Mon AlloCiné
    Mean Creek
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mean Creek" et de son tournage !

    Présenté à Sundance et Cannes

    Mean creek a été présenté en 2004 au Festival de Sundance et à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes.

    Tiré d'une expérience personnelle

    Jacob Aaron Estes a fait personnellement l'expérience de la violence entre enfants. Il raconte : "Je vivais à San Francisco. Chaque fois que j'allais jouer au basket sur le terrain du quartier, je me retrouvais face à un type à peine plus vieux que moi qui m'avait pris pour souffre-douleur. Nous n'avions jamais eu d'histoire, je ne lui avais rien fait. Pourtant, il ne perdait jamais une occasion de m'insulter, de m'intimider."

    Le développement du projet

    L'histoire de Mean creek et l'acuité avec laquelle Jacob Aaron Estes la racontait lui ont valu le soutien et les encouragements de bon nombre de personnes. C'est ainsi qu'il a remporté la prestigieuse bourse Nicholl et qu'il a été invité à venir développer son projet à la National Playwrights Conference de l'Eugene O'Neill Theater Center.
    Fort de cette première reconnaissance, Estes a pu intégrer l'Americain Film Institute Directing Program et parachever son scénario. C'est au cours de ces sessions qu'il a rencontré Rick Rosenthal, qui allait devenir son producteur, ainsi que Susan Johnson et Hagai Shaham.

    Un film à l'origine d'une société de production

    Rick Rosenthal et Susan Johnson ont fondé leur propre société Whitewater Films pour produire Mean creek. Le premier commente : "Le film de Jacob était tellement entier, son processus de création tellement pur, qu'il ne pouvait être produit que comme un film indépendant. C'est ce que nous avons fait."

    Une préparation dans l'Oregon

    Pour préparer les enfants au tournage du film, Jacob Aaron Estes les a emmenés dans la campagne de l'Oregon. Se retrouvant en position de moniteur de colonie de vacances, celui-ci se souvient : "Il ne s'agissait pas de multiplier les répétitions, cela aurait nui à la spontanéité, mais plutôt de les mettre en condition physique et psychologique de jouer ensemble".

    Concilier de nombreuses contraintes

    Réalisant son premier film, Jacob Aaron Estes devait concilier de nombreuses contraintes : une durée de tournage très courte (24 jours), un budget plus que limité, des comédiens tous mineurs dont les heures de tournage sont strictement réglementées par les lois, et la moitié des scènes qui ont lieu sur une rivière.

    Le choix des rivières

    La rivière Lewis, à la frontière de l'Oregon et de l'Etat de Washington, a été choisie pour certaines scènes, et quelques tronçons de la rivière Clackamas, située au sud-est de Portland, ont également servi de décor au film.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Toy Story 4 (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Beaux-parents (2019)
    • Made In China (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Tolkien (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Men In Black: International (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Nevada (2019)
    • Child's Play : La poupée du mal (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    Back to Top