Mon AlloCiné
    Coldwater
    note moyenne
    4,0
    1418 notes dont 136 critiques
    10% (14 critiques)
    38% (51 critiques)
    33% (45 critiques)
    15% (20 critiques)
    4% (6 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Coldwater ?

    136 critiques spectateurs

    Arnaud W.
    Arnaud W.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 14 juillet 2014
    1h40 de lente montée en puissance documentaire, esthétique, précise, implacable au cours de laquelle on se demande si on assiste à l'effondrement du concept de camp de redressement pour ado ou si, finalement, ça peut marcher et... cinq dernières minutes comme un feu d'artifice qui donnent la réponse et submergent d'émotion tant la pression s'était accumulée au fil du récit. P.J. Boudousqué crève l'écran de la première à la dernière minute. Un moment de pur émotion sur une construction qui a pu me rappeler Brokeback Mountain.
    Cineseba
    Cineseba

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 258 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juillet 2014
    "Inspiré de faits réels, le film "Coldwater" relate l'histoire d'un jeune délinquant Brad Lunders, envoyé dans un centre de redressement pour mineurs, complètement isolé du monde extérieur. Impuissant, ce jeune détenu va découvrir les conditions de vie très dures, oppressantes dans le centre de redressement, encadré par des surveillants extrêmement autoritaires, voire sadiques ... Il devra soit se taire et obéir pour vite s'en sortir, soit essayer de s'enfuir malgré l'isolement total du centre dans des montagnes. Alors, que va-t-il décider pour s'en sortir ? Comment y arrivera-t-il ? Révoltant, ce film qui nous plonge complètement dans le milieu carcéral juvénile où les violences physiques et psychologiques sont omniprésentes malgré la bonne volonté des jeunes détenus ! J'ai été surtout frappé par les propos d'un jeune détenu disant qu'il "préférait la taule car au moins, on sait quand il va sortir"... Le film "Coldwater" dénonce la politique sécuritaire et répressive pour les mineurs aux USA, qui peut les détruire à vie. Ce film critique également les centres de redressement dénués de tout repères sociaux et leurs conditions d'enfermement ... Je pense à la grande sévérité de la justice américaine qui punit et envoie les mineurs parce qu'ils ont simplement séché aux cours à l'école. Il existe d'autres solutions : l'éducatif qui prône à l'écoute, l'accompagnement auprès des jeunes en quête des repères sociaux. Pendant tout le film, j'étais complètement plongé dans cet effroyable centre de redressement et soucieux au devenir des jeunes détenus... Poignant! J'ai été très impressionné par le jeu du jeune acteur P.J. Boudousqué qui n'a pas cherché à faire un héros d'un film blockbuster ... Sa performance m'a fait penser à Ryan Goslin, grand acteur au gueule impassible, qui joue avec beaucoup d'aisance ... Magistral et très prometteur, cet acteur ! Une grande révélation ! La réalisation est réussie pour le premier film de Vincent Grashaw ! Reflexion très intéressante sur les centres d'enfermement ... J'ai bien aimé ce film ! A voir ce film ! "
    marceldelafrite
    marceldelafrite

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 53 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juillet 2014
    Très bon film qui veut montrer l'enfer carcéral et les traitements infligés des camps pour jeunes délinquants aux usa. Au passage l'acteur principal (P.J. Boudousqué) est vraiment très crédible dans ce rôle, une très bonne interprétation. N'hésitez pas !
    Tristan H.
    Tristan H.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2014
    Ce film a été de loin l'une des expériences les plus intenses de ma vie. Qu'est-ce qu'un coup de poing dans le visage. La fin était celui que je n'oublierai jamais. Au plaisir de voir plus de films de ce réalisateur en plus de films avec PJ Boudousque.
    Guillaume
    Guillaume

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 555 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2014
    "Coldwater" alterne le chaud et le froid. Si l'idée est bonne, on a vite le sentiment que l'on tourne en rond. Le scénario nous sert alors des situations parfois fumeuses, pour un final sympathique mais au final peu surprenant...comme l'ensemble. Une petite déception.
    Gaye75
    Gaye75

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 644 critiques

    4,0
    Publiée le 15 juillet 2014
    Un film coup de poing qui fait froid dans le dos, tellement la pression est forte et intense tout le long du film. Un choc poignant d'un réalisme impressionnant, auquel on ne peut rester indifférent, grâce aux interprètes exceptionnels et à une mise en scène sobre. Impératif!!
    Isabelle Mletzko
    Isabelle Mletzko

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2014
    le film était tiré d'une histoire vraie qui parlait d'un camp d'entraînement pour mineurs. l'histoire était très touchante et l'acteur très fort pour un premier rôle de film alors qu'il n'avait fait que des séries. en bref. un film dramatique vraiment excellent, j'ai adoré !!!
    Flaw 70
    Flaw 70

    Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 98 critiques

    3,5
    Publiée le 13 juillet 2014
    Coldwater, premier film de Vincent Grashaw, est un drame carcéral puissant mais basique qui arrive en retard par rapport à la concurrence et s'enlise dans des clichés et des erreurs de débutant. Pour son scénario le film plonge dans un manichéisme primaire et parfois rebutant, c'est généralement le principal problème de ce genre de film car il n'arrive jamais à nuancer leurs figures de l'autorité. Ici on ne déroge donc pas à la règle et on nous plonge dans un enfer pour mineurs ( comme l'indique si bien l'accroche française du film ) qui est brutal et désespéré. Rare seront les oreilles attentives et le film souligne assez bien se phénomène de livrer la jeunesse à elle-même, de ne plus la prendre au sérieux et surtout de la blâmer d'avance comme si c'était la seule responsable de son sort. Car ici le problème viendra de l'écoute et du manque d'attention, elle à beau crier sa rage et son désespoir cela tombera toujours dans l'oreille d'un sourd et seules les mesures radicales permettent d'obtenir satisfaction mais il est alors trop tard. C'est donc un propos fort que sert le film même si dans sa vision il a parfois trop tendance à victimiser sa jeunesse et son héros comme si ils n'étaient que de pauvres âmes victimes de la vie alors qu'ils ont néanmoins fait des mauvais choix qui ne peuvent être imputé qu'à eux mêmes. On revient donc au manichéisme prononcé du film et son absence de nuance. Il est donc fort dommage que l'écriture puise allègrement dans les clichés pour bâtir son film alors qu'elle aurait pu facilement se montrer plus subtil et plus puissante surtout qu'elle ce montre parfois faible par rapport aux ténors du genre. Pour ce qui est du protagoniste sa vie passé manque cruellement de vraisemblance car on peine à croire que tout les malheurs du monde arrive à une seule et même personne surtout que la plupart de ses problèmes sont prévisibles et caricaturaux spoiler: ( il est délinquant parce que son père est mort et sa copine meurt par sa faute ce qui enclenche ça quête de rédemption... C'est tout simplement du déjà-vu ) . Le film pâtit donc d'une écriture trop grossière et mesquine car elle n'est pas totalement franche et ça même si son propos est plus que louable, le film va brosser le spectateur dans le sens du poil en surfant sur une recette qui a déjà fait ses preuves, je l'ai nommé le très grand Drive. Que ce soit dans son héros taciturne ainsi que le choix de l’interprète comme la façon de le filmer tout cela sent la référence à plein nez pour attirer le public que ça en devient presque un gimmick. Alors oui P.J. Boudousqué est un très bon acteur, son interprétation est puissante d'émotions refouler et de rage contenu, il crève l'écran à chaque plans mais il faut ce rendre à l'évidence si il a eu le rôle c'est aussi pour ça ressemblance frappante avec Ryan Gosling. Cela n'enlève rien à son talent mais je trouve ça un peu petit, surtout qu'une partie de la promotion semblait jouer autour de ça. Sinon pour ce qui est du reste du casting ils sont très bon. Par contre pour la réalisation on peut reprocher des flashbacks inutiles qui ralentisse l'action instaurant au film un faux rythme et qui créer quelques longueurs. De plus ceux-ci ne sont pas intéressants et ne font qu'ajouté de la caricature à l'ensemble alors que garder une part de mystère autour du héros aurait été plus judicieux et l'aurait rendu que plus charismatique. D'ailleurs le film sera maladroit dans son final car beaucoup trop explicatif, le film crée un faux suspense ( faux car la vérité sur les événements de fin était hautement prévisibles ) mais y revient sous forme de flashback qui non seulement alourdi l'ensemble mais prend aussi le spectateur pour un con alors que si il avait eu la bonne idée de ne pas revenir sur ses événements et laisser le spectateur faire ses propres déductions, il aurait été plus impactant et aurait poussé la réflexion plus loin. Sinon la mise en scène est correct, Vincent Grashaw filme son acteur amoureusement comme Refn l'avait fait pour Gosling en s'intéressant à son regard pénétrant et son visage taiseux mais il n'a pas peur de filmer la violence et le désespoir de façon frontal ce qui confère à l'ensemble un effet coup de poing malgré le faite qu'il surfe un peu trop sur la vague Drive. En conclusion Coldwater est un bon film qui mérite à être vu pour son propos qui est vrai et fort mais qui souffre de problèmes de construction narratives ainsi que de son ambition envahissante d’être le nouveau Drive alors qu'il n'en n'a ni la dimension ni le talent. Malgré tout on ne peut pas boudé le film qui se montre néanmoins sincère dans sa démarche, parfois maladroit mais c'est un premier film donc c'est facilement excusable surtout qu'ici il y a suffisamment de choses intéressantes pour y être attentif.
    Anael_Paris
    Anael_Paris

