Notez des films
Mon AlloCiné
    Surveillance
    note moyenne
    2,9
    1256 notes dont 279 critiques
    répartition des 279 critiques par note
    45 critiques
    84 critiques
    39 critiques
    57 critiques
    27 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur Surveillance ?

    279 critiques spectateurs

    ChroniqueMécanique
    ChroniqueMécanique

    Suivre son activité 258 abonnés Lire ses 214 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Le type de film qui laisse une impression mitigée, on ne sait que penser entre le vraiment bon et le trop moyen, incapable de réellement savoir si on avait vu un bon film ou pas. De bonnes idées, des moments captivants, mais également des approximations et des ralentissements. Déjà, il ne faut surtout pas faire l'amalgame entre la réalisatrice de ce long-métrage, Jennifer Lynch, et le travail cultissime de son papa, le Grand David Lynch. Tomber dans la comparaison de leur cinéma, de leur talent et leur savoir-faire peut apparaître comme un piège qu'il faut éviter, afin de regarder et d'apprécier sereinement et objectivement ce "Surveillance". Car la réalisatrice prend des risques et joue le jeu de ses idées de mise en scène jusqu'au bout, s'impliquant à fond dans l'effet de style qu'elle veut créer. Cela donne beaucoup de bons côtés à sa façon de faire, mais la rend quelquefois un peu trop travaillée dans l'excès, l'alourdissant donc parfois, ne la rendant peut-être pas assez précise, trop impersonnelle. Le montage est bon, il maintient bien le suspense, faisant naître à l'occasion une tension quasi-palpable, et donne un petit genre au film, sans toutefois rien inventé. Selon les différents points de vue, les pièces du puzzle s'assemblent au fil des minutes qui défilent pour nous conter cette histoire glauque et mystérieuse, où tout le monde ment pour se protéger de ses petits vices. Même si ce genre de montage n'est pas non plus révolutionnaire, il est l'une des ingéniosités de cette oeuvre, lui donnant beaucoup de son poids, avec les interprétations réussies. Si le coup de théâtre final est un petit tour de passe-passe astucieux du scénario, on peut regretter de commencer à s'en douter avant d'en avoir la révélation, et donc de ne pas être tant surpris. En définitif, un bon film à petit budget du cinéma indépendant américain, huis-clos pervers entre polar sombre et thriller macabre, dopé par quelques touches d'humour noir et par une violence froide.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 856 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    3,0
    Publiée le 20 février 2012
    Il commençait si bien ce film signé par la fille du grand David Lynch. Tension de dingue, atmosphère poisseuse, construction ingénieuse et peinture au vitriol de l'Amérique profonde : on se régale au point de penser tenir l'un des films de l'année. Hélas, cela était un peu trop beau pour durer... Car au bout d'une heure, Lynch montre quelques difficultés à redonner un élan à une intrigue tournant en rond et à des personnages de policiers lamentables. De plus, alors que j'ai beaucoup lu que certains avaient été bluffés par le « twist » final, j'avoue que je l'avais vu venir pas mal de minutes à l'avance... Le dénouement n'en est pas moins très bien vu, certaines scènes très fortes et le duo Bill Pullman-Julia Ormond assez irrésistible. Même si c'est donc un peu frustré que je suis sorti de ce « Surveillance », je lui reconnais pour autant un vrai talent et d'être nettement plus intéressant que la moyenne : rien que pour cela, n'hésitez pas à y faire un détour.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 434 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    4,0
    Publiée le 19 août 2008
    Seconde réalisation pour Jennifer Chambers Lynch, fille du célèbre cinéaste (David Lynch). Après Boxing Helena (1993) et quinze ans d'absence (!!!), elle revient avec un thriller qui fleure bon l'asphalte et les Rednecks. Sur les routes désertiques d'une Amérique profonde et sans vie, une multitude de meurtres sanglants ont lieu. Deux agents du F.B.I se rendent sur place et mènent leur enquête au sein du commissariat local. Là où Surveillance séduit d’amblée, c'est par son casting, notamment avec le "revenant" Bill Pullman (que l'on avait plus revu depuis The Grudge - 2004, car bien qu'il n'ait jamais arrêté de jouer, il a cependant fait que des DTV, ceci explique pourquoi on l'a rarement vu depuis Independence Day - 1996). Ensuite, pour son scénario, sombre, palpitant et manipulateur (voir le twist final totalement renversant), jouant sur les multiples points de vues que nous offrent policiers & victimes. Une mise en scène parfaite, avec des plans et des travellings splendides (elle est bien la fille de son père !). Que se soit au niveau du jeu des acteurs (Pullman, flippant !) ou la crédibilité de l'intrigue, le passage à vide de J. Lynch aura finalement été bénéfique.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 318 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juillet 2008
    J'y suis allé sans a priori ( ce qui est chose rare pour moi )... Si le film commence comme une série B quelconque, la deuxième partie est diablement efficace. Jennifer Lynch réussit à se démarquer du style de son père ( le grand David Lynch ) et nous cueille en beauté avec ce deuxième long métrage. Même si Surveillance est imparfait, il a les qualités de ses défauts : à commencer par le personnage de Bill Pullman, agent du FBI raide comme un piquet d'un bout à l'autre du film ( ce choix de mise en scène n'est pas si anodin qu'il n'y paraît car s'il déroute au départ, il se révèle pertinent par la suite ). Julia Ormond a du talent, son charisme et sa beauté physique ajoute du piment à l'ensemble, pourtant déjà savoureux. Là où David Lynch privilégie l'atmosphère d'un film, sa fille tire profit d'un cinéma plus traditionnel et plus écrit. Le résultat n'est donc pas révolutionnaire ( ni même exceptionnel ) mais l'on se dit qu'il y a du style et de l'esprit. Un bon scénario ( le twist final est bluffant ), de bons acteurs ( décevants au départ, surprenants par la suite ), bref : un très bon moment en perspective, doublé d'une BO explosive ( seul point réellement négatif : l'esthétique est un peu criarde ). A voir...
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 755 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mars 2014
