vous êtes prêts à vous concentrer à fond pendant 2 heures, vous tiendrez un bon sujet de discussion.
    Roma Gonso
    Roma Gonso

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 161 critiques

    1,0
    Publiée le 1 novembre 2011
    C'est chiant! Et puis soyons honnête on ne comprend rien.
    Victor COLT
    Victor COLT

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 65 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juillet 2013
    Un thriller politique vraiment brillant. Le film nous plonge dans l'ambiance sombre de l'industrie du pétrole. Avec un scénario très prenant et une mise en scène aux quatre coins du monde, Syrianna nous dévoile les différents points de vue de tout les personnes travaillant dans cette industrie: De la main d'oeuvre jusqu' aux représentants de compagnies américaines et aux émirs. Le film nous révèle ainsi un monde baignant dans la corruption et l' aveuglement devant ces richesses, où chaque personne peut être une menace sans être à l' abri pour autant. Ces éléments provoquent un suspense superbe. Le tout servi pars des acteurs incroyables.
    JulienLep
    JulienLep

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 169 critiques

    3,0
    Publiée le 24 décembre 2011
    Adaptation libre de "See No Evil" de Robert Baer se déroulant principalement dans la péninsule arabique, liant géopolitique et économie autour du pétrole. L'imbrication complexe d'intérêts internationaux se retrouve dans le déroulement du film, très haché. N'ayant pas pour vocation de procurer frissons au téléspectateur, ce film tend à rendre compte d'un état, qui perdure ; d'où le rythme monotone. On peut toutefois se poser une question : n'aurait-il pas été plus approprié de faire un documentaire, le tout sur 1h30 ? Certainement ! Mais aurait-il eu la même audience, la même publicité, et finalement un impacte plus important ? Pas sûr ! D'autant que les documentaires vides et bon marché pullulent sur nos écrans ! Donc... pourquoi pas ! Mais sur le plan cinématographique, pas grand chose à se mettre sous la dent !
    Clingo
    Clingo

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 127 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2012
    Je n'ai absolument rien compris. Mais c'était très bon. Le film est diablement alambiqué, retors, mais sa mise en scène est d'une intelligence telle qu'il y a toujours quelque chose de stimulant à prendre malgré la complexité du scénario. Le film est une sorte de Traffic à la sauce géo-politico-socio-économique, et il est aussi clair que le dernier adjectif que je viens d'utiliser. Bon Syriana est compliqué mais finalement ça ne pose pas de véritable problème parce que le film traite son spectateur en adulte. Le cinéma a trop tendance à simplifier les enjeux, à être démonstratif jusqu'à l'excès, et Syriana, en choisissant une voie opposée, oblige le spectateur à ne jamais relâcher l'attention. Syriana, dans la manière dont il pose ses enjeux, est un peu l'anti-Babel. Non pas qu'Iñarritu simplifiait à l'extrême son dernier chef d'oeuvre, mais Stephen Gaghan ne donne pas l'impression de rechercher l'effet, la provocation émotionnelle. Le film trace son chemin sans attendre qu'on le suive, mais le paradoxe c'est justement qu'on s'accroche volontiers à l'intrigue parce que - fait rare - rien ne nous est donné gratuitement et l'oeuvre est rigoureuse, donc l'implication du spectateur davantage jouissive. Le cinéma explique donc souvent plus qu'il ne le devrait, Syriana non. Résultat ? On a l'impression de dépasser un peu le cadre de la pure fiction, et la position que l'on adopte est celle que l'on peut avoir dans la vie de tous les jours : il y a des choses qui restent inexplicables, des événements dont nous sommes témoins dont nous n'avons pas toutes les clés, des réactions que l'on ne peut comprendre parce qu'elles se révèlent beaucoup trop complexes, et décrire tout ça dans les moindres détails en deux heures serait simplement une totale ineptie. Le spectateur de Syriana est donc plongé dans l'inconnu, et comme chez Lynch dans une mesure totalement différente, ne pas tout comprendre en ayant l'impression d'évoluer dans un univers étranger et familier à la fois est une expérience de cinéma plus que stimulante. Le film fait honneur à la tradition des films de gauche US, surtout grâce à son excellent scénario - dont la subtilité est un sérieux atout - ses acteurs formidables, et un aspect technique dont le montage est un des points forts. Son caractère fluide ne fait que renforcer l'idée que chacune des situations données du film a une conséquence sur une autre, qu'une décision prise à Washington provoquera un effet papillon en Libye par exemple. On peut penser qu'entre les mains d'un Michael Mann, le film aurait nettement gagné en puissance, en poésie aussi sûrement. Mais Syriana n'a peut-être pas cette ambition, il s'inscrit dans un registre purement réaliste, s'attache à l'unique description d'un monde dominé par le dollar. Réalisé très peu de temps après le début du conflit en Irak, le film n'en prend que plus d'importance, d'autant plus qu'il évoque avec intelligence la question terroriste. Solide techniquement ( très belle musique de Desplat aussi ), et servi par des comédiens impeccables, Syriana est davantage qu'un simple film à scénario grâce à une mise en scène d'une remarquable intelligence.
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 788 critiques

