Notez des films
Mon AlloCiné
    Tony Rome est dangereux
    note moyenne
    3,1
    20 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    2 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Tony Rome est dangereux ?

    8 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1372 abonnés Lire ses 5 483 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Frank Sinatra incarne avec plaisir Tony Rome un détective privé qui n'est pas du genre à se laisser faire quelque que soit la personne qui se trouve face à lui. C'est un bon polar avec une ambiance agréable, l'histoire n'est pas frappante pas son originalité mais l'intrigue est prenante et Tony Rome est un personnage attachant.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 2 522 critiques

    5,0
    Publiée le 27 juillet 2013
    Cinq étoiles car c’est très bien filmé, super bien dialogué et qu’il y a dans ce film un ton vraiment particulier que la suite (la femme en ciment) ne retrouvera pas. Cela en fait une sorte de rareté, Sinatra est remarquable de bout en bout, c’est pour moi sa meilleure composition. Je ne serais pas surpris d’apprendre que les différents réalisateurs de Nestor Burma s’en soient inspirés. Tony Rome est décrit comme une sorte de philosophe buveur et joueur particulièrement obsédé par les fesses de belles inconnues mais ne les consommant jamais. Il n’est pas interdit de penser qu’il en est incapable à voir sa conduite prés de Jill St John (la Tiffany Case des'' diamants sont éternels'') allongée sur le parquet et les soupirs d’envies qu’il adresse à son voisin de bateau Michaël qu’on finit par apercevoir exsangue. Les gros coups de zoom surprennent de la part de Gordon Douglas mais il ne faut y voir que de la dérision, les machistes s’en amusent beaucoup mais les femmes un peu moins. C’est vraiment un film pour hommes comme peut être, si on en croit l’auteur, la ville de Miami. Ce curieux policier a bizarrement peu vieilli; il faut dire qu’en 1967, il avait fait fort.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 290 abonnés Lire ses 3 047 critiques

    4,0
    Publiée le 9 août 2018
    Vraiment, je me suis éclaté devant ce polar signé par l'excellent artisan de série B G. Douglas, qui réalisera une série de films avec la star F. Sinatra. Ici, ce dernier incarne un privé qui a toujours une remarque sarcastique au bord des lèvres, une ribambelle de punchlines qui font vraiment plaisir à entendre, et on se doute que ça a dû fortement inspiré un type comme S. Black. Embourbé dans une intrigue tentaculaire, au postulat pourtant très simple, Rome va vite voir s'allonger une pile de cadavres, le plongeant dans des situations pas possibles dont il se sort pourtant avec un air détaché et une coolitude qui force le respect. Le casting féminin est explosif, l'ambiance est sexy, violente, sombre et parfois déprimante, on erre dans des milieux interlopes qu'on avait pas l'habitude de voir, les acteurs sont très bons et l'intrigue reste lisible et assez facile à suivre, un petit exploit car sur le papier, c'est parfois très flou voire brumeux. Mais bon, la mise en scène est solide, avec quelques jolies idées de plans, le rythme est soutenu et ça reste un pur plaisir du genre, loin des chefs d'oeuvre du film noir certes, mais très plaisant quand même. De la série B certes, mais de la bonne ! D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    toton007
    toton007

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 122 critiques

    3,0
    Publiée le 19 août 2011
    Sinatra campe avec beaucoup de conviction Tony Rome, un détective privé aussi drôle que malicieux. Si l'intrigue sur fond de bijoux volés, de chantages et de tensions familiales ne passionera guère grand monde, le film vaut beaucoup pour son ambiance ensoleillée et son acteur principal. Véritable bout-en-train, Tony Rome assure le spectacle et constitue un personnage fort attachant, au point qu'une nouvelle enquête lui soit confiée un an plus tard et toujours sur grand écran.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 1656 abonnés Lire ses 5 470 critiques

    1,0
    Publiée le 15 mars 2009
    Frank Sinatra dans le rôle titre de ce polar, on en attendait d’avantage ! Hélas, il ne faudra se satisfaire que du strict minimum car Gordon Douglas ne parvient jamais à faire dans l’originalité. Tony Rome est dangereux (1967) est basé sur un scénario trop simpliste et pas original et où seul la prestation de Sinatra ne nous fait pas trop regretter de s’être attardé sur le film. A noter aussi, qu’il existe une suite, intitulé La Femme en ciment (1968), toujours réalisé par Gordon Douglas et avec Frank Sinatra dans le premier rôle.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 506 abonnés Lire ses 3 421 critiques

    2,5
    Publiée le 12 août 2015
    Une intrigue policière qui tourne assez vite à l'embrouillamini et dont on finit par s'en ficher royalement. Reste l'ambiance avec un Sinatra qui a fait beaucoup mieux mais qui campe un personnage complètement atypique et assez attachant pour que l'on regarde le film (à défaut de le suivre), Le reste du casting, hormis la superbe Jill St John ! (Whaouh ! Attention pour les zooms sur son postérieur), ne vaut pas tripette. S'il est clair que Frank Sinatra a d'abord cherché à se faire plaisir, le résultat reste assez moyen.
    bdeneufeglise
    bdeneufeglise

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 282 critiques

    5,0
    Publiée le 29 février 2012
    Un film noir qui en aura inspiré beaucoup d'autres (Bullit...). Avec une réalisation efficace, un Frank Sinatra convaincant, une intrigue de Fraude a l'assurance et de meurtres intéressante et qui fonctionne. Et le film vaut surtout pour sa vision du film policier et l'originalité de sa réalisation, un des premiers qui filme une jeune fille droguée qui vient reprendre sa dose, qui va contribuer à fonder l'archétype du flic solitaire et aux méthodes fortes (Bullit, Inspecteur Harry...).
    Play it again, Sam
    Play it again, Sam

    Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 22 mars 2020
    Film de privé, « Tony Rome est dangereux » applique la recette de l’intrigue embrouillée, des pépés, du whisky, des coups fourrés, des coups de poing et des coups de crosse par derrière, le tout (et c’est plutôt original) sous le soleil de Miami. Si l’histoire manque hélas d’intérêt (comme dans beaucoup de films de ce genre), on regrettera surtout le manque d’épaisseur (voire d’intérêt) des personnages constituant la faune gravitant autour du privé. Un privé qui, pour le coup, sous les traits d’un Franck Sinatra, impeccable de cynisme et de « cool attitude », attire toute l’attention. Et c’est à travers ses yeux qu’on contemple une société glauque, une fois qu’on a gratté le verni du soleil de Floride se réfléchissant sur les voitures rutilantes, les villas clinquantes et les tenues chics de ces dames. Un regard désabusé où finalement rien ne semble trop grave : ni les coups tordus, ni les morts, ni les échecs amoureux. Si le parti-pris est intéressant, il invite cependant aussi le spectateur à tout prendre à la légère et à ne plus prêter intérêt à grand-chose, et notamment à ce qu’on lui montre. On finit donc par regarder tout ceci d’un œil presque distrait, appréciant l’ambiance générale, mais définitivement désintéressé par une intrigue décevante qui s’achève platement. Davantage d’action ou de rebondissements auraient certainement contribuer à rendre l’ensemble plus palpitant. Reste un film plutôt esthétique, agréable à suivre, parfois amusant et qui est aussi un témoignage nostalgique d’une époque entièrement révolue.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top