Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les 3 royaumes
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les 3 royaumes" et de son tournage !

Un film épique longtemps espéré...

La bataille légendaire que raconte Les 3 royaumes est la plus célèbre de toute l'histoire de la Chine. Elle a été immortalisée dans L'Histoire des Trois Royaumes de Luo Guanzhong. Bien qu'écrit au XIIIe siècle, ce roman historique est encore aujourd'hui un des livres les plus lus partout en Asie, et a inspiré une douzaine de jeux vidéo et de nombreuses bandes dessinées. Depuis plus de vingt ans, John Woo rêvait de porter cette épopée au cinéma, mais jusqu'à une époque récente, les moyens financiers et technologiques ne permettaient pas de réaliser un projet d'une telle ampleur. L'opportunité s'est présentée en 2004 quand le producteur de John Woo, Terence Chang, s'est rendu pour la première fois à Pékin pour organiser un plan de financement et de production du film.

Retour au pays

Depuis son film A toute épreuve de 1992, John Woo n'avait plus tourné en Chine, ni en mandarin ou cantonnais. Après une longue période à Hollywood, il signe son retour tant attendu au pays avec Les 3 royaumes en 2009.

Une production pharaonique

Les 80 millions de dollars de budget rassemblés pour la mise sur pied du long métrage Les 3 royaumes en ont fait le film chinois le plus cher de l'histoire. Débuté le 14 avril 2007, le tournage de la super-production s'est étalé sur huit mois et demi via le concours de trois équipes de tournage séparées.

Entre Histoire et légendes

L'écriture du scénario des 3 royaumes a été une entreprise monumentale qui s'est heurtée à trois difficultés majeures. Pour commencer, la bataille de la Falaise Rouge a eu lieu en l'an 208 mais son histoire n'est devenue populaire qu'au XIIIe siècle grâce au roman de Luo Guanzhong, L'histoire des Trois Royaumes. Dans le livre, les faits ont été déformés et amplifiés pour servir l'intensité dramatique. Pour écrire son scénario, John Woo a voulu respecter les faits historiques et s'est basé sur plusieurs études. Si le film reste fidèle à la réalité, il contient toutefois de nombreux éléments du roman de façon à ne pas décevoir ses fans. Pour les scénaristes, une des difficultés premières était donc de maintenir l'équilibre entre faits réels et imaginaires.

Woo + Leung = troisième collaboration !

Le désistement de Chow Yun-Fat à la veille du tournage fait des 3 royaumes la troisième collaboration entre l'acteur Tony Leung qui le remplaça et le réalisateur John Woo. Les deux hommes s'étaient rencontrés la première fois en 1990 sur le film Une Balle dans la tête qui révéla l'acteur au grand public, puis se retrouvèrent deux ans après dans A toute épreuve, dernier film chinois de John Woo et avec Chow Yun-Fat en tête d'affiche.

La vision de John Woo

La bataille de la Falaise Rouge est tellement célèbre en Asie que tout le monde a sa propre vision de l'histoire. Ce fait était aussi valable, et peut-être même encore plus, pour les scénaristes du film. De juillet 2004 au début de l'année 2007, John Woo a travaillé avec plusieurs des meilleurs scénaristes chinois, mais aucun d'entre eux n'est parvenu à écrire une histoire qui satisfasse le réalisateur. Finalement, John Woo a décidé de l'écrire lui-même, tout d'abord avec Khan Chan pour dégager une structure, puis avec Kuo Cheng pour étoffer les personnages et les différentes scènes du film. Kuo Cheng est resté présent pendant toute la durée du tournage, modifiant de temps en temps quelques petits détails et dialogues du scénario.

Où trouver la Falaise Rouge idéale ?

La bataille de la Falaise Rouge s'est déroulée dans la Forêt du Corbeau où l'armée et la flotte de Cao Cao étaient stationnées. Cette forêt se trouvait sur la berge nord du fleuve Yangtze, et en face, sur la rive sud, était située la Falaise Rouge où se trouvait l'armée des alliés. Au centre de nombreux débats populaires et académiques, le lieu exact de la bataille reste encore un mystère. Le lit et la taille du fleuve Yangtze ont beaucoup évolué depuis l'an 208, tout comme les noms des lieux clés du roman.
En 1998, la ville de Puqi, dans la province de Hubei, a été renommée Chibi City ("Ville de la Falaise Rouge" en chinois) afin d'associer la ville au célèbre champ de bataille. Que la ville soit ou non le véritable lieu de la bataille, il était de toute façon impossible d'y tourner le film en raison de son trafic fluvial très important. De plus, la géographie des lieux était très différente de celle que John Woo avait imaginée pour le film. Pendant l'été 2004, la production a visité 14 provinces chinoises. John Woo et le producteur Terence Chang ont eux-mêmes exploré les provinces de Hubei, Jiangsu, Zhejiang, Hebei et celle du Yunan.

