Mon AlloCiné
    Cours toujours Dennis
    note moyenne
    2,8
    508 notes dont 70 critiques
    11% (8 critiques)
    20% (14 critiques)
    23% (16 critiques)
    36% (25 critiques)
    9% (6 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Cours toujours Dennis ?

    70 critiques spectateurs

    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 219 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2009
    l'humour british au top.ou on aime ou on déteste,un peu déçu de la fin un peu cucul mais l'ensemble reste de grande qualité.
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 672 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Une bonne surprise que ce film un peu lourd mais pas trop, romantique même et surtout très bien fait. La réalisation est impeccable (j'ai été étonné de découvrir que c'est David Schwimmer, le Joey de Friends!), très efficace!
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 026 critiques

    2,5
    Publiée le 3 décembre 2009
    POUR L'AMOUR D'UNE FEMME. On parle toujours des comiques d'Apatow mais l'anglais Simon Pegg tient vraiment le bon bout à ce niveau. Sa rencontre avec Friends Schwimmer débouche sur un scénario convenu aux situations drôles. Y'a de la bonne humeur, quels bons gags avec un Hank Azaria formidable.
    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 894 critiques

    4,0
    Publiée le 27 décembre 2012
    un belle réussite un film a la fois drole et touchant avec un simon pegg en grande forme bien écrit et bien réalise j'ai passe un super moment un film que je recommande une bonne comedie a l'anglaise génial.
    Travis.B33
    Travis.B33

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 724 critiques

    3,0
    Publiée le 22 novembre 2009
    Simon Pegg est très drôle mais pas autant que d'habitude. Le film est assez intéressant, surtout à la fin lors du marathon.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 18 octobre 2012
    Autant cette comédie loufoque est assez sympa jusqu'au trois quarts, autant la fin est beaucoup trop hollywoodienne.
    Vagelios
    Vagelios

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 975 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mars 2008
    Une petite comédie qui ne mérite pas particulièrement d'être vue.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    2,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    David Schmimmer,l'inoubliable Ross de Friends s'essaye à la réalisation.Pas si inattendu que ça.Bien entendu,son choix se porte une comédie romantique à la touche british et aux fulgurances inspirées des Farrelly.C'est parti."Cours toujours Dennis" comporte la plupart des erreurs des débutants:démarrage canon,rythme cahin-caha,résolution cousue de fil blanc.Concentrons nous alors sur les aspects plus positifs,comme la performance instinctive de Simon Pegg,qui compte de plus en plus.En représentant la feignasse bedonnante et fauchée qui se lance dans un marathon pour reconquérir sa femme et épater son fils,il représente toute une population qui rêve de jours meilleurs.La revanche des laissés pour compte en somme.Son pari est fou,mais la détermination l'emporte,aidé en cela par son logeur indien et son meilleur pote impudique.Les seconds rôles sont d'ailleurs tous réjouissants,avec mention à Hank Azaria en golden boy parfait en apparence,mesquin par derrière.Et Thandie Newton campe une bien adorable ex-épouse.Rien de surprenant donc dans cette comédie offensive,mais enthousiasmante,et mettant en valeur la ville de Londres.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    1,0
    Publiée le 18 mars 2008
    Premier long-métrage pour David Schwimmer, alias Ross Geller de la célèbre série télévisée Friends. Après avoir réalisé de nombreux épisodes de séries télés, il s’atèle à tout autre chose en s’orientant vers le cinéma, avec une comédie romantique 100% British où la quasi-totalité des acteurs sont Anglais. Si le film commence très fort dès le début, hélas, il ne cessera de s’essouffler au fur et à mesure de l’intrigue. Par chance, les acteurs parviennent tout de même à sauver in extremis le film de la catastrophe, grâce à Simon Pegg, Thandie Newton, Dylan Moran & Harish Patel. Le burlesque étant son fort, on retrouve Pegg dans une forme olympique, bien que l’histoire en elle-même n’a vraiment rien de passionnante et peine à captiver.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 1 106 critiques

    2,0
    Publiée le 23 juillet 2010
    Après les réjouissants "Shaun of the dead" et "Hot fuzz", on retrouve Simon Pegg à l'écriture et dans le premier rôle à l'affiche de "Run, fat boy, run" ("cours toujours, Dennis"). Mais le réalisateur a changé (David Schwimmer) et le résultat est moins réussi que pour les deux précédents opus. Il s'agit de parodier cette fois-ci les comédies romantiques, après les films de zombies et les films d'action. L'intrigue est très mince, mais les personnages, principaux comme secondaires, ont suffisamment de chair pour rendre l'ensemble agréable, en dépit de certaines facilités. Le metteur en scène et le "méchant" (le rival de Dennis) sont américains, mais tout le reste est estampillé "so british"... pour notre plus grand bonheur.
    Addyct-26
    Addyct-26

