Mon AlloCiné
Mur
note moyenne
3,3
27 notes dont 11 critiques
45% (5 critiques)
9% (1 critique)
9% (1 critique)
18% (2 critiques)
18% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Mur ?

11 critiques spectateurs

Gonnard
Gonnard

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 925 critiques

1,0
Publiée le 13/01/2016
Documentaire complètement creux qui enchaîne des témoignages longuets et peu intéressants. Ce n'est finalement pas le choix des interviewés qui est en cause, mais la pertinence des questions qui laisse parfois sans voix. On a vraiment l'impression d'un travail fait à la va-vite, sans réelle construction, cherchant à étirer le plus possible le propos.
cinémanie
cinémanie

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 137 critiques

3,5
Publiée le 25/02/2011
Documentaire très interessant sur la construction de ce mur horrible que personne ne condamne au niveau international et qui revient a construire une prison a ciel ouvert pour palestiniens.J'ai déjà choisi mon camp depuis longtemps mais c'est le genre de doc qui permet de donner son opinion sur un problème qui dur depuis de 50 ans maintenant et ce n'est pas l'érection de ce nouveau mur de la honte est qui arrangera les choses ,les témoignages des 2 camps le prouve je retiens ces mots du représentant politique israélien expliquant le pourquoi de cette horreur et finissant l'interview par : "nous sommes chez nous des 2 cotes ,nous sommes les maitres" ,voila qui résume parfaitement la situation et il faut être super optimiste pour rêver d'une paix la bas mais je me dis quand même qu'un jour des gens le feront tomber ce putain de mur même si je ne vivrais sans doute pas assez vieux pour le voir de mes yeux.
Djampa
Djampa

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

2,5
Publiée le 11/12/2007
Méditation, contemplation, détachement, de longs plans fixes, très calmes, très zen, des chants sacrés... (je me souviens en particulier des paroles d'un psaume sur une très belle mélodie) On est ici aux antipodes des images de cette région du monde que l'on nous donne habituellement à voir à longueur de journaux télévisés, toutes de fureur, de sang, de haine, de fanatisme. Ce film n'est pas politique, il ne cherche pas à démontrer quelque chose, il ne prend pas parti. C'est juste un constat. On pourrait imaginer qu'il s'agit d'images enregistrées par ces caméras de vidéo-surveillance que l'on peut voir fleurir un peu partout dans le coin. Ce film est quelque part déshumanisé, froid, gris comme le béton, mur, caméras de surveillance. Tout cela fait penser à une prison, à un asile psychiatrique, à un lieu fermé, clos. Mais où est l'intérieur, où est l'extérieur? Tout dépend du point de vue : on peut considérer que c'est les Palestiniens qu'on est en train d'emprisonner, ou à l'inverse, on peut considérer que c'est Israël qui est en train de s'enfermer lui-même dans une tour d'ivoire paranoïde.
Lalec
Lalec

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 401 critiques

1,0
Publiée le 16/12/2005
Ce film était prometteur : les critiques bonnes et le propos novateur, mais au final, pour moi il est un peu tiède. Il ponctué de très belles images (le Mur qui petit à petit cache le paysage, les enfants qui parlent au début, le fait de ne pas savoir de quel côté du Mur on se trouve....). Mais aussi de nombreuses longueurs, une musique qui ne sert aucun propos et des répétitions.
Sagramanga
Sagramanga

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 421 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2005
Par sa remarquable sobriété, son regard extrêmement rigoureux et dénué de pathos, cette œuvre se tenant éloignée des simplifications idéologiques n'en constitue pas moins une virulente prise de position quant à l'absurdité des découpages du territoire et à la diffusion du sentiment de peur parmi les peuples. Le tombeau de Rachel disparaissant sous une enveloppe de béton est à lui seul l'image sidérante de ce territoire-bunker. Sur la longueur du tracé du mur, des rencontres étonnantes, où israéliens et palestiniens confient leurs craintes mais aussi leurs espoirs de changement, empreints bien souvent d'une profonde clairvoyance. On en retiendra une scène stupéfiante, dans laquelle la présence d'un psychiatre consigné à Gaza n'est rendue que par la trace de son visage, trame floue émanant d'un moniteur vidéo. Où donc est la limite entre vidéo-conférence et vidéo-surveillance ? Digne d'un dispositif de cinéma expérimental, cette judicieuse mise en abîme semble suggérer que le matériau vidéoscopique se confond avec ses usages et que le brouillage médiatique nous conduit à accepter les manipulations des corps. Puisse cette vision clinique et dépassionnée contribuer au nécessaire apaisement des conflits, à la mesure de son exemplaire sincérité.
Piaf
Piaf