    Lorsqu’elle a sorti "Boxing Helena", son premier film, en 1993, Jennifer Lynch dû faire face à une hostilité de la part de la critique qui finalement lui reprochait plus d’être la fille de son père que d’avoir réalisé un très mauvais film. Même si ce premier était loin d’être parfait (l’inexpérience de la demoiselle y étant pour beaucoup), cet acharnement était totalement injustifié et rélévait plus de l’hypocrisie générale qu’autre chose. Pourtant, Jennifer Lynch encaissa très mal la chose, à un tel point qu’on a cru qu’elle ne refera jamais d’autre film. Quinze ans, il aura fallu attendre quinze longues années pour que la fille de David Lynch se remette de ce traumatisme et se lance à nouveau dans l’aventure du 7ème Art avec "Surveilance". Le Pitch : suite au massacre de plusieurs personnes sur une route de passage commis à première vu par un tueur en série qu’ils poursuivent, deux agents du FBI viennent procéder à l’interrogatoire des survivants : un flic retors, une jeune demoiselle adepte de la drogue et une petite fille dont les parents font parties des victimes. Chacun livre alors sa version de l’affaire et il est clair qu’il ne sera pas facile de trouver le fin mot de toute cette horrible histoire… Avec ce second film, Jennifer Lynch nous livre un huit clos prenant qui apparaît comme un savoureux jeu de dupes entre chaque personnage qui se suspecte mutuellement : observation totale, craintes, mensonges, comportements étranges. Tout est fait pour nous perdre : l’œil trompe, l’ouïe trompe, la caméra trompe, l’écran trompe....tout trompe !! Le titre du film est plus que justifié : il est bien question de surveillance ici, et à plusieurs niveaux : Si les deux agents du FBI sont là pour surveiller les témoins par rapport à leur mission, ces derniers semblent aussi de leur côté se surveiller les uns les autres ainsi que leurs interrogateurs ;mais au-delà de l’image, c’est la surveillance du spectateur qui est mise à l’épreuve : nous sommes nous-même témoins privilégiés de la scène des meurtres mais aussi des témoignages croisés des trois survivants, témoins de toutes omissions, des travestissements de la vérité, des visages crispés, de la tension montante…On est directement impliqué dans cette quête de la vérité et on nous balance de suppositions en doutes, de théories en pertinences (cela me fait d’ailleurs penser pas mal au "Rashômon" d’Akira Kurosawa) car, au final, aucun des témoins n’est épargné niveau morale dans son développement : le flic exulte en terrorisant d’innocents conducteurs qui ont le malheur de croiser sa route, la jeune femme est une sorte de mercenaire délinquante qui est prête à tout pour avoir sa dose de crack, et la petite fille soupçonneuse de tout qui a toujours été un peu mis de côté dans son environnement familial. La mise en scène, astucieuse, renforce cette impression de doutes permanents en montrant chaque déplacement dans le cadre, en zoomant sur les regards ou portant attention à des gestes à priori anodins. Jennifer Lynch arrive ainsi à instaurer un dogme paradoxal entre le récit présent des interrogatoires (dans lequel la vérité est dure à cerner) et le récit passé de l’agression (dans lequel le mensonge est indéniablement indubitable). Les quinze années séparant "Boxing Helena" et "Surveillance" n’ont pas été inutiles pour Jennifer Lynch : sa réalisation s’est clairement améliorée et on est bien loin des maladresses du premier film, comme peut en témoigner cette surprenante et très bonne scène du double contrôle routier où le découpage et le cadrage soutiennent parfaitement la prestation des deux flics et arrivent à retranscrire une certaine tension alors qu’on assiste à un évènement qui n’a rien d’extraordinaire. Papa Lynch peut être fier de sa fille : elle s’est bien reprise en main et lui fait amplement honneur. Du côté du casting, Bill Pullman et Julia Ormond sont impressionnants : le premier campe un homme impassible jouant d’ironie subtile envers les autres sans jamais desserrer les dents (ou quand il sourit, il fout tellement les jetons qu’il devrait finalement s’en passer !), et la seconde mélange classe et charisme, sorte d’alter égo opposé du premier. Les seconds rôles sont aussi bien interprétés et c’est assez rare de voir le « second plan » rivaliser de justesse avec les rôles principaux (et là, chapeau encore à Jennifer Lynch qui a bien progressé en matière de direction d’acteurs depuis "Boxing Helena" !). On notera plus particulièrement l’interprétation de la petite Ryan Simpkins et celle de Kent Harper en flic imbus de sa personne. Avec "Surveillance", Jennifer Lynch nous rassure et envoie un joli bras d’honneur à ses détracteurs (et ils le méritent bien les affreux petits saligauds). Débutant comme un polar teinté de "Twin Peaks" (ah l’influence du paternel !), le film développe une certaine tension baignant dans une atmosphère poisseuse soutenue par une structure visuelle ingénieuse, avant de se terminer par une surprise inattendue digne d’un film des frères Coen (joli rebondissement au passage !). Une pellicule généreuse, intelligemment manipulatrice envers le spectateur et propose une petite réflexion sur l’abus du pouvoir et la part sombre que l’on peut trouver en chacun de nous. Bravo Miss Lynch, vous vous êtes bien relevée. Vivement le prochain film.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    0,5
    Publiée le 1 mars 2009
    Il ne peut y avoir qu'un seul génie dans la famille et comme a dit Dali,pourquoi avoir un fils si c'est un peintre sans talent.La fille Lynch en tout cas aurait du suivre un autre chemin que celui de son père car elle ne possède absolument aucun talent comme réalisatrice.Elle ne bouscule absolument rien et sa grossière histoire aux rebondissements de pacotille pas malin un seul instant prouve son manque évident du moindre talent et d'inventivité.Si on rajoute a ça les mauvais dialogues ainsi que des personnages clichés le tout devient carrément indigeste.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 2 132 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2008
    Pas toujours facile d'être la fille d'un réalisateur célèbre ! Jennifer Lynch en avait fait l'expérience il y a 15 ans, avec un premier film, "Boxing Helena", qui fut un bon gros bide. Et en plus, il lui a fallu 15 ans d'attente pour pouvoir réaliser le suivant, à l'âge de 40 ans. Toutefois, cela valait le coup d'attendre, dans la mesure où "Surveillance" est plutôt réussi. Pour dire la vérité, je préfère même "Surveillance" à une très grosse partie des films du pater David ! "Surveillance" est un thriller efficace, au scénario haletant, à la réalisation bien maîtrisée. C'est aussi un film un peu tordu, bon sang ne saurait mentir. On y retrouve Bill Pullman et Julia Ormond qui jouent 2 agents du FBI venus dans une bourgade perdue pour enquêter sur une série de meurtres. Ils interrogent 3 témoins : un flic local à la détente facile, une junkie et une petite fille de 8 ans encore sous le choc. Forcément, ces témoins présentent des versions qui ne concordent pas. Pour ce qui est de la suite : à vous d'aller voir ! Une seule certitude : vous ne vous ennuierez pas.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 1 698 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2019
    Atmosphère très, très malsaine pour un récit oppressant, qui se développe en quinconces sous l'oeil incroyablement froid d'une petite fille témoin rien moins qu'innocent d'une série de meurtres brutaux (la jeune comédienne est remarquable). "Le bonheur dans le crime" pourrait être le sous-titre de ce film amoral et jubilatoire : impossible d'en dire plus sous peine d'en révéler trop... Un très bon moment de cinéma : bon sang ne saurait mentir !!
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1190 abonnés Lire ses 3 094 critiques