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 954 critiques

    3,0
    Publiée le 13 février 2010
    Cours toujours Dennis de David Shwimmer est une bonne comédie romantique américaine. Amusante, touchante et attachante, j’ai pas étais déçu du résultat, voir même au contraire assez surprise ne m’attendant pas à un aussi bon film. L’acteur Simon Pegg (Shaun of the dead, Hot Fuzz, Big Nothing … entre autres) est une nouvelle fois très bon et très drôle. Il est vrai que le film n’apporte pas vraiment d’originalités dans le genre, et le scénario s’avere être prévisible, mais le résultat n’en reste pas moins sympatique comme tout. J’ai apprécié ce petit film.
    Pierre E
    Pierre E

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 665 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2008
    David Schwimmer réalise un joli petit coup d’essai en tant que réalisateur : COURS TOUJOURS DENNIS est un plaisir tout simplement, mais tout bonnement, récréatif, une comédie sans prétention, gentiment décalée et à l’humour ‘so british’, particulièrement lorsqu’il s’agit de faire marcher les comiques de situations ! En revanche, si dans le genre de la comédie romantique, COURS TOUJOURS DENNIS est gratiné au possible, on regrette que certains personnages ne le soient pas plus ; certains manquent d’un peu de relief... Mais ce n’est qu’un détail parmi une galerie de personnages absolument attachants, dans laquelle se démarquent Simon Pegg et Dylan Moran, qui s’en donnent à cœur joie en complets anti-héros ! Ou encore Thandie Newton, qui rayonne. Pareil pour la fin, attendue, mais qui n’enlève rien au charme pétillant de l’ensemble. Rythmée pour mettre de bonne humeur avec une bande originale vitaminée et entraînante (‘Chelsea Dagger’ – The Fratellis), ne manquez pas le départ pour cette comédie originale, drôle et rafraîchissante !
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 789 critiques

    2,5
    Publiée le 10 mars 2008
    Premier essai convaincant pour David Schwimmer, le Ross de "Friends", qui atteint la ligne d'arrivée sans aucun problème. Parlant de la difficulté de s'engager dans un couple, de la responsabilité paternelle et des conséquences qui s'imposent lorsque l'on fait un choix, "Cours toujours Dennis" s'avère être une agréable comédie détente, prévisible de A à Z, mais correctement réalisée et ne manquant pas d'humour. Scénario crédible, dialogues amusants, acteurs croustillants, mise en scène légère mais pas dénuée d'idées (dommage qu'elle soit alourdie par une bande-originale trop présente et speedée), rythme parfait... sans oser et atteindre les pics d'humour d'Edgar Wright et son mythique "Shaun of the dead" (ainsi que le moins bon mais tout de même très drôle "Hot fuzz"), le jeune nouveau réussit tout de même une belle entrée dans le domaine de la réalisation ; on attendra une oeuvre peut-être un peu plus originale que celle-ci pour réellement juger ses capacités de metteur en scène, mais sur ce ton, "Cours toujours Dennis" est loin d'être la pire comédie sportive vue ces derniers temps. Amusant, rafraîchissant, revigorant : un bon moment d'humour, pas novateur, mais sympathique, sur le parcours semé d'embûches d'un looser débile pour reconquérir sa belle. Les scènes s'enchaînent sans réel moteur ou lancement, mais sur toute la ligne, la comédie remplit simplement ses fonctions ; et avant tout, celle de faire rire.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2013
    Cours toujours Dennis est une de ces comédies peu connu , assez sympathique mais qui a extrêmement de mal a se démarque du genre car c'est non seulement ultra classique, peu original mais aussi ultra prévisible, suffit de lire le synopsis et on sait deja comment ça va se finir . Le scénario ne réserve donc aucune surprise malheureusement . Donc oui le scénario n'est vraiment pas la force de ce film , le scénario va même vouloir être touchant avec un coté dramatique et romantique, ça ne marchera pas mais ça restera très plaisant,. Pourtant l'humour British bien présent donne une dimension très agréable a ce film , on pourrait aussi dire que les gags sont deja vu mais ils sont pourtant efficace , on va garder le sourire et rire a quelques reprise . Ce qui remonte bien le niveau global du film c'est aussi Simon Pegg avec son personnage de looser qui va se lancer dans un marathon . Bref une comédie sympa et agréable mais pas exceptionnel , une comédie mineur dans la filmographie de Simon Pegg mais qui devrait néanmoins ravire ses fans .
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 910 critiques

    2,5
    Publiée le 2 février 2011
    J'aime bien Simon Pegg, auréolé des réussites qu'on constitué "Shaun of the Dead" et "Hot Fuzz", sorte d'illustration au goût du jour (comprenez en slacker) de l'homo britannicus éternel, tout au moins telle que l'Angleterre n'en finit pas de se rêver : entre auto-dérision permanente et croyance obstinée en sa capacité de résister au monde, Pegg parcours dans "Run Fatboy Run" le trajet caricatural du prolétaire des "feel good movies" des années post-Thatcher ("the Full Monty", "Billy Elliott"), mais il n'est jamais dupe de sa victoire, qui reste dérisoire. A la fin, il n'a sans doute changé que le regard qu'il porte sur lui-même, mais le spectateur a, lui, passé 90 minutes de plaisir simple devant un bon film populaire. Et l'Américain arrogant a été renvoyé, la queue entre les jambes, à Chicago. Pas si mal, après tout !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top