Notez des films
Mon AlloCiné
    Parfum d'absinthe
    Note moyenne
    2,7
    12 titres de presse
    • MCinéma.com
    • Ciné Live
    • Le Monde
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban
    • Aden
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaroscope
    • L'Express
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 critiques presse

    MCinéma.com

    par Guillaume Tion

    PARFUM D'ABSINTHE, (...) raconte avant tout les errements de la Jeunesse, empêtrée dans des théories fumeuses et sans cesse en quête d'amour pur. (...) Grâce à une mise en scène intelligente et de très bons comédiens (...), le cinéaste évite les temps morts tout en restituant le caractère atone et désabusé de ce week-end meurtrier.

    Ciné Live

    par Christophe Chadefaud

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Inspiré d'une histoire authentique, Parfum d'absinthe veut tout à la fois capter les sentiments de jeunes gens aisés, en quête d'idéal et tentés par le nihilisme, et saisir l'esprit d'une époque faussement insouciante.La mise en scène impersonnelle du film empêche ce récit d'atteindre la véritable dimension à laquelle une telle histoire aspirerait.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Studio Magazine

    par Thierry Cheze

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    TéléCinéObs

    par Xavier Leherpeur

    Le cinéaste (...) parvient à restituer avec finesse l'indolence ambiguë et le romantisme exalté de cette jeunesse dorée en quête d'un sens à sa vie. Fût-il autodestructeur.

    Télérama

    par Jérémie Couston

    ce psychodrame chichiteux survole son sujet (...) et s'attarde avec complaisance sur le casting d'éphèbes et de nymphettes.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Charlotte Lipinska

    le soufre des émois cuit à petit feu, dilué par la platitude d'une mise en scène qui ne dépasse guère celle d'un téléfilm à faire rosir. Le sujet méritait pourtant plus de trouble et d'audace.

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Il y a Daniel Brühl, l'acteur révélé par Good Bye Lenin ! Ça n'a cependant aucun intérêt sinon celui de voir tout ce joli monde, qui pourrait poser pour des publicités de mode, évoluer ici en trois dimensions, et passer d'un beau paysage à une belle demeure en forêt, à de beaux appartements... en mimant la passion avec application.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Cahiers du Cinéma

    par Charlotte Garson

    A reléguer l'histoire en toile de fond, à flouter les contours dans un psychologisme aqueux, [le réalisateur] perd sur les deux tableaux, sentimental et historique.

    Le Figaroscope

    par La rédaction

    Inspirée de faits réels, l'histoire, en 1927, d'aristocrates allemands en quête d'absolu. Rien de renversant.

    L'Express

    par Laurence Liban

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    Positif

    par Adrien Gombeaud

    Le film envoûte dans sa première moitié. (...) L'histoire, hélas, se fige telle une coupe de cheveux parfaite gâchée par une épaisse brillantine.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top