Notez des films
Mon AlloCiné
    Rochester, le dernier des libertins
    note moyenne
    2,2
    653 notes dont 47 critiques
    répartition des 47 critiques par note
    5 critiques
    17 critiques
    3 critiques
    6 critiques
    9 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Rochester, le dernier des libertins ?

    47 critiques spectateurs

    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    4,0
    Publiée le 23 janvier 2013
    Pas le meilleur rôle de Johnny Depp mais surement un des rôles qui lui va le mieux. J'ai apprécié le film mais c'est vrai que le scénario fait parfois défaut, je peux comprendre les critiques.
    Brambees
    Brambees

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 87 critiques

    4,0
    Publiée le 15 décembre 2010
    Rochester,John Wilmot ou le dernier libertin, vous m'avez époustouflé! C'est avec pleins d'émotions que j'exprime a quel point ce film est une tuerie, un scénario en béton, de l'érotisme délicat a souhait et de philosophie à la pelle! On présente la une biographie d'un jeune homme simple, libre (penseur et sexuellement parlant) avec une tel délicasse mais si poignant, un langage soutenu comme on en entend rarement. Des morales sur la vie, l'amour, le sexe et la débauche. Nous avons dans ce film beaucoup de thème abordé qui touche notre quotidien avec de l'émotion et du caractère. Rien n'est cru, nis salle , nis dégoutant les scènes sont tendre , douce et fluide avec ce John Wilmot, car malgrès d'être un libertin, il traite les femmes avec simplicité ,douceur. Ses dires sont simplement sublime, ses paroles sont vraiment d'or dans tout le film. Johnny Depp nous fait la une représentation incontestable,tout est dans le regard, dans la gestuelles, les paroles, ils joue la un de ses meilleurs rôle! Cet homme est vraiment bourré de charisme qui fait de lui un des premier dans le peloton des meilleurs acteurs. Il y a rien a dire, ce film est grandiose. J'ai versé une larme a la fin du film, c'est idiot, mais je me suis éprise de cet homme aux pensées exquise, au parole d'acier. La fin nous fait comprendre beaucoup de choses... Je ne peu pas en dire plus sa gacherais le plaisir. En tout cas je contredit toute les critiques négatives, car il a le mérite d'être vu. De l'époque , de l'amour, du sexe, du théatre, de la philosophie , poilitique et rédemption... Maintenant vous l'aimez?
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    2,5
    Publiée le 12 avril 2012
    'Rochester, le dernier des libertins' est un film moyen à cause d'un scénario assez ennuyant, en tout cas pour ma part... cette retranscription de la vie du Comte de Rochestercependant ne m'a pas du tout passionné. Cependant, la prestation de Johnny Depp est remarquable ! C'est exactement dans ce genre de rôle (entre folie et passion) que je l'adore. Et visuellement le film est assez intéressent, et possède une belle photographie. Donc, je ne vous conseille pas ce long-métrage, mais je vous le déconseille pas pour autant...
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 151 critiques

    3,0
    Publiée le 3 février 2013
    Film à reconstitution historique de l'Angleterre du XVIIème siècle. Nous est racontée la vie d'un comte libertin aristocrate, obsédé sexuel, mais amoureux d'une actrice de théâtre dont il veut faire une idole du public. Ami du roi, mais haïssant la monarchie, il devra néanmoins faire l'éloge de la monarchie anglaise. Miné par la syphilis, il en mourra. Belle reconstitution d'époque, quoiqu'un peu sombre dans de nombreux décors. Souvent l'action se passe de nuit, temps de brume, ou en intérieur (cabaret, château, théâtre)et cela manque de couleurs. Les acteurs sont bons (Depp) mais néanmoins un certain ennui plane dû à des longueurs et à une absence d'action et d'intrigue. Il manque un souffle épique ou romanesque qui aurait pu faire un grand film. Dommage.
    anakin52
    anakin52

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 174 critiques

    5,0
    Publiée le 11 novembre 2008
    Oulala, mais ce film, ... que dire?? on en reste Bouche bée, extraordinaire cette histoire de Rochester, un dénouement complètement inattendus, des critiques a n'en plus finir ... Franchement, un film a montré a tout le monde !
    klo.chette
    klo.chette

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    magnifique! du théatre... folie d'un homme en son génie, allant jusqu'au bout de l'abject, descente en enfer volontaire d'un poète... Du théatre vivant, des lumières suggestives, un environnement vicié... à voir, à détester de toute sa chair...
    Zozo363
    Zozo363

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 17 janvier 2008
    J'ai adoré ce film très provocateur, assez choquant et touchant. Une histoire d'amour cachée par l'interprétation de scènes au théâtre. Film qui réunit de surcroît deux grands acteurs : Johnny Depp et John Malkovich. On a pitié pour ce fâmeux libertin qu'est Rochester... A voir, si vous aimez les films d'époque et si le "vulgaire" ne vous dérange pas !
    psyché84
    psyché84

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 18 décembre 2009
    Que dire de ce filme si ce n'est qu'il est pénétrant !Rochester intérprété par Depp est une sorte de grand personnage hybride émouvant et subtile c 'est un mélange de Heathcliff de bronte (sa froideur,arroganceméchanceté,noirseur)Julien Sorel de sthendal (narcissisme,soife de pouvoir,ambition)et sade (libertinage,débauche)a voir absolument!!Depp est magistrale,le scénario captivant ,le film magnifique...
    Hash07
    Hash07