Suivre son activité Lire ses 123 critiques

5,0
Publiée le 04/01/2005
Film magnifique, lumineux, qui ne verse pas dans la polémique agressive mais constate simplement, laissant le spectateur tirer ses conclusions. Quelques rires de l'humour (involontaire) d'un intervenant israélien. A ne pas manquer. Dommage que si peu de salles l'aient programmé.
thewall
thewall

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 740 critiques

4,0
Publiée le 13/12/2004
Quand un mur s'élève et que des barbelés se dressent, c'est un peu de notre humanité qui disparaît. La réalisatrice filme la construction de ce mur destiné à séparer deux peuples ennemis depuis longtemps : les israéliens et les palestiniens. Au passage, elle en profite pour interroger des gens divers, juifs et arabes, qui finissent par dresser un panorama exhaustif de la société de ce pays. La population semble d'ailleurs moins obtue que ses dirigeants officiels dont les propos font froid dans le dos. La réalisatrice montre tous les points de vue et va au-delà des clichés en montrant par exemple que ce sont des arabes qui construisent ce mur qui les enferme (car la majorité des travailleurs manuels des travaux publics sont arabes). Elle réussit à nous faire ressentir cette atmosphère de peur et de défiance qui règne au sein de la population, ainsi que leur lassitude face à tant de haines et d'incompréhensions. Elle termine son très beau documentaire par des images d'hommes et de femmes qui escaladent ce mur. Symbole d'une situation bloquée jusqu'à l'absurde, mais aussi symbole d'espoir, car partout où se dresse un mur, des hommes, au péril de leur vie, feront tout pour le franchir et recouvrer la liberté.
ContrapunctusXIV
ContrapunctusXIV

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 03/12/2004
J'ai trouvé ce film excellent. La réalisatrice traite le sujet d'une manière sobre et construite. Le parcours du mur est ponctué par des rencontres avec les gens qui vivent en face de lui. Ces rencontres ne sont pas des interviews, mais plutôt des réflexions spontanées où l'équipe du film et les personnes rencontrées se tournent ensemble vers l'objet de méditation - le mur. Le film oppose l'horrible réalité aux discours idéologiques présentés par les autorités israëliennes et aux grandes théories de ceux qui ne voient pas cette abomination tous les jours. A voir absolument, pour "sentir le terrain", et mieux comprendre.
bozzo2
bozzo2

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 347 critiques

2,5
Publiée le 14/11/2004
Certes le sujet est intéressant et sensible, mais un documentaire plus court aurait suffit à mon goût à montrer l'absurdité de la situation et l'impasse dans laquelle semble se situer cette région du monde.
tamise
tamise

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 03/11/2004
C'est un film à voir ABSOLUMENT. Enfin un regard ouvert sur les questions que pose ce mur à ceux qui le voient se dresser inexorablement... Très beau film plein de respect pour ces gens qui habitent de chaque côté. Une écriture sobre et poétique, en même temps qu'un constat d'impuissance face à ce mur. Mais un film qui permet la parole, l'échange, malgré le mur, contre le silence surtout.
RamSeleF
RamSeleF

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 21/10/2004
Mon intérêt pour la production cinématographique israélienne, même s'il n'est pas aveuglément débridé, est grandissant, et surtout, tout à fait récent. Cet intérêt s'est amorcé par des documentaires d'Amos Gitaï vus à Beaubourg. A l'époque, mon raisonnement était simple: l'israélien de gauche n'existe pas, puisque par le seul fait d'habiter en Israël, l'israëlien rajoute une pierre à l'édifice monstrueux qu'est devenu cet Etat. Amos Gitaï a été le premier a me faire comprenddre que j'étais, en partie, dans l'erreur. Pas dans l'erreur sur la tournure que prend l'Etat d'Israêl depuis une bonne trentaine d'années, mais dans l'erreur sur la légitimité du combat de ces israéliens, qui luttent autant pour rester sur cette terre, que pour la rendre aux palestiniens. Simone Bitton rajoute une pierre de plus à ce pont qui se construit dans ma tête, et qui me permet de comprendre la possibilité, mais surtout la necessité, d'une union entre les peuples. Ce film est tout simplement indispensable.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top