    2,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    C'est bien simple, dès les premières images, on a peur, soit parce qu'on est fan de "Saw" et qu'on aime se faire peur avec des scènes de bains de sang filmées à la crade, soit justement parce qu'on déteste "Saw" et qu'on craint un banal film visqueux sans véritable intérêt ni originalité. Quoiqu'il en soit, la suite nous prendra tous à contre pied car le film se fait plus posé, même s'il manque cruellement de subtilité et de profondeur. On met du temps à s'accrocher à cette banale intrigue de meurtre-carnage qu'on dissèque a posteriori, jusqu'à ce que le film parvienne à nous pondre une scène forte, qui captive d'autant plus notre attention qu'elle est longue et qu'elle est de bonne augure pour le reste. Malheureusement, patatra !, en un carambolage ce "Surveillance" sombre très vite dans un déluge de n'importe quoi où toutes les folies sont permises. Et voilà que les twists et les tueries s'enchaînent dans une sorte d'orgie peu contrôlée, ce qui replonge soudainement le film dans une fade banalité. Au final, on serait presque tenté de dire que ce "Surveillance" n'est un film a réserver qu'aux ados car seuls eux pourront vraiment y prendre du « plaisir ».
    Mathieu Dumont-Roty
    Mathieu Dumont-Roty