    4,5
    Publiée le 14 avril 2012
    Film très intelligent sur la géopolitique, également lent et complexe dans sa structure, ce qui convient très bien pour coller à la complexités et aux lenteurs de la diplomatie du monde réel qui est décrit. Le casting est en plus de très bon niveau. Sérieux à tous points de vue. Image du HD-DVD décevante car bruitée.
    Noah Durden
    Noah Durden

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 20 critiques

    2,5
    Publiée le 12 août 2012
    Un film Intéressant sans plus. Ce n'est pas le gros film d'action avec des cascades de tout les cotés. Mais plutôt un film qui nous ouvre les yeux sur les (possibles) différentes magouille des gouvernements occidentaux pour arriver a leurs fin. Ait vraiment aimé Matt Damon dans son rôle, très convaincant! Un peu moins Clooney. 2,5/5
    histoprof
    histoprof

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 327 critiques

    2,0
    Publiée le 19 janvier 2013
    J'aurai aimé publier une critique positive de ce film qui tente d'aborder la géopolitique du pétrole au Moyen Orient. Hélas, rien ne fonctionne vraiment dans ce film d'un ennui incommensurable. En multipliant les pistes et les personnages de l'intrigue, le réalisateur scénariste pensait reproduire l'exploit de son précédent opus, Traffic, autrement plus palpitant. Hélas, n'est pas Soderbergh qui veut, faute d'un metteur en scène derrière la caméra, le film ne parvient pas à susciter l'intérêt. Réaliser sans talent, monter sans idées, il ne parvient pas à donner du rythme et de l'ambition artistique à une mise en scène qui reste constamment télévisuelle. On finit même par douter de la profondeur du sujet et cette histoire d'imbrication des intérêts pétroliers avec la CIA est finalement très superficielle, le film ne s’embarrassant pas de clichés et de simplifications qui n'en font pas le grand film politique espéré.
    memrom
    memrom

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    L'idée de départ a tout pour plaire pour un résultat final bien maigrichon. Le scénario n'a en soit rien de complexe, mais pourquoi faut il toujours utiliser la logique du "sous entendu" pour faire intello ! La mise en scène et dialogues en abusent pour au final compliquer inutilement un principe banalement simple : Un gouvernement "girouette" navigue dans une succession d'intérêts géo politiques changeants. Rien de nouveau et souvent exploité avec beaucoup plus de brio dans d’autres productions. Le coup du vieil agent secret (CF Clooney) au top dans les années de guerre froide, bon exécutant, abandonné de ses supérieurs au premier renversement de situation....vu et revu ! Bref, artificiellement compliqué et trop simpliste pour en tirer une philosophie intéressante. A éviter…même en DVD. Pas mal en série B sur une chaine CabSat.
    philippl
    philippl

    Suivre son activité Lire ses 90 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un film d'une apparente complexité cache-misère (il ne doit pas passer aux US car je doute que sa structure alambiquée soit accessible au mangeur de pop-corn américain moyen), qui se contente d'enfoncer des portes ouvertes. Bref, les européens un tant soit peu au fait de l'actualité n'y apprendront rien, les américains qui comprendront apprendront sans doute avec stupeur que leur pays poursuit un tout autre but que la propagation de la "démocratie" dans le monde, au cours de leurs exactions en tout genre.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Syriana est une plongée inattendue et implacable dans les méandres des stratégies industrielles pétrolières américaines au Moyen-Orient. Un scénario vertigineux et complexe qui perd de son intérêt par la réalisation abracadabrante de Stephen Gaghan, scénariste oscarisé de Traffic, trop influencé par Steven Soderbergh. Syriana vaut essentiellement pour la formidable prestation de George Clooney, très impliqué encore une fois dans le scénario, à la fois producteur et acteur, récompensé par le Golden Globe. Hélas, l'émotion n'est jamais là et les acteurs sont tous transparents. Le pompon revenant à Matt Damon et Amanda Peet, invisibles. Clooney et Gaghan ne cherchent pas donner la leçon mais cherchent avant tout à amorcer un débat, une discussion sur la dépendance du monde à l'égard du pétrole, la corruption et l'efficacité de la CIA. Etais-il nécessaire de réaliser le film de cette manière ? Le script était-il trop riche ? Toujours est-il qu'on s'ennuie quand même pas mal durant 1h30 et qu'il faut attendre les dernières trente minutes pour être vraiment scotché à son fauteuil, les dernières scènes étant hallucinantes. La réalisation est faussement tape-à-l'oeil et un poil prétentieuse. Syriana risque de perdre pas mal de spectateurs en route et c'est bien dommage car peu sont les films à montrer les coups bas, les tractations et à dénoncer le système politique américain d'une manière aussi féroce et implacable. Syriana est un film d'un rare pessimisme, intelligent, bienvenue dans le panorama des productions hollywoodiennes mais qui s'embourbe dans une réalisation, pour moi, ratée. L'esthétique générale du film est trop poussée, pas assez personnelle et on sent que le réalisateur cherche encore ses marques et sa propre identité de metteur en scène. Syriana ne passionne pas mais ne laisse aucunement indifférent, se remarque par son audace mais paume le spectateur en l’emmenant à droite et à gauche du Monde. Dense, complexe, trop peut-être, Syriana reste intéressant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top