John Woo, maître des éléments

John Woo a choisi de tourner son film à Yi Xian, dans la province de Hebei, à trois heures de voiture de Pékin. C'est en visitant le réservoir Angezhuang de Yi Xiang sur un bateau de touristes que John Woo a découvert une zone près de l'eau qui lui paraissait être un lieu intéressant pour construire la Forêt du Corbeau. Un chemin a donc été construit pour relier le lieu du futur tournage à la route la plus proche. Toutes les scènes se déroulant à la Falaise Rouge ont été filmées sur un autre site trouvé par John Woo, puis replacées face à la Forêt du Corbeau grâce à la magie des effets visuels. Pour terminer, John Woo a fait construire sur le terrain une colline large comme deux stades de football et haute d'une douzaine de mètres surmontée d'une forteresse et d'une tour de guet. Même si l'eau du réservoir est destinée à l'irrigation, les terres et la nature qui l'entourent sont protégées. La construction de la colline a nécessité des permis spéciaux et l'acheminement sur le site de plusieurs tonnes de terre prélevée quelques kilomètres plus loin. Ce travail a pris plusieurs mois et s'est terminé à l'été 2006, avant même que le scénario et le financement du film ne soient achevés.

L'armée des 3 Royaumes

Pour parfaire au nombre colossal de figurants que nécessitait la production des Les 3 royaumes, le metteur en scène John Woo bénéficia du soutien de l'armée chinoise. On compte près de 1 000 soldats ayant participé au tournage du film.

Note d'intention du réalisateur

John Woo s'exprime sur Les 3 royaumes : " Malgré l'engouement que les spectateurs du monde entier ont montré ces dernières années pour le cinéma chinois, les films d'époque chinois atteignent encore rarement l'ampleur et le niveau technique des blockbusters hollywoodiens. Le cinéma chinois expose de nombreux aspects de notre héritage culturel, dont l'esprit des arts martiaux. A travers nos films, nous pouvons exprimer nos idéaux et faire partager notre culture ; c'est la raison pour laquelle j'ai voulu faire découvrir au monde l'histoire des héros des Trois Royaumes et la bataille de la Falaise Rouge. J'ai longtemps rêvé de ce film, qui s'éloigne du cinéma d'arts martiaux. (...) Grâce au talent de nos équipes et aux dernières innovations technologiques que nous avons utilisées, nous avons pu donner à cette épopée une ampleur au moins égale à un blockbuster hollywoodien. Grâce aux décors en extérieurs et aux effets visuels, la bataille est d'un réalisme absolument saisissant. Jamais aucun film chinois n'avait proposé un spectacle aussi impressionnant ".
Le metteur en scène poursuit : " Mon objectif avec ce film était de franchir les barrières culturelles et historiques de façon à donner au public occidental le sentiment de regarder "une guerre de Troie asiatique", tout en proposant aux spectateurs orientaux un autre regard sur cette histoire qui leur est familière. Je voulais aussi prouver qu'en Chine, nous sommes capables de faire des films du même calibre que les grosses productions hollywoodiennes. Pour moi, l'aspect le plus intéressant de L'histoire des Trois Royaumes - le livre du XIIIe siècle qui raconte cette fameuse bataille - n'est pas le côté idéalisé et surhumain de ses héros, mais l'héroïsme véritable dont font preuve ses personnages. (...) Le courage, le sens moral et l'amitié sont respectés et glorifiés en Orient comme en Occident. Bien que l'expression de ces vertus puisse varier d'un pays à un autre, nous partageons tous les mêmes émotions et un sens des valeurs identique ".

Formés à l'épique

Les acteurs des 3 royaumes ont déjà faits leurs preuves dans des fresques cinématographiques épiques chinoises. Tony Leung était Lame brisée dans le fantastique film Hero de Zhang Yimou en 2003. Takeshi Kaneshiro quant à lui partageait avec Jet Li et Andy Lau l'affiche des Seigneurs de la guerre de Peter Chan sorti en France en 2009, plus grand succès au box office asiatique avant que Les 3 royaumes ne vienne le détrôner.

Un film, deux versions

La version des 3 royaumes distribuée dans les salles occidentales atteint les 2 heures et 25 minutes d'images. En Asie, le film de John Woo présente une version nettement rallongée, approchant les 4h40, mais divisée en deux parties. La raison de cette différence de taille au niveau du montage s'explique par le fait que, contrairement au public asiatique, le public occidental n'est pas coutumier des personnages historiques et de leurs péripéties repris dans Les 3 royaumes. Le public occidental ne pouvant rester quatre heures devant un film chinois sous-titré, les cinéastes ont choisi de couper le film en deux parties pour le marché asiatique, et d'en sortir une version courte pour le public occidental.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Toy Story 4 (2019)
  • Made In China (2019)
  • Parasite (2019)
  • Yves (2019)
  • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
  • La Femme De Mon Frère (2019)
  • Golden Glove (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Teen Spirit (2018)
  • Men In Black: International (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Anna (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Nevada (2019)
  • Ibiza (2018)
  • Roxane (2018)
Back to Top