Notez des films
Mon AlloCiné
    La Chute
    note moyenne
    3,9
    9375 notes dont 878 critiques
    répartition des 878 critiques par note
    317 critiques
    343 critiques
    113 critiques
    65 critiques
    23 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur La Chute ?

    878 critiques spectateurs

    Cévenole30
    Cévenole30

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 312 critiques

    4,5
    Publiée le 29 décembre 2017
    Encore une découverte, ce film que je croyais être un documentaire, en réalité un film très réussi qui décrit dans une ambiance apocalyptique la fin du troisième Reich, et les derniers jours d'Hitler, comme si on y était. (vu en V.O. bien sûr, entendre Hitler vociférer en français "ça ne le fait pas" ) !.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 janvier 2018
    J’aime ce style de narration, une mise en scène joués par des natifs allemands, une autre manière de voir l’histoire de la seconde guerre mondiale, l’élément déclencheur représenter par cette figure obscure, Adolf Hitler, ses dernières heures dans le bunker, l’acteur Bruno Gantz nous livre une prestation puissante, sa mégalomanie belliqueuse causa sa perte, une idéologie et un régime autoritaire monoparti, basé sur la bigoterie extrême, vehiculant la mort, le nazisme fut un héritage qui laissa couler beaucoup d’encre, exerça un attrait pour le peuple germain pris au piège du lavage de cerveau, ses proches collaborateurs furent fanatisés, les propos chocs de Martha Goebbels, avec la complicité de son époux, le sort fatal réservé à ses enfants impuissants, avec le cœur serré, est infâme, n’ayant aucune compassion, l’hypothèse de la survie pour échapper à la peine capitale, aurait été infime, à l’après-guerre en particulier, la capitulation de l’Allemagne Nazi, l’occupation par les forces alliées et soviétiques, annonciateurs du commencement des événements de la guerre froide, avec un dénouement magnifique, 5/5.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 970 critiques

    4,0
    Publiée le 28 août 2012
    Tout d'abord félicitation au réalisateur pour avoir pris de nombreux risques à réaliser aussi brillamment un film comme celui-ci. En effet, je pense qu'il était difficile de dresser un portrait "objectif" d'Hitler en le faisant en sorte de ne pas accentuer ou atténuer l'aspect diabolique du personnage plus que la réalité. Pour cela, il est grandement aidé par la prestation exceptionnelle de Bruno Ganz en Hitler. D'ailleurs c'est l'ensemble du casting qui à féliciter. Les décors sont également réussis. Concernant, l'ambiance du film, c'est évidemment très noir mais il y a un réel sentiment d'oppression, accentué par l'image très sombre, ces décors apocalyptique et le fait la grande majorité du film se passe à huis-clos (dans un bunker). C'est un film duquel je suis sorti assez éprouvé et vidé mais ça reste un film vraiment à voir.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 616 critiques

