Mon AlloCiné
Memories of Murder
Note moyenne
4,3
20 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • Aden
  • Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Le Point
  • L'Express
  • Libération
  • Positif
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Fluctuat.net

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

20 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

Une chose est sûre : après ce film, les matins ne seront plus jamais calmes en Corée. (...) Des polars de cette trempe, secs, sombres, poignants, rugueux mais aussi lumineux, miraculeux, drôles, absurdes, décomplexés, on en redemande.

Cahiers du Cinéma

par Antoine Thirion

Memories of murder est fait de bouts qui ne se joignent pas, d'une succession implacable de ratés faisant obstacle à la juste vision de la situation politique du pays.

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Contrairement à la virtuosité vide et à la relative bêtise d'un Sympathy for Mister Vengeance, Memories of murder s'impose par la simplicité de ses vertus : grande maîtrise technique, certes, mais aussi ironie pétillante, psychologie affinée et croyance toujours renouvelée dans la puissance des dialogues. (...) Lorsque la réalisation s'emballe (la poursuite survitaminée dans la nuit), Bong laisse éclater son talent de pur film-maker.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Le Monde

par Jean-François Rauger

S'inspirant d'un fait divers de la fin des années 1980, le cinéaste Bong Joon-ho joue avec les codes du polar et réussit à inventer un récit étonnant qui mélange l'atroce et le burlesque.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Amélie Dubois

L'épaisseur du film, qui atteint la folle densité littéraire de certains polars, ne vire jamais à la lourdeur bouffone et indigeste, trop attachée qu'elle est à contenir le mystère insondable et glaçant, presque fantastique, de nuits noires, ruisselantes et inévitablement assassines.

L'Humanité

par Michaël Melinard

Oeuvre drôle et tragique, Memories Of Murder est le somptueux film de l'arrivée de la modernité dans la campagne coréenne.

MCinéma.com

par Yann Kerloc'h

Rarement une deuxième oeuvre n'a eu aussi peu de défauts. A la fois populaire et intelligent, le film déploie, sans esbroufe, image somptueuse, belle musique et scénario solide. Et, suprême réussite, il garde un esprit typique de la Corée. Ce n'est pas un hasard si, là-bas comme ailleurs, MEMORIES OF MURDER est unanimement salué.

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

Aden

par La rédaction

Flic de la ville, flic de province... et, derrière eux, le décor (funèbre) d'une Corée encore sous l'emprise de la dictature militaire. Ces différents échos procurent au film une ampleur inattendue et donnent au jeu de piste des allures souterraines de grand film crypté sur une société tellement malade qu'elle finit par engendrer ses monstres.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Ciné Live

par Marc Toullec

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Le Figaroscope

par Brigitte Baudin

C'est une comédie policière avec un tandem drolatique à la Laurel et Hardy, formé par deux policiers à côté de leurs pompes. Le plus étonnant, c'est que chaque détail du film, jusqu'à la peinture de ces deux extravagants personnages, est authentique. Joon-ho Bong s'est, en effet, inspiré de faits réels qu'il a relatés sans broder. Surprenants Coréens !

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Julien Welter

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Libération

par Edouard Waintrop

Sur un tel thème, on pouvait craindre le pire, le genre Seven, terreur toc et effets massues, mais ce n'est pas ce type de partition que Bong Joon-ho, cinéaste de 35 ans, a voulu jouer pour son second long métrage. Il a pris cette histoire avec une rigueur teintée d'humour, a essayé de la dénouer comme n'importe quel polar et l'a plongée dans une description minutieuse de la société provinciale à l'époque de la dictature.

Positif

par Jean-Christophe Ferrari

L'originalité de Memories of murder tient dans la confrontation visuelle entre le caractère sugrenu du quotidien et de ses détails (...), et le logistique huilée des crimes. (...) Une fantasmagorie liée à un mélange inédit de précision sociologique, de cruauté froide, d'irréalité bleutée et de chamanisme.

Première

par Estelle Ruet

Polar existentialiste et fable contemporaine, Memories of murder a très logiquement raflé le Grand prix du dernier festival du film policier de Cognac. La mise en scène au scalpel nous plonge au coeur des personnages, de leurs doutes et de leurs contradictions, avec un sens implacable du déterminisme.

TéléCinéObs

par Bijan Anquetil

Ce "thriller de pays sous-développé", selon le cinéaste, revisite le genre entre burlesque et réalisme social. Mais "Memories of Murder", comme son nom l'indique, est avant tout une entreprise archéologique, une réflexion sur la manière dont le passé, même occulté, ne cesse de hanter le présent.

Télérama

par Pierre Murat

C'est un petit polar que ses origines rendent forcément mystérieux. Joon-ho Bong joue très habilement ­ un rien trop ostensiblement, peut-être ­ sur le décalage. Sur l'hystérie des personnages. Grotesque et effrayant.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Fluctuat.net

par Jérôme Dittmar

Le nouveau cinéma coréen, avec ce Memories of murder en tête n'est qu'une tentative faible, molle, et un peu laborieuse de se montrer aussi grand que ses cousins. On préfère de loin l'inédit Public Enemy de Kang Woo-suk, qui avec son énergie iconoclaste à la Fuller et sa radicalité à la Fukasaku arrive pourtant à ne jamais rien devoir.

La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top