Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Petite Chartreuse
Note moyenne
3,9
21 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Fluctuat.net
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Point
  • Première
  • Studio Magazine
  • Télérama
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • L'Express
  • MCinéma.com
  • Télé 7 Jours
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Score
  • TéléCinéObs
  • Zurban
  • Ciné Live

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

21 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Marianne Spozio

Difficile de déterminer ce qui contribue le plus à la réussite de cette Petite chartreuse. Son histoire ? Ses acteurs ? Son style ? Comme pour tous les films aboutis, il s'agit d'une conjonction de tous ces éléments, qui les rend, au final, indissociables. (...) Pas un mot de trop, pas une scène qui s'éternise. Le style de Jean-Pierre Denis, épuré, va directement à l'humain dans ce qu'il a de plus authentique.

Fluctuat.net

par Manuel Merlet

Cette oeuvre délicate, discrète, fuit la démonstration et l'excès comme d'autres la vanité du mouvement ou le bruit de la renommée. [...] le cinéaste parvient à saisir in extremis la fragilité d'une union. En ces derniers instants de pellicule, il capture l'ineffable. On sent que cela ne fut facile ni pour lui ni pour le spectateur. Mais le partage de cet instant vaut largement l'effort déployé.

La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

Contrairement au roman, porté par la poésie de l'imaginaire, le film bouleversant de Jean-Pierre Denis, noyé dans la brume savoyarde, est sans cesse rattrapé par la réalité. Mais les deux expriment avec la même rage ce don absolu de soi qu'un homme sans illusions peut faire pour sauver une petite vie que la vie a oubliée.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Point

par Olivier De Bruyn

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Première

par Olivier De Bruyn

Jean-Pierre Denis (...) reste fidèle à sort art de l'épure, de la suggestion. (...) A la fois conte, récit initiatique et fiction charnelle, La Petite chartreuse ne bavarde pas. Par la seule force de sa mise en scène, aussi sensible dans les montagnes enneigées que dans les couloirs glaçants de l'hôpital, le cinéaste enregistre l'essentiel d'une vie qui vibre et palpite.

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

Télérama

par Frédéric Strauss

Les comédiens ont su donner une réalité sensible à des personnages d'une densité presque littéraire et qui sont effectivement issus d'un roman, qu'on doit à Pierre Péju. Marie-Josée Croze est d'une grande justesse dans un rôle difficile de mère défaillante, et la petite Bertille Noël-Bruneau ne cesse d'étonner par l'intensité de sa présence.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Figaroscope

par Françoise MAUPIN

Jean-Pierre Denis travaille dans l'épure, le non-dit, raconte son histoire, étrange et magnifique en fixant les gestes et captant les regards. Un travail sans esbroufe, qui privilégie l'émotion, sans jamais tomber dans le pathos et qui confirme le talent d'Olivier Gourmet, exceptionnel dans ce rôle d'homme blessé saisi par la grâce d'une fillette.

Le Monde

par Jean-Luc Douin

(...) qu'est-ce qui fait échapper ce conte tragique, gorgé de bons sentiments, au mélodrame larmoyant et à l'esthétique de téléfilm ? Le jeu des comédiens, d'abord, tout en retenue, discrétion (...) Un parti pris d'épure qu'il faut mettre sur le compte d'une mise en scène sobre, d'un dialogue peu bavard, de l'apport de Michel Portal à la bande-son, d'une caméra proche des personnes (...)

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

MCinéma.com

par La rédaction

(...) le réalisateur a l'intelligence de ne pas porter de jugement sur ses personnages. (...) Cette partie aurait sans doute mérité d'être un peu plus claire, le réalisateur fonctionnant trop par sous-entendus. L'ensemble de la distribution est à saluer. Un film âpre, attachant mais exigeant.

Télé 7 Jours

par Gérard Lenne

Les comportements gardent leur mystère dans ce film de Jean-Pierre Denis aussi touchant que la petite Bertille Noël-Bruneau.

Cahiers du Cinéma

par Jean-Michel Frodon

[...] quelque chose résiste au programme larmoyant du film. Une manière de montrer chaque plan comme s'il était seule, quelque chose de frontal et de brut dans les instants qu'assemble le film [...]. Jean-Pierre Denis qu'on a connu plus à son aise avec des sujets moins consensuels[...] concasse de son mieux tout ce qui semble vouloir expliquer, justifier, enchaîner les gestes, les regards et les sentiments.

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Une histoire de rédemption un peu convenue, sauvée par l'interprétation et le décor montagnard.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Sujet d'emblée lacrymogène, auquel il ne manque pas un bouton de guêtre. Faites jaillir vos larmichettes ! Les à-côtés du récit sont plus convaincants.

Ouest France

par La rédaction

C'est le retour à l'affiche de Jean-Pierre Denis, un cinéaste qui depuis son Histoire d'Adrien en 1987 jusqu'aux Blessures assassines il y a cinq ans trace discrètement le sillon d'une oeuvre personnelle ancrée dans une belle authenticité humaine. Il a trouvé dans un roman de Pierre Péju matière à un récit en puzzle qui, avant de s'engouffrer peu à peu dans un final attendu, distille parcimonieusement les éléments d'un portrait vif et subtil.

Score

par Bob Alcazar

Le bouquin interrogeait dans les yeux le pouvoir de la littéraire et le coeur de cet homme plongé dans les livres pour échapper à des terreurs d'enfant. le film, lui, n'est qu'un film, assujetti à un pauvre regard DV. Il était d'évidence périlleux de mettre des images sur ces mots.

La critique complète est disponible sur le site Score

TéléCinéObs

par Gilles Verdiani

Le cinéaste cherche un compromis entre le conte et le fait-divers, comme son personnage principal cherche un passage dans la montagne. Il n'est pas certain qu'il y soit parvenu.

Zurban

par Claire Vassé

Tout n'est pas convaincant (...), ainsi que certaines scènes, un peu trop illustratives. Mais qui quand Jean-Pierre Denis filme l'inpalpable qui relie les gens (...), nous plongeons dans ce que le cinéma peut nous donner de plsu pur.

Ciné Live

par Xavier Leherpeur

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top