    3,0
    Publiée le 17 décembre 2019
    La Chute est peut-être le film allemand le plus fameux, ne serait-ce qu’à cause des parodies YouTube entourant le coup de gueule d’Adolf Hitler, alias Bruno Ganz. Il est vrai que la scène peut prêter à rire par sa démesure & l’accent autrichien pâteux adopté par l’acteur : la symbolicité crue de cette scène paraît avoir été offerte sur un plateau d’argent aux esprits moqueurs. Elle concentre ce qu’il y a de drôle, aujourd’hui, à atteindre un point Godwin. Quand on voit le film, on se rend compte qu’on rit du nazisme non parce qu’il était démesuré, mais parce qu’il est si absurde de se dire qu’il a, un jour, eu cours jusqu’à motiver la dernière guerre globale & entraîner des millions, malgré eux, dans leur propre inhumanité. La vraie Traudl Junge, secrétaire d’Hitler, en témoigne dans une petite partie documentaire avant & après le film. Sous une reconstitution militaire qui mêle cascadeurs & explosifs avec une proximité qui révèle le défaut d’une mise en scène beaucoup plus télévisuelle qu’immersive, Hirschbiegel se base sur deux livres (dont un de Junge) & met en scène 37 personnages réels (37 militaires & bureaucrates, ces Allemands consciencieux qui vont jusqu’à limiter à 1 le nombre de jouets par enfant), le tout dans le local exigu qui verra la fin du Führer entre autres suicides. On parle souvent de ce double suicide au pistolet & au cyanure (les capsules étaient fabriquées dans les camps, donc souvent sabotées & peu fiables) mais c’est autre chose que de mettre une caméra, même rétrospectivement, dans une ville qui fut la capitale de la plus grande déchéance du siècle dernier : la défaite allemande. Là, c’est une pandémie de suicides qui accompagne la nouvelle, & c’est l’une des deux manières qu’a le réalisateur de nous mettre en face de sentiments contradictoires. En effet, on ne peut s’empêcher de jubiler devant la mort d’un système inhumain. On sait aujourd’hui que, malgré ce qu’en ont dit les dystopistes ultérieurs, avril & mai 1945 signèrent pour bonne part la fin de la domination fasciste sur l’Europe, & cela fait bizarre d’être au cœur de cet idéal aryen en train de s’écrouler en même temps qu’un homme malade, affligé & colérique dont l’interprétation hantée est aussi terrifiante que l’absence de son personnage dans la dernière partie du film. Alors on se réjouit cinématographiquement d’une horreur historique, ce qui est culpabilisant – on a tort de croire la mesurer & honte de se réjouir. Or, quel meilleur moyen que la honte du spectateur pour lui faire ressentir l’atrocité qui accompagna les derniers jours du Berlin nazi ? J’ai même envie d’exagérer beaucoup & de dire que le spectateur s’en rendra mieux compte que les Berlinois eux-mêmes à l’époque : si le lecteur veut bien m’accorder l’indulgence que cet outrecuidant parallèle impose, j’ajoute pour cela au témoignage de Junge en remarquant qu’Hirschbiegel représente l’habitude. Celle du combat, des pertes civiles, des bombardements & des injustices, l’habitude qui teinte de nonchalance ce que Berlin, au sortir de la guerre, a connu de plus ignominieux. En faisant du spectateur un omniscient parmi des victimes, rebelotte : le spectateur est culpabilisé pour ses pensées. C’est le deuxième moment où le réalisateur met son client en face de ses sentiments & là que réside toute la beauté de son film. Huis-clos bunkerophile où il faut entretenir les faux-semblants coûte que coûte (au point que le coup de feu fatal au Führer fera sourire un enfant tenu dans l’ignorance, qui n’a pas conscience que le destin du monde se trame derrière ce son), La Chute est une œuvre de géant qui mérite bien ses parodies YouTube. En effet, elles témoignent que l’œuvre, sortie de son propre contexte, est simplement trop puissante pour ne pas être tournée en ridicule. → https://septiemeartetdemi.com/
    Stéphane D
    Stéphane D

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 508 critiques

    2,5
    Publiée le 26 décembre 2015
    Un film très austère qui retrace longuement les derniers instants d'Hitler. C'est sans doute très bien reconstitué, mais malgré l'excellence du casting (Bruno Ganz en tête), il est difficile de réprimer quelques bâillements. Je préfère infiniment regarder Le Pianiste par exemple.
    rolly-tyler
    rolly-tyler

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 610 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2007
    Film plutot dérangeant ou "l'ambiance" dans le ciné etait pesante.L'acteur principale est plutot bon dans ce role de personnage tristement célèbre. Ce film est assez interessant car il retrace la vie d'hitler ce qui nous permet de découvrire une partie de l'histoire de la seconde guerre mondiale.
    Philippe C
    Philippe C

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 672 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2012
    A l'intérieur du bunker la vision est plutôt celle des nazis dont certains sont en proie au doute et d'autres toujours unconditionnels fanatiques de leur Führer. Celui-ci magnifiquement interprété par Ganz est dépeint dans sa folie grandissante, sa haine des juifs, mais aussi une forme de bravoure et un côté humain qui nous dérangent. L'horreur est surtout à l'extérieur du bunker où les images de Berlin en proie au cahos sous l'avance de l'armée rouge révèlent le vrai côté de guerre : des enfants endoctrinés, des parents perdus, la faim, les bombes, les exactions (celles des russes pourtant historiquement avérées ne sont pas même évoquées). Le plus glaçant dans tout ça, c'est la famille Goebbels, lui froid, dur, sans état d'âme (ou presque), elle adulant Hitler au point de tuer elle même ses enfants plutôt que de les imaginer vivre dans un monde sans le national socialime. Au total un film assez sombre comme il sied pour décrire l'agonie d'une période noire.
    Tendax_montpel
    Tendax_montpel

