Notez des films
Mon AlloCiné
    Coming apart
    note moyenne
    3,0
    21 notes dont 3 critiques
    répartition des 3 critiques par note
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Coming apart ?

    3 critiques spectateurs

    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 378 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mars 2008
    Passé presque inaperçu lors de sa sortie aux Etats-Unis en 1969, l’œuvre de Milton Moses Ginsberg a été peu apprécié par la critique et n’a été découvert en France pour la première fois qu’en 2004. Issue du cinéma underground, ce film ne brille pas par son scénario, mais par sa mise en scène qui exploite à fond le plan séquence (on obtient ainsi, durant les ¾ du film, des plans pouvant variés de 5 à 10 minutes non stop) et utilise pour seul et unique angle de vue, une simple caméra que le personnage principal trimbale à travers son salon. Un psychiatre new-yorkais qui filme à leur insu, toutes ses conquêtes qui défilent les unes après les autres sous l’oeil de sa caméra. Coming Apart (1969) c’est presque deux heures de plans fixes où hystériques et nymphettes s’exhibent devant le spectateur. Une réalisation particulière et sans réel intérêt.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2008
    Un film explosant agréablement toutes les règles; au principe rarement vu et témoignant d'autre part de la liberté de ton de l'époque : Entre autre témoignage... ( Musique à ne pas rater. )
    mahood
    mahood

    Suivre son activité Lire ses 28 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Dispositif technique étonnant :une caméra posée dans une pièce devant un canapé, derrière lequel est posé un mirroir couvrant la quasi totalité du mur. On voit ainsi l'acteur affalé sur le canapé, et la personne qui lui fait face, on ne perd aucune expression / réaction des personnages. Dispositif étonnant mais un peu lassant sur la durée, et ce sera ma seule réserve. Le film repose par ailleurs sur des dispositifs de séduction aussi jouissifs que dérangeants, le psy dragueur se retrouvant pris à son propre piège. Mais surtout, l'acteur est juste incroyable de charisme et de cynisme mélangés. On ajoute à ça l'atmosphère obsolutely NY 1969, un noir et blanc sublime, une ambiance musicale ad-hoc, une fin fracassante du genre dont on ne se relève pas, et ça donne un film unique et mémorable, culte au plus au point, immanquable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top