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 988 critiques

    3,0
    Publiée le 18 février 2013
    Quel bonheur de retrouver Ormond et Pullman dans ce thriller mis en scéne avec beaucoup de talent dommage que le scenario soit un peu confus et improbable. 13/20
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 504 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2016
    Un bon suspens porté par une belle distribution et une réalisation au cordeau. A voir au moins une fois.
    super_resistant
    super_resistant

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 285 critiques

    3,0
    Publiée le 23 juillet 2013
    Tous les personnages sont franchement "barrés" dans ce film, avec des comportements un peu délirants.
    MoMo420
    MoMo420

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 471 critiques

    1,0
    Publiée le 24 juillet 2009
    Quand on regarder le synopsis, on s'attend vraiment à un film un peu différent. Finalement, la surprise est assez sympa mais le film perd trop vite en intérêt. La fin est franchement prévisible, ça saute aux yeux assez rapidement. Le scénario est "originale" certes mais ne décolle jamais. Probablement à cause des acteurs qui nous livrent une prestation plutôt terne et vraiment ennuyante. Car il faut le dire, on s'ennuie ferme pendant une partie du film, et les scènes ont tendance à être fortement à rallonge. Ceci est dû en grande partie à un scénario bien trop léger pour faire un film (et pourtant celui-ci ne dure que 1h30...). La réalisation est correcte mais sans plus, alors que la mise en scène finit parfois par perdre ses repères: le suspense est mal entretenu et les "révélations" sont bien trop mal amenées. On aurait attendu une certaine atmosphère plus sombre d'autant plus quand la réalisatrice porte un tel nom mais la musique, les plans à répétition et une réalisation peu originale achèvent le peu d'intérêt que portent les spectateurs au film. Pour conclure, le début est correct mais le spectateur décroche bien trop vite pour aimer, l'ambiance manquant de tranchant et le scénario sonnant un peu trop creux...Amoureux du thriller, passez votre chemin!
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 8 mai 2010
    C'est un film divertissant sans plus. J'ai trouvé que la fin était prévisible, ce qui est dommage car le début du film était bien.
    GlaireWitch
    GlaireWitch

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 586 critiques

    4,5
    Publiée le 24 avril 2010
    très bon film bien ficelé j'ai vraiment accroché mais la bande annonce du film n'annonce vraiment pas cette histoire!!A voir
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top