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 2 513 critiques

    0,5
    Publiée le 5 janvier 2011
    Un film complètement pourri.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    3,5
    Publiée le 7 avril 2019
    Laurence Dunmore brosse le portrait d’un homme d’exception à travers sa décadence, sa débauche, ses envolées lyriques, son beau parler et sa verve créative. Tout un symbole pour cette époque révolue. Une existence tumultueuse noyée de pêchers et de vices à la solde du roi. La recherche permanente et novatrice des plaisirs sexuels a conduit son destin bien au-delà d’une couche souillée de foutre. C’est par le théâtre que son art prend tout son sens, le génie d’un homme souvent incompris, critiqué, mais néanmoins admiré pour son intelligence et son honnêteté excessive. Plus haut est le sommet atteint, plus rude sera la chute. Celle du comte de Rochester sera sans retour, une déchéance que l’on ne souhaite à aucun homme, car nulle erreur ne mérite pareil trahison. L’authenticité de cette œuvre prend aux tripes car elle retrace à merveille la vie d’un dramaturge déchu et son insatiable puritanisme. L’avant-garde d’une rude époque, où se donner en spectacle était à double tranchant. Plus magistrale que jamais, Johnny Depp prend littéralement possession du rôle, et rend toutes ses lettres de noblesses à un personnage aussi décrié qu’adulé au fil de sa courte existence. Dommage que le scénario ne soit pas plus prenant afin de gagner en intensité. Historiquement intéressant. 3,5/5
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    1,0
    Publiée le 5 mars 2010
    Rochester, le dernier des libertins est un film relativement décevant. Je m’attendais à beaucoup mieux. La mise en scène de Laurence Dunmore laisse à désirer et le film manque de dynamisme malgré un scénario bien travaillé. Les acteurs comme Johnny Depp, Samantha Morton ou encore John Malkovich sont néanmoins très convaincants dans leurs rôles et le film n’est pas désagréable, 07 / 20.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 458 critiques

    4,0
    Publiée le 29 octobre 2010
    Une retranscription de la vie du Comte de Rochester des plus fascinante, magistralement interprété par Johnny Depp. De plus, la réalisation est soignée ainsi que la photographie du film.
    Fritz L
    Fritz L

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 767 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    1660, Charles II, en retour d’exil, est placé sur le trône d’Angleterre. Après une décennie d’un puritanisme forcené, le nouveau monarque contribue à libérer les esprits, les arts et du même coup, les mœurs. De ce changement radical des mentalités, tenant du manichéisme, on espérait une œuvre luxuriante tant en illustration du propos qu’au niveau de al réflexion. On peut louer l’accompagnement pictural en temps qu’élément critique. Le grain de l’image évoque volontairement les grands classiques de la peinture flamande tout comme les nombreux clairs obscurs qui reflètent l’idée d’une société crasseuse malgré ses attraits rutilants. Sensation de saleté étayée par un choix de décors baignant dans la fange et des costumes aux dentelles souillées. On nous oriente donc vers l’apparence, entre ce que l’on laisse voir et ce que l’on est vraiment. Il en va de cette communauté comme du Comte de Rochester. Et c’est là que le bas blesse. Affublé ici du surnom de dernier des libertins, il n’en donne comme relief que la caricature d’une époque. S’en suit alors un atterrant, pesant et bavard descriptif de sa vie. Certes le personnage haut en noirceur méritait peut-être un film : autodestructeur, fat et sans morale il a vécu à sa seule gloire pour satisfaire ses propres besoins. Mais était-il pour autant la figure emblématique de cette période trouble, ou est-ce cette société ayant perdu tout repère qui lui a permis d’exister ? Plus grave encore, le contexte historique est malmené. Charles II ne semble régner que sur le futile. Le tiraillement avec ses opposants protestants, ou bien encore les alliances à trouver avec la France (dont la description tient plus de l’époque de Louis XV que celle de Louis XIV) ou les Pays Bas, sont à peine évoqués. C’était le cœur du sujet. Laurence Dunnmore est passé à côté, et nous plus encore.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mars 2008
    Vie & mort d'un "noble" anglais tout à fait digne d'intérêt ( Et sans Vincent Perez ) par le toujours très maquillé Johnny Depp, à l'époque ou les thérapies réservés aux vrais révolutionnaires n'existaient pas ; et de plus requalifiant le terme "libertin", - si souvent tellement galvaudée notamment par ces colporteurs de la T.V... - : Toutefois il est certain que nous possédons de semblables exemplaires (et du XVIIIème) en France, et qui pourrait également faire l'objet de fresques tellement valables !..
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2010
    Je ne connaissais pas Rochester, ce personnage libertin ayant réellement existé et qui avait défié la royauté d'une façon très osée. Une biographie réaliste, de la société anglaise du XVII ème siècle, campée par des bons acteurs, parmi eux évidemment Depp et Malkovitch. Le tout est accentué par les phrases très appuyées de Rochester, lors de la scène de la pièce de théâtre, et qui inspirerait bien certains politiciens ou futurs révolutionnaires.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top