Mon AlloCiné
Quand la mer monte
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Quand la mer monte" et de son tournage !

Les intentions de Yolande Moreau

En 1982, Yolande Moreau écrit le spectacle Sale affaire, du sexe et du crime, dans lequel elle joue le rôle d'une femme qui vient de tuer de son amant, et se confie au public. Dans Quand la mer monte, son premier long-métrage, coréalisé avec Gilles Porte, Moreau interprète Irène, une comédienne en tournée pour le spectacle Sale affaire... et à qui il arrive des mésaventures qui font écho au contenu de la pièce... Elle explique pourquoi elle a souhaité prendre pour point de départ son propre spectacle : "Faire du théâtre donne à l'acteur l'occasion de régler des "comptes" avec la vie. On triture la réalité, on y met un peu de soi, un peu des autres et l'on partage tout ça avec un public, chaque soir différent, qui rit, se reconnaît (...) La tournée et le spectacle d'Irène nous ont servi de point de départ pour raconter le parallèle entre la vie réelle et la vie rêvée, celle qui est sublimée dans l'art."

Récompenses

Présenté aux Rencontres internationales de cinéma de Paris, Quand la mer monte y a décroché le Grand prix du public. Les deux comédiens principaux, Yolande Moreau et Wim Willaert, ont par ailleurs reçu le Prix d'interprétation au Festival de Namur.

Chantons sous la mer

Quand la mer monte est le titre d'une chanson écrite en 1968 par Raoul de Godewarsvelde, et interprétée notamment par Les Compagnons de la chanson. On l'entend dans le film, même si la musique a été quelque peu modifiée pour l'occasion. "Des personnes la fredonnaient parfois autour de nous mais c'est étrangement à Marseille, alors que j'avais rejoint Yolande en tournée, que nous avons découvert ces mots, cette musique, cette voix rauque qui faisaient écho à notre histoire d'amour...", se souvient Gilles Porte. "C'était la veille de Noël et face à nous, il y avait la mer Méditerranée si loin des dunes de la mer du Nord. On venait d'achever le premier jet de notre scénario... Yolande et moi n'avons rien dit pendant toute la durée de la chanson mais nous partagions la même émotion..." Mais Yolande Moreau confie qu'une autre chanson les obsédait pendant l'écriture du film : La Quête de Jacques Brel : "Rêver un impossible rêve"... Nous l'avons écoutée en boucle... C'était "l'âme" de notre film... Le parallèle que nous voulions trouver avec le spectacle."

Le Porte à côté

Co-scénariste, co-réalisateur et directeur de la photo de Quand la mer monte, Gilles Porte a tourné plusieurs courts-métrages et travaillé comme chef-opérateur sur des films tels que Qui plume la lune ? de Christine Carrière ou Faites comme si je n'étais pas là de Olivier Jahan.

Spectateurs et acteurs

Les scènes de théâtre ont été tournées pendant les vraies représentations données par Yolande Moreau. Gilles Porte revient sur cette expérience périlleuse mais enrichissante. "(...) nous avons décidé d'offrir le spectacle à des spectateurs sous réserve qu'ils acceptent d'être filmés et, parfois, de prolonger quelques heures pour boucler les séquences en cours... Façon de procéder "sans filet" qui était à la fois un risque pour Yolande qui jouait devant un "vrai public" et pour moi qui filmais avec une seule prise sans avoir la possibilité de re-tourner certains plans. Mais c'était avant tout une plus-value évidente pour le film qui allait ainsi pouvoir bénéficier d'un "son live" pour les séquences de théâtre et d'un réalisme que Yolande et moi recherchions afin de les opposer parfois à d'autres séquences, plus oniriques."

On dirait le Nord

D'origine bruxelloise, Yolande Moreau a choisi, avec son co-réalisateur, de situer l'action du film entre la France et la Belgique : "J'aime chez les Flamands ce côté brut, entier, sans prétention, qui s'inscrit si bien dans le paysage... La terre colle aux chaussures... Le paysage est presque dur, il devient étrangement poétique..." explique-t-elle, avant d'ajouter : "Et le fait que nous inscrit notre histoire sur la frontière belgo-française ne relève pas du hasard. Il nous permettait de naviguer entre deux cultures si proches et si différentes à la fois... J'ai choisi "mon prince", "mon héros" [Dries] : un Flamand travaillant en France... Avec cet accent si joli quand il parle le français... Le Nord de la France m'est familier pour y avoir tourné mon spectacle dans les années 80." Gilles Porte avait quant à lui réalisé un documentaire dans cette région, qu'il connaissait auparavant surtout par... les courses cyclistes.

Deschamps fertile

Yolande Moreau est devenue célèbre grâce à son travail au sein de la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeieff, qu'elle a intégrée en 1989. On retrouve d'ailleurs dans Que la mer monte un comédien-fétiche des auteurs des Deschiens : Philippe Duquesne. Si Yolande Moreau est la première à réaliser un long-métrage, d'autres comédiens issus de cette troupe sont devenus des figures familières des cinéphiles : François Morel, qui a signé deux courts-métrages, a joué notamment dans Le Bonheur est dans le pré et dans la trilogie de Lucas Belvaux Un couple épatant-Cavale-Après la vie. On a vu Bruno Lochet dans J'ai horreur de l'amour et La Faute à Voltaire. Quant à Atmen Kélif, il a tourné entre autres sous la direction d'Eric Rochant (Vive la Republique !) et Marion Vernoux (A boire en 2004).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un Amour impossible (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Kursk (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Capharnaüm (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Frères de sang (2018)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
Back to Top