Mon AlloCiné
    Marie-Antoinette
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Marie-Antoinette" et de son tournage !

    Présenté au Festival de Cannes

    Marie-Antoinette est présenté en compétition officielle du 59ème Festival de Cannes, en 2006.

    De Evelyne à Antonia

    En 2000, Sofia Coppola découvre le Marie-Antoinette de l'historienne française Evelyne Lever, dans lequel elle évoque surtout la personnalité de la reine ainsi que sa vie privée. La cinéaste acquiert les droits du livre et demande à l'historienne de l'accompagner à Versailles en 2001, afin d'y effectuer un premier repérage.
    Cependant, Evelyne Lever apprend en 2003 que Sofia Coppola ne travaille plus d'après son ouvrage mais d'après celui d'Antonia Fraser, beaucoup plus connu aux Etats-Unis.
    En guise de dédommagement, la cinéaste a confié à Lever le poste de consultante sur Marie-Antoinette : elle est chargée de créer un dossier sur les proches de la reine d'origine autrichienne et ainsi éviter les erreurs et approximations.

    Une Américaine à Versailles

    Après le succès mondial de Lost in Translation, Sofia Coppola a pu obtenir auprès du gouvernement français une autorisation spéciale pour pouvoir tourner dans le château de Versailles. Elle a également eu droit à quelques privilèges, comme de filmer une scène de bal, durant le mariage entre Marie-Antoinette (Kirsten Dunst) et Louis XVI (Jason Schwartzman), dans la galerie des Glaces, pourtant fermée pour rénovation à l'époque ; ou encore de pouvoir utiliser le petit théâtre privé de la reine, exploité une seule fois au cinéma, en 1961, par Jean Dréville pour son film La Fayette.
    La jeune cinéaste a tout de même dû verser 15 000 € par jour pour pouvoir occuper Versailles.

    Sofia Coppola / Kirsten Dunst : deuxième

    C'est la deuxième fois que Sofia Coppola et Kirsten Dunst tournent ensemble. La réalisatrice avait précédemment fait de l'actrice l'héroïne principale de son Virgin suicides.

    Un film familial

    Pour Marie-Antoinette, Sofia Coppola s'est entourée de nombreux membres de sa famille, autant devant que derrière la caméra. Ainsi son cousin, Jason Schwartzman, incarne Louis XVI tandis que son frère, Roman Coppola, officie en tant que réalisateur de seconde équipe. Francis Ford Coppola, son père, occupe quant à lui le poste de producteur exécutif.

    La voix de Marianne Faithfull

    Pour incarner la mère de Marie-Antoinette, Sofia Coppola a fait appel à la chanteuse Marianne Faithfull. Elle cherchait une comédienne au timbre de voix facilement identifiable : en effet, bien qu'elle soit peu présente à l'écran, l'actrice ponctue le film de la lecture des lettres qu'elle envoie à sa fille, devenant ainsi l'un des ressorts narratifs de l'histoire.

    Alain Delon refuse la perruque

    Sofia Coppola avait tout d'abord pensé à Alain Delon pour incarner Louis XV. L'acteur du Guépard a décliné cette offre, prétextant qu'il refusait de porter une perruque. Il a toutefois fait savoir à la réalisatrice qu'il accepterait avec plaisir de jouer dans un de ses futurs films, à condition qu'il se déroule à une époque contemporaine.

    Lost in Versailles

    Devant la difficulté de l'écriture du scénario de Marie-Antoinette, qui devait être fidèle à l'Histoire de France et qui présente une galerie de personnages imposante, Sofia Coppola commença à rédiger un autre scénario, parallèlement, pour se divertir. Le script devint Lost in Translation, et Coppola décida de réaliser ce "petit film" (qui dispose d'un budget dix fois moins important que celui de Marie-Antoinette) avant son film historique. Le succès planétaire du long métrage permit à la réalisatrice de produire Marie-Antoinette plus facilement.

    Pas de Stephen pour Sofia

    Sofia Coppola refusa de lire la célèbre biographie écrite par Stephen Zweig sur Marie-Antoinette, la jugeant trop sévère avec la reine française. Elle préfèra rendre son personnage plus humain, plus attachant et se focaliser sur ses émotions et sa vie privée et s'appuya principalement sur la biographie romancée d'Antonia Fraser.

    Marie-Antoinette au Palais (du Festival)

    Ce sera la seconde fois qu'un long métrage consacré à la reine d'origine autrichienne concourra en compétition au Festival de Cannes. Avant Sofia Coppola, Jean Delannoy était venu sur la Croisette en 1956 pour présenter son Marie-Antoinette reine de France, dans lequel Michèle Morgan tient le rôle titre. Il dût s'incliner devant Le Monde du silence de Louis Malle, sacré Palme d'Or cette année-là.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Abominable (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Midway (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    Back to Top