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

    4,5
    Publiée le 12 juillet 2014
    Un parti pris fort qui démontre que le tout répressif ne fonctionne pas, encore moins dans les camps américains de redressement pour mineurs... Ou comment administrer un "traitement" qui ne résout rien mais transforme des jeunes délinquants spoiler: en véritables meurtriers assoiffés par le désir de vengeance .
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,0
    Publiée le 12 juillet 2014
    Contrairement à cette ineptie que les responsables marketing ont utilisée comme principal argument commercial, Coldwater n’a, malgré la ressemblance frappante entre son acteur principal et Ryan Gosling, rien d’un prequel de Drive. Il ne s’agit que d’un énième film sur les conditions de vie impossibles dans les centres de redressement pour mineurs aux Etats-Unis écrit et réalisé par Vincent Grashaw qui, trois ans après son joli mais inepte Bellflower, nous confirme son immaturité. Le thème de ces prisons déréglementé, déjà au centre du percutant Dog pound de Kim Chapiron, est utilisé par le prisme d’un jeune dealer détenu dans un camp dirigé par un ancien soldat hyper-autoritaire. Bien que traités en filagramme, les problématiques de la déresponsabilisation parentale et du laxisme administratif sont les deux apports de ce scénario trop léger. Le reste n’est constitué que de conflits filmés de façon déshumanisée entre des délinquants et des surveillants caricaturaux. Tandis que la première partie du film est polluée de flashbacks inutiles, la suite ne fait que faire monter crescendo le pathos jusqu’à un final qui, plutôt que développer le suspense que pouvait procurer l’action, ne cherche qu’à émouvoir le public.
    jaggg
    jaggg

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 85 critiques

    4,0
    Publiée le 12 juillet 2014
    L'univers carcéral pour mineurs, on pense être dans un roman noir, mais c'est la triste réalité de ces centres pour délinquants, qui foisonnent par centaines aux USA, et qui débarquent en France. Certains, comme celui du film, à la limite de la légalité et souvent au-delà, sont de véritables goulags pour "redresser" ces jeunes qui en sortiront cassés (QUAND ils en sortent) et souvent deviendront des récidivistes. Leur quotidien n'est qu'un long cauchemar dont ils ne peuvent pas se sortir, une interminable suite de marche ou crève, d'injustice qui met la rage au ventre, de cynisme, de viols (non filmés), passages à tabac, suicides, torture (âmes sensibles s'abstenir). Tout ce qui compte, c'est survivre et à tout prix, au prix de toute dignité humaine. Comme le dit si bien l'un des "pensionnaires" : "Je préfèrerais encore être en taule, au moins là, je saurais quand j'en sortirais." Film de peu de mots, mais de beaucoup de tension, d'intensité et de suspense. Et pourtant l'émotion est au rendez-vous, toujours en peu de mots, amitié, solidarité, loyauté. De nombreux (un peu trop d'ailleurs) flashbacks nous permettent de cheminer avec ces jeunes depuis leur vie d'"avant" jusqu'à la finale qui ne pouvait être qu'explosive. James C. Burnes campe un très viril ex colonel des Marines dont la "mission" est de remettre tout ce petit monde dans le droit chemin. Mais la surprise, et de taille, est quand même la découverte de P.J. Boudousqué dans le rôle principal, qu'il interprète magistralement. Et non, ce n'est pas Ryan Gosling plus jeune ni son petit frère. Et tenez-vous bien, c'est la première fois qu'il joue au cinéma, mais son jeu tout en retenue et force vous scotche littéralement. Un nom à retenir.
    Rudy M
    Rudy M

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 490 critiques

    3,5
    Publiée le 12 juillet 2014
    Un bon film, noir, dérangeant, oppressant , qui nous renvoie à certaines questions sur la justice, l'éducation, la morale. Ce film tiré non pas d'une histoire vraie mais de faits réels nous interpelle et nous montre l'existence de tels camps aux USA .
    Gabith666
    Gabith666

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 350 critiques

    4,5
    Publiée le 17 septembre 2014
    Un film coup de poing très dur et réaliste, un peu dans le même genre que "Dog Pound" et tout aussi bon! Dans le rôle principal, une révélation! P.J. Boudousqué qui va sans aucun doute avoir une carrière du tonnerre dans le cinéma, il a été excellent et en plus il a un air de Ryan Gosling! Mais tous les acteurs fait une très bonne performance dans ce film! Je le conseil vivement, surtout si vous avez aimez "Dog Pound", impossible de décrocher!
    Sergiu I.
    Sergiu I.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 12 juillet 2014
    Très bon filme engendrant une certaine réflexion sur l'utilité et l'efficacité de la violence utilisée comme "traitement".
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 187 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juillet 2014
    très noir et ultra violent. J'attendais beaucoup plus de la réflexion sur le thème abordé
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top