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 631 critiques

    4,0
    Publiée le 3 janvier 2011
    Ce huis-clos qui décrit les derniers jours d'Hitler dans son bunker est saisissant à divers points de vue. On est frappé par la dévotion des différents personnages envers le fürher, et par l'acharnement guerrier de celui-ci, en dépit du bon sens. Les acteurs s'illustrent tous : Bruno Ganz dans le rôle d'Hitler évidemment, mais pas seulement. Finalement toutes les petites histoires s'additionnent, et nous font comprendre la densité historique de ces quelques jours.
    letrefou
    letrefou

    Suivre son activité 383 abonnés Lire ses 117 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2009
    Un film que l'on pourrait qualifier d'horrible, de surprenant mais surtout de génial ! Rarement je n'ai vu un film aussi réaliste (en tout cas je suppose que les faits sont pires que dans le film) ! Les acteurs sont tous très convaincants ; ainsi nous découvrons (même redécouvront) Bruno Ganz qui est très impressionnant ! Ce film est très violent ! Certaines scènes sont insoutenables (la scène de l'empoisonnement des enfants Goebbels) mais il ne faut pas faire abstraction de la réalité ! Bref un film qu'il faut voir pour se rendre compte de la folie et de la cruauté d'hommes ! Hitler n'est pas "humanisé", comme le disent certains critiques, il est encore plus monstre qu'on ne pourrait l'imaginer ! On pourrait penser à un personnage de romans mais nous sommes bien dans la réalité ! Courrez y mais attendez-vous à être pris au coeur pendant toute la durée du film! Un film à ne pas manquer !
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 183 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2010
    On ne peut juger ce film qu'en tant qu'oeuvre cinématographique. Il s'agit avant tout d'un devoir de mémoire, d'une histoire que l'on doit connaître et ne pas oublier. Bruno Ganz nous livre une interprétation réfléchie, mûre, impeccable. On n'éprouve pas de compassion pour le monstre qu'est Hitler mais on prend conscience de sa folie, de son " humanité " si dangereuse... Les scènes sont crues, violentes, instinctives. Les mains du spectateur sont moites... Il est fait appel à nos plus profondes peurs. La fin survient comme une délivrance... Un cessez-le-feu qui prend corps par une fuite en vélo, le sourire d'un enfant.
    legend13
    legend13

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 911 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2009
    Un excellent film.La fin de la guerre abordé sous l'angle allemand.Vraiment brillant.Bruno Ganz est à la hauteur du personnage qu'il interprète : Terrifiant et bornée.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    2,0
    Publiée le 27 août 2010
    Pas convaincu. Le sujet est fort, et aurait pu donner à un très bon film. Mais les défauts ne sont pas exempts. Le réal a pour base il me semble la biographie écrite par la secrétaire de Hitler, et c'est pas que c'est inintéressant, mais du coup on navigue entre un film sur son destin et un film sur la chute. Du coup c'est pas très réussi, et le film montre un peu tout et n'importe quoi, au fur et à mesure que défilent les généraux allemands qui finissent par rendre le film assez confus. Et qui plus est là dedans le cinéma se montre plutôt absent. Bref, c'est un pétard mouillé, qui se révèle être plus longuet qu'autre chose.
    Jérôme H
    Jérôme H

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 2 295 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mai 2008
    Réaliser comme un documentaire, ce film narre les derniers jours d'Hithler au sein de son bunker et essai de nous insérer dans une ambiance de fin de règne non avouer par le principal interressé qui remet la faute sur ces seconds. Bruno Ganz réalise une prestation digne des plus grands. Très instructif.
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 552 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juillet 2013
    Une belle réussite, sobre et terrible, qui en dévoile beaucoup sur Hitler et sur la lacheté et le fanatisme de son entourage, dans un environnement apocalyptique. Le film prend une tournure quasi-documentaire réussie qui favorise l'immersion dans ces sombres heures de l'Histoire.
    real-disciple
    real-disciple

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 022 critiques

    4,0
    Publiée le 21 décembre 2010
    C'est un très bon film qui lève le voile sur des évènements assez méconnus finalement, notemment la détresse qui s'empare du camp nazi dans ses dernières heures, les diverses trahisons qui irritent Hitler (Himmler, Goring...), la volonté d'Hitler et d'Eva Brown de mettre fin à ses jours pour éviter l'humilation de la capitulation et cette terrible scène où la femme de Goebbles empoisonne tous ses enfants avant de se suicider avec son mari... des scènes toutes marquantes. Le rôle d'Hitler est superbement interprété, habité par un Bruno Ganz formidable. On ne voit pas le temps passé (2h20) grâce à l'histoire fort intéressante, des acteurs tous convaincants et une belle musique. Une réussite.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top